Champions League

Ligue des champions : Atalanta – Real Madrid, les tops/flops

En supériorité numérique une bonne partie du match, le Real Madrid a pris une option pour la qualification en quarts de finale de la Ligue des champions, grâce à un but de Ferland Mendy en fin de rencontre. 

 

Les tops : 

  • Ferland Mendy 

Avec l’absence de plusieurs cadres et surtout de Ramos et Benzema, on se demandait qui allait marquer pour le Real. Il a fallu attendre la 86e minute pour avoir la réponse : Ferland Mendy. Le latéral gauche donne la victoire aux Merengues sur une merveille de frappe enroulée du pied droit. Avant ça, il a également provoqué le carton rouge de Freuler à la 16e minute, permettant aux Espagnols de jouer à 11 contre 10.

  • Les cadres du Real

Orphelin de Ramos, Varane a été excellent pour son 350e match avec le Real Madrid. À ses côtés, Nacho a également fait un bon match. Enfin, au milieu, Modric était partout, tout comme Kroos, par qui tous les ballons sont passés.

  • La défense de l’Atalanta

En jouant avec un joueur de moins pendant 73 minutes contre le Real, on pouvait s’attendre à une petite fessée mais l’Atalanta a très bien tenu jusqu’au but de Mendy. En mettant le bus, chose qu’ils n’ont pas l’habitude de faire, ils ont gêné les joueurs de Zidane. Le but de Mendy est rageant au vu de la prestation défensive mais laisse un petit espoir en vue du match retour.

 

Les flops :

  • Freuler et son carton rouge

Le carton rouge de Freuler est le fait de jeu de ce match. Si Mendy partait en effet au but, on peut douter que Freuler était le dernier défenseur et ce carton rouge fait beaucoup polémique, notamment en Italie. Un carton jaune était-il suffisant ? Le débat est ouvert et fait parler. Quoi qu’il en soit, ce carton rouge a changé le cours du match.

  • L’attaque du Real

Sans son buteur Benzema, l’animation offensive des Madrilènes était pauvre hier soir. Si Isco, dans une position de faux neuf a su se montrer dangereux et créatif, Asensio et Vinícius n’ont pas été à la hauteur. Le premier a été fantomatique, le second maladroit. Pas assez pour inquiéter une défense de l’Atalanta bien regroupée.

 

Sauvé par Ferland Mendy en fin de match, le Real Madrid a pris une option pour la qualification mais devra sortir une meilleure prestation au match retour. L’Atalanta devra jouer son jeu offensif habituel pour créer l’exploit à Madrid.

 

Crédits photo en une : Twitter @realmadrid

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire