Football

Ligue 2 : le début des playoffs

Ce soir à 20h45, Grenoble reçoit le Paris FC pour l’ouverture des playoffs. Après une saison intense, les deux formations vont devoir se départager pour savoir qui ira affronter Toulouse en finale. 

Grenoble, une montée historique

Après une saison dans le sillage des plus gros, Grenoble peut encore croire à l’exploit. Rétrogradé en National 2 en 2011 suite à une liquidation judiciaire, le GF38 est remonté petit à petit dans le paysage du football français. Revenu en Ligue 2 en 2018, le club a l’occasion de monter en Ligue 1. Suite à une victoire contre Rodez à la 38e journée, les Grenoblois ont assuré la 4e place du championnat, ce qui leur permet de recevoir le 5e. Deuxième meilleure défense de Ligue 2 derrière Clermont, Grenoble pourra compter sur un bloc solide. À la veille d’un véritable parcours du combattant, les deux formations vont devoir penser à s’économiser : “La fraîcheur sera importante sur un match comme ça. On a des cadres qui ont peu joué dernièrement, ils vont être importants pour nous. On préfère toujours avoir des choix même si c’est pas évident tout le temps. Les barrages sont des matchs à élimination directe avec un parcours qui est à la fois très court et à la fois très long. C’est pourquoi on va commencer demain contre Paris. Mon équipe peut le faire ? Oui, elle peut tout faire, ça reste du football. Les barrages mettent du suspens avec plus de possibilités pour les équipes de L2. Mais ça reste quand même fondamentalement une surprotection de la L1 quand on voit comment c’est organisé. Ça me choque pas. Moins que le fait de vouloir faire une L1 à 18 clubs” confie l’entraineur grenoblois Philippe Hinschberger. Le GF38 va cependant devoir être plus réaliste, les Isérois ont la pire attaque du top 6 et le technicien grenoblois le sait : “J’attends plus de tout le monde, mes attaquants aussi mais pas que. Quand on voit que Clermont a marqué 45 buts à 3 devant, c’est une richesse. Nous, on a fait beaucoup de rotations sur ce poste-là. “

Le Paris FC n’a pas le droit à l’erreur

Cela fait maintenant plusieurs saisons que le PFC veut accéder à l’élite du foot français. Éliminés par Lens aux tirs au but en 2019 au même stade, les Parisiens ont des envies de revanche. Sauvé par l’arrêt du championnat suite à la crise sanitaire l’an passé, le club de la capitale est reparti du bon pied cette saison. Leader au soir de la 10e journée avec sept points d’avance sur le troisième, tout le monde voyait Paris écraser le championnat. “Sur les 10-12 premières journées, nous étions peut-être en surrégime. Il faut rester les pieds sur terre et cohérents dans ce qu’on fait. On était partis très fort. Quand on refait l’histoire, on perd des matches sur des hors-jeu, on manque un penalty important à Guingamp mais on n’oublie pas non plus qu’on a pris aussi beaucoup de points dans les dernières minutes. C’est comme ça. On va s’accrocher et ne rien laisser passer a confié René Girard, entraîneur du Paris FC. Les Franciliens ont su parfaitement finir la saison avec 2 victoires lors des 3 dernières rencontres dont un succès capital contre Toulouse (3-1). En championnat, les Parisiens n’ont pas perdu contre Grenoble (0-0, puis victoire 2-0).

Les compositions probables : 

Grenoble : Maubleu – Abou Demba, Monfray, Nestor, Mombris – Belmonte, Pickel, Benet – Ravet, Djitté, Semedo

Paris FC : Demarconnay – Belaud, Bamba, Kanté, Hanin – Mandouki, Lalaina, Name, Abdi, Diaby – Fadiga, Lopez

Crédit photo : GF38
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire