Football

Ligue 2 : Jean Marc Furlan, Patrick Kisnorbo, un match couperet

Après un début de saison mitigé du côté du Stade Malherbe de Caen, Jean-Marc Furlan semble déjà sur la pente descendante. De son côté, 1 an après son arrivée à Troyes, Patrick Kisnorbo n'arrive pas à imposer ses idées. Les deux hommes s'affrontent ce soir à 19H.

Deux victoires en 1 an. C'est le bilan de Patrick Kisnorbo à la tête de l'ESTAC depuis son arrivée en novembre 2022. L'Australien n'arrive pas à mettre en place ses idées et Troyes et sous la menace d'une deuxième relégation en deux ans.

De son côté, Jean-Marc Furlan a plongé comme son équipe de Malherbe. Après 4 succès consécutifs, Caen s'est écroulé et a enchainé 8 matchs consécutifs sans victoire. Ce samedi à 19 h 00 les deux équipes se font face dans un choc entre deux formations malades.

Jean-Marc Furlan déjà sur la sellette ?

Interrogé en conférence de presse sur sa position fragile en tant qu'entraineur du Stade Malherbe de Caen, Jean-Marc Furlan n'a pas hésité à employer des mots cash.

Je m’en bats les coui…. Je m’en fiche ». Et le retard accumulé pour le moment par Malherbe ne semble pas inquiéter le technicien. « Je n’ai pas peur de prendre trop de retard avant le printemps. Le championnat est long et très complexe. L’année dernière, Sochaux était dans les trois premiers pendant huit mois, avant d’exploser. Sincèrement, je ne sais pas si on arrivera à le faire (à monter). La qualité du travail et celle des joueurs feront la différence,” dans des propos retranscrits par MaLigue2.

L'entraineur du club normand sait que son équipe traverse une période compliquée. Caen n'a plus gagné depuis le 26 août dernier. Onzième du classement, Malherbe accuse 9 points de retard sur Saint-Etienne, 2ᵉ. Mais les Caennais ont su faire preuve de caractère la semaine passée face à Valenciennes. Menés rapidement 2-0, les Normands ont su recoller au score sans leur attaquant Alexandre Mendy, blessé. Malgré ça, les Caennais concèdent beaucoup de buts cette saison (8 sur les 3 derniers matchs). Ce samedi 19 h 00, la défaite est proscrite sur Caen veut encore espérer jouer les premiers rôles dans l'antichambre de la Ligue 1.

Patrick Kisnorbo ne semble pas inquiété

Un bilan catastrophique, Troyes relégable et sous la menace d'une double descente. Patrick Kisnorbo n'y arrive pas depuis son arrivée en novembre 2022.

Ce serait facile de dire stop, de m'en aller. Je ne lâcherai pas. Il y a quelque chose à faire ici. Je veux créer quelque chose pour le futur”, déclarait l'Australien après le match nul obtenu face au Paris FC. Le club Aubois est 17ᵉ et n'a plus gagné en championnat depuis le 12 août dernier contre Laval. Une série de 10 matchs consécutifs sans la moindre victoire. Un rythme de relégable pour l'ESTAC qui accuse déjà 14 points de retard sur Saint-Etienne, 2ᵉ. Alors que beaucoup pensaient que Troyes allait jouer les premiers rôles, l'ESTAC est sous la menace d'une relégation en National. Avec 4 descentes à la fin de la saison, Troyes va rapidement devoir prendre des points pour se sortir de la panade. Une défaite ce soir et Troyes pourrait se retrouver bien loin de ses standards.

Fernando Alonso me fait vibrer, les Girondins de Bordeaux me font pleurer, Will Ospreay me fait trépider !

Dernières publications

En haut