L’OGC Nice prend son envol en Alsace

0
Ligue 1

Hier soir, l’OGC Nice se déplaçait pour affronter le Racing Club de Strasbourg. Une rencontre largement dominée par les Aiglons (0-2) qui s’envolent vers la première place du classement. Les Niçois sont alors au plus haut en attendant les résultats des rencontres de ce dimanche. 

Les Aiglons auront donc été meilleurs que les cigognes. Les Niçois en déplacement à Strasbourg ont confirmé un bon début de saison en décrochant une deuxième victoire en deux matches. Après s’être imposé face au RC Lens (2-1), Nice signe un second succès hier soir contre un autre Racing. 

Nice s’est montré dangereux très tôt dès la 6e minute sur un coup franc de Amine Gouiri, repoussé par Simakan qui sauve les cages qui empêche le Racing de concéder très tôt l’ouverture du score. 

Pour voir le compteur changer, il faut attendre un penalty accordé aux Niçois. Celui-ci est transformé par Kasper Dolberg à la 37e minute. Le Danois marque un second but à la 59e minute ce qui lui permet d’inscrire un doublé. Sur cette action, Djiku est battu et voit son ballon volé par Dolberg qui s’empresse de le mettre au fond du filet. Le gardien strasbourgeois surpris n’a rien pu faire (0-2).   

Patrick Vieira regrette que son équipe n’ait pas pu mettre un troisième but car il estime que son équipe « n’était pas à l’abri d’en prendre un ». Ceci aurait alors pu transcender les Strasbourgeois et aboutir sur une toute autre issue de match. 

Cette rencontre a aussi été l’occasion pour Morgan Schneiderlin de retrouver son Alsace natale sous les couleurs niçoises. 

Strasbourg inoffensif 

Le Racing Club de Strasbourg n’a pas montré grand-chose durant cette rencontre. Les Alsaciens se sont montrés trop peu dangereux. Les rares occasions à relever pour inquiéter les Aiglons sont un coup franc de Kenny Lala très bien tiré mais qui frôle la barre transversale. Ainsi qu’un coup de tête de Ludovic Ajorque à la 57e minute qui finit en tribune. Inoffensif est bien le mot pour qualifier les Strasbourgeois hier soir qui ont effectué zéro tir cadré. Strasbourg n’a pas réussi à mettre la pression aux Niçois dans une Meinau de 4400 spectateurs en excluant les 600 personnes supplémentaires représentants de clubs, membres de l’organisation ou bien de la presse.  

Thierry Laurey savait que cela allait être délicat face à l’OGC Nice. L’entraîneur alsacien indique que « l’objectif c’est de bien travailler pendant 15 jours pour le déplacement à Saint-Etienne et faire basculer la rencontre de notre côté ». 

Alexander Djiku déclare en conférence de presse « qu’il ne faut pas céder à l’inquiétude ». Le défenseur strasbourgeois compte bien profiter de deux semaines de trêve internationale pour monter en puissance après une préparation de saison gâchée par dix cas positifs au Covid-19 dans l’effectif. 

Les supporters strasbourgeois ont adressé un message sous forme de banderole dans leur Kop vide. Rappelant aux joueurs qu’ils ne sont pas onze mais des milliers. 

 

Les notes de la rencontre 

Strasbourg : 

Kawashima (4) : Le gardien Strasbourgeois en sélection japonaise n’a pas pu repousser le penalty de Dolberg. Sur l’action du second but il n’a rien pu faire. 

Lala (4) : Dangereux sur un coup franc proche de taper la transversale du moins. Pris de vitesse notamment par le Niçois Kamara. Il aurait pu être à l’origine d’un but niçois à la 28e minute. Il commet une erreur sur une action qui devient le second but niçois.   

 

Koné (2) : Auteur de la faute dans la surface sur Sylvestre qui aboutit à un penalty pour Nice. Remplacé à la mi-temps. 

Djiku (4) : Responsable du second but niçois. Bon sauvetage de la tête devant Dolberg à la 76e. 

Carole (2) : Perte de balle à la 9e minute heureusement sans conséquence. Il n’a pas montré grand-chose. 

Simakan (5) : Son jeu hier soir est convenable mais il n’a pas non plus fait des étincelles comme il a pu nous habituer. 

Sissoko (5) : Bien en place pour stopper quelques offensives niçoises 

Bellegarde (5) : Le joueur qui a rendu la meilleure copie sur la première période. Un peu moins bien en seconde. Peut-être dû à un manque de rythme lié à la Covid-19. 

Thomasson (4) : En progression en comparaison du match face à Lorient mais inexistant en seconde période. Remplacé par Saadi dès la 63e minute. 

Chahiri (5) : Premier match à la Meinau. Début encourageant. Mais le défenseur niçois Kamara lui a posé des problèmes. 

Ajorque (4) : La défense niçoise a rarement été mis en difficulté par Ludovic Ajorque malgré ses quelques tentatives. 

Nice 

Benitez (6) : Le gardien niçois n’a pas eu besoin de réaliser de gros sauvetages. La cause ? Zéro tir cadré côté strasbourgeois. 

Dante (7) : Le défenseur Niçois comme ses coéquipiers ont été très performants pour poser des problèmes aux Strasbourgeois.

Kamara (7) : Il a été très bon pour reprendre le ballon au pied des Strasbourgeois. Il a même contribué à former des offensives côté niçois.

Pelmard et Lotomba (5) : Le défenseur droit et défenseur central droit ont été moins convaincants que leurs partenaires. Néanmoins, ils ont fait un bon match.

Schneiderlin (6) : Pour son retour chez lui, Morgan Schneiderlin a été un très bon acteur du jeu Niçois.

Thuram (6) : Meilleur offensivement que face à Lens. Tout en restant très concentré défensivement

Gouiri (6) : Moins en lumière que lors de son doublé face à Lens. Amine Gouiri a rendu hier soir une copie conforme.

Dolberg (8) : Il vole la vedette à Amine Gouiri en inscrivant cette fois-ci lui aussi un doublé.

Sylvestre (6) : C’est lui qui reçoit la faute de Lamine Koné et permet à son équipe de prendre l’avantage en permettant à l’OGC Nice de bénéficier d’un pénalty.

Crédits photo : DNA / Laurent Réa

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here