Football

Ligue 2 : Quels jeunes ont le mieux réussi depuis 5 ans ? Année 2016-2017

Tous les ans, des jeunes joueurs en devenir quittent les clubs de Ligue 2 pour s’aguerrir et écrire une belle histoire. Certains touchent au but, alors que d’autres explosent en plein vol. We Sport vous propose du 13 au 17 novembre une liste de trois joueurs par année depuis 2015-2016.

Pour réaliser cet article, nous avons posé des conditions de sélection

  • Le joueur doit avoir été dans un club ayant joué en Ligue 2 avant le mercato où il part
  • Le joueur a rejoint un club n’étant pas en Ligue 2
  • Les joueurs prêtés en Ligue 2 ne sont pas acceptés
  • Trois joueurs sont sélectionnés par année – de 2015-2016 à 2019-2020 – par les rédacteurs
  • Les jeunes doivent avoir au maximum 23 ans à leur départ (sauf exception rare)

Nordi Mukiele (20 ans, Laval)

Il représente l’avenir du secteur droit français. Et pourtant il n’était pas destiné à jouer latéral au départ ! De formation, ce robuste joueur (1m87) joue défenseur central au Paris FC, puis ensuite Laval, qui le signe en 2013. Avec un premier contrat pro en 2016, il découvre la Ligue 2 avec Laval, en alternant entre défenseur droit et défenseur central. Sous l’impulsion de Denis Zanko, il deviendra un titulaire régulier chez les Tangos.

Après une vingtaine de rencontres dans la Mayenne, direction l’Hérault en janvier 2017. Alors devenu international U20 français, il intègre la Ligue 1 avec Montpellier contre 1.8M€. Dans un premier temps, il découvre qu’Anthony Vanden Borre voit son prêt résilié. Et Mathieu Deplagne ne satisfait pas Frédéric Hantz. Il devient tout de suite titulaire à droite et réalise une bonne fin de saison. Les saisons se suivent et Mukiele alterne entre les postes de DC et DD, tout en étant titulaire indiscutable. Un vrai roc en attaque comme en défense.

C’est alors que le RB Leipzig sonne à son foyer. Son talent est apprécié par la cellule de recrutement. Après avoir mis 16M€ sur la table, il rallie l’Allemagne durant l’été 2018. La première saison n’est pas si simple, mais Nordi s’arme de patience. Et depuis août 2019, il est indéboulonnable du onze titulaire. Une vraie machine aux portes des Bleus.

Karl Toko Ekambi (23 ans, Sochaux)

La saison 2016-2017 met à l’honneur la formation du Paris FC. Et également une autre équipe. Sochaux et les joueurs africains ou d’origine africaine, cela fait quasiment toujours bon ménage. Karl Toko Ekambi en est un excellent exemple. Né à Paris, Karl fait toute ses armes en jeunes au Paris FC. A l’âge de 19 ans, il intègre l’équipe A et commence à monter en puissance en National. C’est en 2014 que Sochaux le repère et pose 400K€ sur la table pour l’attirer dans le Doubs.

Dans un Sochaux qui vient de descendre en Ligue 2, il succède à Cédric Bakambu et ne rate pas une rencontre en 2014-2015. Il empile les buts comme attaquant de pointe ou ailier gauche. Néanmoins, l’équipe n’arrivant pas à progresser, il décide de rejoindre Angers, néo-pensionnaire de Ligue 1, pour donner une progression à sa carrière. Dès la première saison, il s’impose comme un titulaire à gauche et devient un élément essentiel en attaque. Lors de sa deuxième saison il s’offre le luxe d’afficher une feuille de stats de 17 buts et six passes décisives, qui vont contribuer au sauvetage du SCO dans la douleur.

C’est alors que KTO prend la direction de l’Espagne et Villareal contre 18M€ en 2018. Sa première saison est aboutie dans une équipe en difficulté en championnat. Alors qu’il réalise un bon début de saison 2019-2020, il décide de rejoindre Lyon en prêt en janvier pour pallier les nombreuses absences offensives. Peu de matchs joués, mais déjà de belles performances. L’option d’achat est levée et désormais, il est un titulaire dans un club historique de Ligue 1, qui traverse une période de turbulences.

Wylan Cyprien (21 ans, Lens)

Vous voulez encore un produit issu du PFC ? Allez on vous en donne un troisième, bande de veinards. Alors joueur du PFC en catégories de jeunes, le petit Wylan, alors agé de 13 ans, signe au centre de formation de Lens. Lors de son passage dans le Pas-de-Calais, Cyprien aura tout connu. Titulaire comme milieu central, il connaîtra la Ligue 1 et la Ligue 2, les deux comme titulaire de 2013 à 2016. Resté pour aider le RCL à remonter dès sa descente en 2015, le club échoue et l’international Espoirs français décide de partir.

Sa nouvelle destination se nomme Nice. Contre 5M€, Wylan Cyprien troque sa doudoune pour le combo bermuda-claquettes. Et les débuts sont remarquables. Positionné en 6 ou 7, il est un véritable maestro dans le jeu Niçois. Malheureusement, sa saison se termine en mars à cause d’une rupture des ligaments croisés. Il reviendra en janvier 2018 comme titulaire et reste dans un effectif performant malgré la deuxième saison décevante en Europe.

De nouveau sujet aux blessures lors des phases retours des deux saisons suivantes, il n’est plus en odeur de sainteté dans la rotation d’effectif. C’est pourquoi il décide de quitter la Côte d’Azur pour passer la frontière italienne et rejoindre Parme en prêt avec obligation d’achat en octobre. Il se cantonne pour le moment à des entrées en jeu, mais la saison est encore longue et il pourra émerveiller l’Italie de son talent, on en est certains.

Ils auraient pu faire partie des nommés

  • Baptiste Santamaria
  • Famara Diedhiou
  • Jérôme Onguéné
  • Paul Bernardoni
  • Lys Mousset
  • Farid Boulaya

A demain pour la saison 2017-2018 !

Crédit photo : LFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut risus. id, id id mi,