Europa League

Ligue Europa : la Roma réalise le coup parfait à Amsterdam

Dominé, l’AS Roma se place sur la bonne voie des demi-finales en battant l’Ajax sur le fil grâce à une magnifique reprise de volée signée Roger Ibañez. Si le club romain peut être satisfait du résultat, l’Ajax s’endormira forcément avec des regrets. Résumé. 

C’est dans une Johan Cruyff Arena vide que le quart de finale aller entre l’Ajax Amsterdam et l’AS Roma s’est déroulé ce soir. Un duel intéressant à suivre sur le papier notamment en se penchant sur le prestige des deux clubs ainsi que sur leur niveau équivalent. Personne ne part favori.

Durant cette première période, les débats sont très équilibrés même si les hommes de ten Hag semblent plus à l’aise dans le jeu. L’Ajax prend légèrement le dessus grâce à sa cohérence tactique lui permettant de se sortir du léger pressing romain et de se créer des espaces dans l’entrejeu. La première réelle occasion tarde à arriver mais ce sont finalement les joueurs de Fonseca qui se montrent dangereux en premier. Bryan Cristante fait parler sa qualité de frappe des vingt-mètres, mais le jeune portier amstellodamois Kjell Scherpen, remplaçant d’Omana suspendu, reste solide et s’oppose tranquillement à la frappe de l’ancien de l’Atalanta.

Klaassen et Tadić illuminent la rencontre

Le match tombe peu à peu dans un faux rythme et les offensives sont plus rares. Tadić s’essaye plusieurs fois pour tenter de donner l’avantage au score à l’équipe hollandaise, mais c’est finalement avec l’aide de son compère Davy Klaassen que le score va évoluer. Sur un ballon rendu par Diawara, Klaassen est bien lancé aux abords de la surface, combine avec Tadić, pour ensuite finir tranquillement dans le but vide pour ouvrir la marque. L’Ajax concrétise sa domination avant de rentrer aux vestiaires et lance bien son quart de finale. 1-0 à la pause

L’Ajax passe à côté du résultat parfait

La Roma relancée par Scherpen

La seconde période repart comme la première avec une domination ajacide qui se concrétise rapidement par une nouvelle occasion de creuser l’écart. Après une intervention excessive du défenseur romain Ibañez, l’arbitre de la rencontre Sergey Karasev permet à Dušan Tadić de donner deux buts d’écarts aux siens, mais Pau López stoppe le penalty du Serbe en restant bien sur ses appuis au centre de la cage. Une occasion manquée, fatale aux siens quelques minutes plus tard.

En effet, sur un coup-franc proche de la surface de réparation, l’AS Rome et Lorenzo Pellegrini égalisent suite à l’erreur de main du jeune gardien de l’Ajax formé au FC Emmen. Frappé fort sur son côté, le coup-franc arrive dans ses bras, mais le ballon glisse des gants et finit sa course dans les filets. Une erreur terrible tant les Ajacides dominent sur l’ensemble de la partie.

Ibañez porte le coup de grâce

Alors que l’Ajax continue de dominer et tente d’arracher une victoire cruciale, les joueurs de la Roma n’abdiquent pas et continuent de se porter à l’attaque quand ils le peuvent, à l’affut de la moindre opportunité. À la 86e, sur un corner frappé par Pellegrini buteur plus tôt dans la rencontre, l’autre buteur Klaassen renvoie le ballon de la tête sur Ibañez qui contrôle le ballon magnifiquement de la poitrine. Seul au second poteau, il prend le temps d’armer son tir qui finit sous la barre du pauvre Scherpen qui s’incline pour la deuxième fois de la soirée.

La Roma réalise le coup parfait et peut rentrer en Italie avec le sentiment du devoir presque accompli. De son côté, l’Ajax met fin à une série d’invincibilité longue de plus de quatre mois. Cette dernière remontait à la dernière rencontre de Ligue des champions disputée contre l’Atalanta à Amsterdam (0-1). 

Crédits photos : Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire