Europa League

Lucas Paquetá, le symbole d’un OL qui trouve progressivement ses marques

Auteur d’une prestation de haute volée contre le Paris Saint-Germain dimanche soir, Lucas Paquetá confirme match après match tous les espoirs placés en lui depuis son arrivée à Lyon. Après le départ de Memphis Depay au FC Barcelone, il semble s’affirmer comme le véritable leader technique de la formation rhodanienne.

 

Il aurait pu être le héros d’un soir. Il n’en a finalement été “que” l’homme du match. Aligné au poste de numéro 10 sur la pelouse du Parc des Princes au milieu d’individualités comme Xherdan Shaqiri, Bruno Guimarães ou Karl Toko Ekambi, Lucas Paquetá a réalisé une prestation XXL contre le leader du championnat. Auteur de l’ouverture du score peu avant l’heure de jeu (54e), le Brésilien a été omniprésent dans l’entrejeu, mettant régulièrement à mal le milieu de terrain adverse et permettant à ses coéquipiers de se projeter plus rapidement en transition.

Idrissa Gueye ne dira pas le contraire, le Lyonnais a probablement été l’individualité la plus remuante sur le terrain. Avec de nombreux duels gagnés, une réussite proche de 100% sur ses tentatives de dribbles (8/9) et quatre tacles réussis, Paquetá a été un facilitateur du jeu lyonnais en plus de se farcir de plusieurs replis défensifs importants. Jamais le n°10 rhodanien n’a hésité à faire les efforts des deux côtés du terrain ou à mettre le pied devant les Messi, Neymar & co. Un dévouement qui l’a indéniablement aidé à se sortir de situations complexes et à mettre les siens dans le sens du jeu. “On sait que c’est un bon joueur et on a vu pourquoi. Il a fait un très bon match“, a tenu à signaler Peter Bosz après la rencontre.

 

Un atout indéniable du système Bosz

S’il a constaté de manière impuissante la tête victorieuse de Mauro Icardi depuis le banc de touche (90e+2), Paquetá a une nouvelle fois montré qu’il était une pièce maîtresse de sa formation. Également positionné de temps à autre sur l’aile droite par Bosz, il offre une diversité d’options intéressantes au technicien lyonnais. Sa relation technique avec Houssem Aouar observée à Glasgow en Ligue Europa combinée à celle nouée avec Bruno Guimarães sur comme en dehors du terrain alimentent l’alchimie collective permettant la plupart du temps à l’OL d’être maître au milieu. Paquetá a d’ailleurs témoigné au journal L’Équipe de l’importance de sa relation avec son compatriote pour son épanouissement personnel : “Avec Guimarães, nous faisons tout ensemble au quotidien. On va souvent au restaurant et on s’amuse en famille, je pense que cette relation est cruciale pour nos performances sur le terrain.”

Au-delà de son abattage dans sa zone préférentielle, Lucas Paquetá sait se montrer décisif dans le dernier tiers adverse. Déjà auteur de trois réalisations cette saison, de treize depuis son arrivée à Lyon (TCC), il est capable de prendre ses responsabilités devant le but pour pallier une éventuelle panne statistique de son numéro 9. Et même quand il n’est pas à la finition, le Brésilien s’attelle à récupérer le ballon très haut pour ensuite être en capacité d’apporter du danger par sa qualité de passe. Pour preuve, sur ses dix ballons récupérés face au PSG, six l’ont été dans le tiers offensif (plus haut total de la rencontre). Toutes ses qualités répondent aux besoins nécessaires à Peter Bosz pour pouvoir mettre en place ses idées de jeu. À son arrivée dans le Rhône, le Néerlandais avait notamment déclaré vouloir récupérer le ballon le plus haut et le plus vite possible, pour exploiter les failles défensives adverses sans pour autant s’exposer à la perte.

 

Si cette rencontre entre deux mastodontes du championnat a confirmé que les préceptes du nouvel entraîneur lyonnais étaient petit à petit en train d’être acquis par ses joueurs, nul doute que l’apport de Lucas Paquetá sera déterminant pour que ceux-ci puissent s’appliquer durablement.

 

Crédit photo en Une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire