Champions League

L’OM au pied du mur avant d’affronter Porto

Ce mardi, l’OM se déplace à Porto en Ligue des Champions pour ce qui ressemble déjà à un match de la dernière chance pour les Phocéens. Derniers du groupe C avec zéro point, ils doivent impérativement gagner s’ils veulent continuer à rêver d’Europe.

LE CONTEXTE

DU RÊVE AU CAUCHEMAR

Sept ans après, le spectre du 0 pointé de 2013 rôde toujours sur la Canebière. Battus sur le fil pour leur entrée en lice contre l’Olympiakos (1-0), les Marseillais s’étaient déjà fortement compliqué la tâche dans ce groupe C. La semaine dernière, balayés par Manchester City au Vélodrome (3-0), ils ont montré qu’ils étaient à des années-lumière du haut niveau européen. Après deux journées, l’OM n’a toujours pas inscrit le moindre but, mais ne compte “que” 3 points de retard sur Porto, 2e et dernier qualifiable. Il n’est donc pas encore trop tard pour réagir, mais en cas de défaite, les hommes d’André Villas-Boas pourront presque dire adieu aux huitièmes de finale.

PORTO EN DEMI-TEINTE

Les Dragons, quant à eux, alternent le bon et le moins bon depuis le début de la saison. Bousculés en championnat, les hommes de Sergio Conçeicao, pointent à la quatrième place et comptent déjà six longueurs de retard sur le Sporting Portugal, actuel leader. En Ligue des Champions, les Portugais ont tenu leur rang sans impressionner contre l’Olympiakos (2-0), mais n’ont pas semblé réellement en mesure d’inquiéter City à l’Etihad Stadium (3-1). Face à l’OM, ce soir, ils seront logiquement favoris, mais il devrait tout de même y avoir match.

LES CLES DU MATCH

FEBRILITE DEFENSIVE

Après le report du match Lens-OM dû à des contaminations au coronavirus dans l’effectif Sang et Or, les Marseillais ont pu a bénéficier pour la première fois depuis quinze jours d’une semaine complète de repos. Un luxe pour Villas-Boas, dont l’effectif reste assez limité malgré les renforts obtenus lors du mercato. A l’inverse, Porto a joué vendredi en championnat, et ne s’est pas franchement mis en confiance. Battus 3-2 par Paços de Ferreira, les Portistas ont affiché de nouvelles lacunes, et ont laissé beaucoup d’espace dans le dos de leur défense. La blessure de Pepe, patron de la charnière des Dragons, lors du dernier entraînement, n’arrange en rien la situation.

L’HEURE DU REVEIL POUR PAYET

Pour obtenir un résultat à l’Estadio do Dragao, les Phocéens devront pouvoir compter sur leur numéro 10. Même si Mickaël Cuisance réalise un début de saison honorable, la justesse et l’inspiration de Dimitri Payet manquent cruellement à l’entrejeu marseillais. Fantômatique depuis la reprise (1 but, 1 passe décisive), le réunionnais est loin d’être la plaque tournante qu’il a pu être par le passé. Un passage à vide qui pèse terriblement sur l’animation offensive de l’OM, à l’image d’un Benedetto inexistant, jamais trouvé par ses partenaires. Probablement aligné sur le flanc gauche de l’attaque, Payet aura un rôle capital à jouer face à une défense portugaise fébrile, et devra enfin se montrer à la hauteur.

LA STAT’

Porto ne réussit pas à l’OM en Ligue des Champions. Sur leur quatre dernières confrontations en C1, les Marseillais ont perdu trois fois, et n’ont jamais réussi à faire mieux qu’un match nul… jusqu’à ce soir ?

LES COMPOS PROBABLES

Olympique de Marseille : Mandanda (C) – Sakai,  Alvaro, Caleta-Car, Amavi – Kamara, Rongier, Cuisance – Thauvin, Payet, Benedetto

FC Porto : Marchesin – Manafa, Mbemba, Leite, Sanusi – Uribe, Oliveira (C) – Corona, Vieira, Otavio – Marega

Match à suivre en direct sur Telefoot et RMC Sport ce mardi 3 novembre à partir de 21h.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut commodo nec dapibus massa Praesent eleifend Donec tristique elit. Nullam Lorem