La Ligue 1 à la loupe : Lille, la belle éclaircie

0
But de Nicolas Pepe ( LOSC ) - Joie des joueurs de l equipe LOSC
Ligue 1

En grandes difficultés la saison dernière, Lille semble retrouver de sa splendeur cette saison. Dauphin du Paris Saint-Germain, les Lillois ne se fixent pas de limites. Au lendemain de cette 19ème et dernière journée de la phase aller, il est temps pour nous de revenir sur les faits marquants de cette première partie d’exercice lilloise.

 

Un début en trombe, deux derniers mois plus difficiles

Le LOSC démarre sa saison 2018-2019 de la meilleure des manières, par une victoire. Les Lillois s’imposent en effet 3 buts à 1 au stade Pierre-Mauroy face à Rennes, grâce à des réalisations de Lebo Mothiba (aujourd’hui à Strasbourg), Nicolas Pepe et Jonathan Bamba. Après un match nul à Monaco (0-0) et une victoire face à Guingamp (1-0), les hommes de Christophe Galtier sont déjà sur le podium de la Ligue 1 après trois journées. Malgré une défaite à Angers lors de la 4ème journée, les trois premiers mois de compétition sont bien au-delà des attentes que les dirigeants auraient pu se fixer en début de saison. Lors des 11 premiers matchs de championnat, Lille gagne ainsi 8 fois, dont des victoires probantes sur l’Olympique de Marseille (3-0), Saint-Etienne (3-1), ou encore à Dijon (2-1). Les coéquipiers de Nicolas Pepe sont deuxièmes, et comptent alors 5 points d’avance sur l’Olympique Lyonnais, 4ème.

Solides deuxièmes, les Lillois vont néanmoins commencer à payer leurs efforts des dernières semaines à partir du mois de novembre. Éliminés en Coupe de la Ligue par Strasbourg (0-2), ils vont connaître une série de 4 matchs sans succès, dont une défaite à Paris (1-2) et une à Nice (0-2). Contre Lyon, les Nordistes mènent même 2 buts à 0 à la mi-temps dans leur stade. Rejoints dans les derniers instants, le doute aurait pu s’installer dans les têtes lilloises. Mais cette équipe a quelque chose de spécial cette saison. En témoigne leur victoire à Montpellier lors de la semaine suivante (1-0), qui leur assure presque une place sur le podium à mi-saison.

Après une victoire à Nîmes (3-2), le LOSC chute à domicile face au TFC lors de cette ultime match en 2018. La deuxième place est conservée (avec 34 points), mais reste menacée par l’Olympique Lyonnais, qui compte deux points de retard mais avec un match en moins (32 points).


Pepe en chef d’orchestre d’un collectif bien huilé

Que dire des prestations de Nicolas Pepe sur cette première partie de saison. Courtisé par l’OL cet été, l’attaquant ivoirien a fait le choix de rester à Lille pour le bien de sa carrière personnelle. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce choix est pour l’instant payant ! En effet, le Lillois empile les buts, au point d’être le deuxième meilleur buteur de Ligue 1 avec 12 buts, juste derrière Kylian Mbappé et ses 13 réalisations. Pepe impressionne. Après triplé face à Amiens, l’attaquant lillois marque successivement face à Marseille, Saint-Etienne et Dijon, puis réalise une deuxième série de ce calibre en marquant lors de 4 matchs d’affilés début décembre (face à Lyon, Montpellier, Reims et Nîmes). Sa régularité, son réalisme et sa technique impressionne, d’autant plus qu’il réalise souvent de grosses prestations lors des gros rendez-vous (comme par exemple sa masterclass face à l’Olympique de Marseille, ou son but vainqueur inscrit à Montpellier, qui pourrait s’avérer décisif pour la suite).

Résultat de recherche d'images pour "nicolas pepe bamba"

Mais comment évoquer Nicolas Pepe sans également évoquer ses compères d’attaque ? Jonathan Bamba et Jonathan Ikone participent également amplement au redressement des Dogues cette saison. Si le premier des deux nommés a inscrit 8 buts, contre seulement un seul pour le second, les deux Jonathan bonifient le jeu de Pepe, comme on a pu le voir à différentes reprises cette saison. D’ailleurs, quand Pepe ne marque pas, ou peu, c’est souvent de Bamba que vient le salut. Trois doublés face à Guingamp, Marseille, Saint-Etienne ne vous ferons pas dire le contraire. Plus globalement, Lille peut s’appuyer sur un onze type solide, qui marche bien ensemble, mêlant jeunes prodiges (Mike Maignan, Nicolas Pepe, Jonathan Bamba) à des joueurs plus expérimentés comme Thiago Mendes ou Jose Fonte.

 

La moyenne d’âge reste cependant très basse, et la progression de Nicolas Pepe et des siens lors de la seconde partie de saison sera des plus intéressantes à suivre, en espérant  pour eux que l’expérience lyonnaise et/ou marseillaise ne vienne pas prendre le pas sur la fougue lilloise lors du sprint final, dans la course qui devra les mener au podium et donc à la Ligue des Champions. (Crédit photo de l’image en Une : beIN Sports)

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here