Champions League

Ligue des champions : Manchester City s’impose sur le fil

Dans ce premier acte des quarts de finale, Manchester City recevait le Borussia Dortmund. Une rencontre plutôt déséquilibrée sur le papier, mais sur le terrain il n’en était rien. Manchester City a tout de même respecté la hiérarchie en s’imposant 2-1. Les Skyblues prennent une option pour les demi-finales même si tout est encore possible en Allemagne.

De Bruyne s’illustre, Haaland invisible

Alors que Dortmund commence le match dans un schéma en 4-3-3, l’équipe se transforme en 4-5-1 lorsqu’ils défendent, laissant Haaland seul devant. Dans le premier quart d’heure, le système semble efficace contre les attaques placées de Manchester. L’équipe de Terzić obtient même la première occasion franche du match par le biais de Bellingham qui voit sa frappe repoussée par Ederson (7e). C’est pourtant Manchester City qui ouvre le score. L’action part d’une mauvaise passe d’Emre Can, récupérée par les Cityzens. Une action réalisée par trois hommes : Mahrez, De Bruyne, Foden. En deux passes, les trois joueurs se retrouvent devant le but. Finalement, Mahrez sert De Bruyne en retrait qui conclut et offre l’avantage au club anglais (19e). À la demi-heure de jeu, l’arbitre siffle une première fois pénalty pour les Skyblues, mais revient sur sa décision après vérification de la vidéo. Quelques temps après, c’est de nouveau le jeune Bellingham qui s’illustre. Ederson manque sa prise de balle et l’Anglais en profite pour lui prendre le ballon et égaliser. Malheureusement pour les Allemands, l’arbitre siffle une faute inexistante sur le gardien brésilien (38e). 1-0 à la pause.

Foden délivre les siens à la fin

Les Anglais mettent une forte pression dès le retour sur le terrain, mettant plusieurs fois Dortmund dans l’inconfort pour ressortir proprement le ballon. À la 47e minute, Erling Haaland obtient une première occasion. L’attaquant se défait de Rúben Dias, mais ne parvient pas à tromper Ederson. Par la suite, Manchester City aimerait creuser l’écart, mais ne conclut pas ses quelques occasions franches. Foden bute par deux fois sur le gardien à bout portant (63e, 76e). De Bruyne manque lui aussi de marquer sur son tir de loin tout près du montant (75e). Entre temps, Reus n’est pas loin d’intercepter la transmission moyennement assurée entre Stones et son gardien. L’international allemand, servi par une somptueuse passe d’Haaland, inscrit son premier but en Ligue des champions et permet à son équipe de recoller au score (84e). Le BVB n’aura pourtant pas réussi à tenir le score jusqu’au bout puisque Phil Foden transforme son énième tir en but et offre la victoire à son équipe.

Manchester City s’impose sur le fil et dans la douleur. Malgré la victoire, les Cityzens ne prennent qu’une petite option pour le match retour. Tout est encore possible pour Dortmund.

Crédits photo : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire