Ligue des Champions : L’OL sombre à Saint-Pétersbourg

0
Ligue 1

Primordial dans la course à la qualification pour les 8e de finale de la Ligue des Champions, la rencontre entre le Zénith Saint-Pétersbourg et l’Olympique Lyonnais a accouché d’une victoire des Russes sur leurs terres (2-0). Les Lyonnais n’ont plus leur destin entre les mains…

 

On savait que ce match serait assurément compliqué pour les Lyonnais. Avec beaucoup d’absents de marque dans son effectif (Memphis Depay, Houssem Aouar, Thiago Mendes et Martin Terrier), Rudi Garcia a dû s’adapter pour composer son 11 de départ, et a finalement opté pour un 4-2-3-1, avec une paire de milieu composé de Tousart et Denayer et la titularisation de Maxwell Cornet sur le flanc gauche de l’attaque.

L’OL domine globalement les débats en début de match, même si l’intenable Azmoun se montre remuant et créé quelques frayeurs dans les rangs lyonnais, notamment peu après la demi-heure de jeu, où son ballon piqué atterrit sur le poteau d’Anthony Lopes. Secoués lorsque le Zénith passe par les côtés, souvent par l’intermédiaire du latéral Kuzyaev, les coéquipiers de Léo Dubois sont néanmoins dans le match, grâce en partie au travail de Reine-Adelaide entre les lignes et à la solidité de Denayer dans le rôle qu’il occupe, devant la défense. Cependant, on sent encore quelques limites dans le système lyonnais. En effet, le milieu de terrain a souvent besoin d’être replacé, et les ailiers sont souvent rappelés à l’ordre pour revenir défendre plus bas et ainsi effectuer le pressing pour réduire l’espace entre les lignes.

Malheureusement, plus tranchant, le Zénith ouvre le score juste avant la pause, grâce au coup de casque de Dzyuba sur corner, qui prend le dessus sur Marcelo (43′).

 

Une deuxième mi-temps dominée mais en vain

Les Lyonnais reviennent très fort et mettent bien plus d’intensité offensivement en deuxième période. Ils tentent de trouver la faille notamment par le biais de centres devant le but de Kerzhakov, mais sans succès. Les Gones ont le monopole du ballon, mais peinent à cadrer leurs frappes. On sent alors l’absence de joueurs leaders comme Depay dans l’animation offensive lyonnaise. Ils dominent, mais n’arrivent pas à diversifier leurs attaques pour déstabiliser les Russes.

L’entrée de Rayan Cherki à la place de Cornet n’y changera rien. C’est même le Zénith qui double la mise par Ozdoev (84′), et punit l’OL de son manque d’efficacité. Les coéquipiers de Dzyuba scellent ainsi un succès qui leur permet de repasser devant les Rhodaniens au classement, et de s’offrir un match pour la qualification lors de l’ultime journée face au Benfica.

Pour les Lyonnais en revanche, il faudra quoi qu’il arrive battre Leipzig lors de la 6e journée, et espérer des circonstances favorables dans les autres rencontres qu’il reste à disputer dans cette poule G.

 

Crédit photo de l’image en Une : Ouest-France

 

Grégoire Allain

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here