Champions League

Ligue des Champions (J4) : Rennes s’incline dans le temps additionnel contre Chelsea

Quelle fin de match terrible pour le Stade Rennais. Alors que Guirassy avait égalisé à cinq minutes du terme, Olivier Giroud vient offrir la qualification définitive à Chelsea. Les Rennais sont éliminés de la Ligue des Champions mais auront livré une performance plus qu’intéressante ce soir. 

 

Une première période intéressante

Dans un 4-3-3 avec N’Zonzi, Camavinga et Bourigeaud, Julien Stéphan et ses hommes avaient l’ambition de mettre à mal cette équipe de Chelsea largement remaniée. En effet, Frank Lampard a titularisé Hudson-Odoi et Jorginho. Kanté et Ziyech ont débuté sur la touche afin de se reposer en vue des prochaines échéances contre Tottenham notamment. Rapidement mis en difficulté dès la cinquième minute avec un gros raté de Werner, Rennes se remet dans le bain. Les possessions et les mouvements s’enchainent mais ni Léa-Siliki, ni Doku, ni Guirassy n’arrivent à mettre en difficulté Mendy. Au milieu, nous observions un Camavinga un peu bas mais qui récupérait beaucoup de ballons. À la 22e minute, les Blues profitent d’une perte de balle de Doku pour partir en contre. Hudson-Odoi hérite d’un bon ballon pour ouvrir le score. Le Stade Rennais se procurera plusieurs occasions avant la mi-temps mais ne parviendra pas à inscrire un but. Du moins pas tout de suite.

 

Olivier Giroud vient doucher les espoirs rennais

Bien rentré dans la seconde période, le Stade Rennais se montre très dangereux. Toutefois, ce n’était pas un gardien en face mais une muraille de Chine. L’ancien de la maison Edouard Mendy a été d’une aide précieuse pour des Blues pas très inspirés devant. Pourtant, après plusieurs tentatives non concluantes, les Rennais ont eu le mérite d’y croire. Cela a payé puisque sur sa troisième frappe et à cinq minutes de la fin, Sehrou Guirassy vient mettre le cuir au fond des filets. Le nul semblait acté surtout que dans le même temps, Séville inscrit un deuxième but face à Krasnodar.
Mais entre-temps, un certain Olivier Giroud est arrivé sur la pelouse. Rentré à 20 minutes de la fin à la place de Tammy Abraham, l’international français vient crucifier Gomis au bout du temps additionnel. Mué en véritable supersub depuis plusieurs mois, Giroud a une nouvelle fois montré qu’il avait les ressources pour jouer au plus haut niveau. Triste soirée donc pour des Bretons qui s’inclinent 2-1.

 

Les Rennais sont d’ores et déjà assurés de ne pas disputer les huitièmes de finale de Ligue des Champions cette année. La dernière rencontre en Russie face à Krasnodar risque d’être décisive pour tenter de glaner un ticket en Ligue Europa. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire