En équipe

Lille s’impose avec autorité à Nantes

Pour le compte de la 27ème journée de Ligue 1, le FC Nantes recevait aujourd’hui le LOSC à la Beaujoire. Dominateurs mais longtemps tenus en échec par les multiples arrêts d’Alban Lafont, les Dogues s’imposent logiquement grâce à un but de Benjamin André sur corner.

Les compositions

Nantes : Lafont – Traoré, Girotto, Pallois, Appiah – Abeid, Louza – Bamba, Blas, Limbombe – Simon

Lille : Maignan – Bradaric, Gabriel, Fonte, Celik – Bamba, André, Sanches, Ikoné – Rémy, Osimhen

Le Match

Après quelques minutes sans réelle opportunité de part et d’autre, le Lillois Jonathan Ikoné était le premier à se montrer dangereux, éliminant successivement Pallois puis Traoré à l’aide de deux roulettes, avant d’enchaîner par une frappe trop molle pour inquiéter Alban Lafont. Peu de temps après, ce dernier se montrait coupable d’une grosse obstruction sur l’attaquant nigérian Victor Osimhen qui lui valut un carton jaune plus que logique (8e). Un quart d’heure plus tard, le portier nantais sauvait son équipe à deux reprises en détournement tour à tour les tentatives des visiteurs signées Loïc Rémy puis José Fonte (23e, 25e). Durant la fin du premier acte, aucune action importante ne s’est produite et les faits majeurs sont les avertissements des Nantais Abeid et Pallois.

Au retour des vestiaires, Jonathan Ikoné était l’auteur d’un joli enchaînement individuel mais sa frappe était captée en deux temps par Lafont (55e). Par la suite, les joueurs de Christophe Galtier ouvraient logiquement la marque grâce au but de la tête sur corner de l’ancien rennais Benjamin André (58e). En manque d’efficacité aujourd’hui, l’ancien olympien Loïc Rémy manquait le break en tirant de peu au dessus du but adverse (64e). Toujours à l’attaque, les Dogues manquaient de nouveau l’occasion de doubler la mise lorsque Andrei Girotto contrait le tir à bout portant de Victor Osimhen (81e). Enfin dangereux offensivement, les Canaris ne parvenaient pas à égaliser pour autant et la tête croisée de Nicolas Pallois passait à droit de la cage gardée par Mike Maignan (89e). Dans les arrêts de jeu, les hommes de Christian Gourcuff n’ont pas su trouver les ressources nécessaires pour inscrire un but ou se montrer réellement dangereux.

La stat’

15 tirs cadrés à 6 pour le LOSC : À la peine défensivement, les locaux ont subi les nombreuses offensives adverses et auraient même pu encaisser plus de buts sans un Alban Lafont décisif sur sa ligne à plusieurs reprises. En face, les Nordistes se sont montrés plus convaincants et inspirés offensivement et peuvent même regretter de ne pas avoir fait le break en fin de rencontre.

Plus dangereux offensivement et solide en défense, Lille s’offre logiquement à Nantes un succès qui lui permet de revenir à un point du Stade Rennais, troisième. Nantes reste 11ème.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
porta. efficitur. Aenean consequat. neque. libero. libero