Football

Lyon – Lille : faux pas interdit dans le sprint final

Pour clôturer la 34e journée de Ligue 1 Uber Eats, l’OL affronte le LOSC dans un choc crucial pour la course au titre. Si les Lillois cherchent à tout prix à récupérer leur première place provisoirement reprise par Paris, les Lyonnais rêvent quant à eux de recoller avec leur adversaire du soir au classement. 

Avec 67 points en 33 matchs, jamais une équipe ne s’était placée en dehors du top 3 en Ligue 1. Pourtant, dans cette saison 2020-2021, l’Olympique lyonnais se trouve bien au pied du podium, illustrant la lutte inédite du haut de tableau. Mais pour rester bien placés dans ce sprint final, les Lyonnais devront impérativement s’imposer ce soir, sous peine de voir la première place s’éloigner à cinq points et de laisser la Ligue des champions à quatre points. “C’est cinq finales, il faut un esprit commando” affirmait leur entraîneur Rudi Garcia en conférence de presse vendredi. “Il faut mordre à pleines dents cette fin de saison assez folle et on va tout faire pour profiter de la réception de Lille pour gagner une place” ajoutait-il, conscient de l’importance capitale du choc de ce dimanche.

Mais ce soir, c’est en tribune que Rudi Garcia observera la rencontre avec Sinaly Diomandé, tous deux suspendus. Si Lucas Paquetá reste incertain, Tino Kadewere, Djamel Benlamri et Jason Denayer sont eux bien disponibles pour affronter le LOSC. Pour s’imposer face aux Dogues, les Gones devront sans doute gagner en efficacité offensive. “Avec de la concentration, on peut s’améliorer dans ce domaine” estime le défenseur Mattia De Sciglio, dont le club reste sur un triste bilan ces dernières saisons face à Lille. Sur les huit dernières confrontations des deux équipes dans l’élite, aucune n’a tourné à l’avantage de l’OL, pour quatre victoires nordistes et autant de matchs nuls. Pour Lyon, la pression sera donc à son comble ce soir, avec, dans un coin de chaque esprit, la possibilité d’être absent d’une deuxième Ligue des champions consécutive, après avoir atteint les demi-finales en 2020.

Burak Yilmaz et Marcelo au duel lors du match aller ( © FRANCOIS LO PRESTI / POOL / AFP )

Lille veut y croire

Face à l’OL, ce sont donc les leaders du championnat qui se déplacent, provisoirement dauphins du PSG après la victoire parisienne à Metz hier. Pour eux aussi, l’enjeu est immense, une défaite au Groupama Stadium étant synonyme d’un passage de premier à quatrième au classement. Alors, une décennie après leur dernier titre en Ligue 1, les Lillois rêvent de s’imposer face au club de Jean-Michel Aulas ce soir et de continuer leur épopée.

“Il y a tellement peu d’écart entre les quatre équipes que tout peut arriver” confiait l’entraîneur Christophe Galtier en conférence de presse d’avant-match. “Il y a dix ans, [Rudi Garcia] amenait le LOSC au titre et si on pouvait faire pareil ce serait bien, si on pouvait prendre la relève ce serait parfait” glissait-il aussi en esquissant un sourire. Malgré la place en tribune réservée à Rudi Garcia, l’une des clefs de la rencontre sera bel et bien le duel de tacticiens du soir.

Contre Lyon, les Nordistes peuvent en tous cas y croire, eux qui n’ont été défaits qu’à une seule reprise sur leurs quinze matchs précédents en Ligue 1, restent invaincus lors de leurs onze derniers déplacements en championnat et n’ont jamais été menés à l’extérieur en 2021 dans l’élite. Ce soir, ils pourront de plus compter sur un groupe quasi complet et le retour de Renato Sanches. Timothy Weah, lui, sera le seul absent côté Dogues, blessé à la cuisse. S’ils ne sont pas pour autant les favoris des bookmakers face à des Lyonnais déterminés et à domicile, les Lillois pourront néanmoins s’inspirer de leurs derniers matchs de gala face aux cadors de la Ligue 1. Contre ses trois adversaires pour le titre, le LOSC est tout simplement invaincu cette saison.

Les compositions probables

Pour l’OL de Rudi Garcia : Lopes – Dubois, Marcelo, Denayer, Cornet – Caqueret, Guimarães – Paquetá, Depay, Toko Ekambi – Slimani

Pour le LOSC de Christophe Galtier : Maignan – Çelik, Fonte, Botman, Reinildo – André, Soumaré, Bamba, Sanches – David, Yılmaz

La rencontre est à suivre à 21h sur Canal +. 

 

Crédit photo à la une : FRANCOIS LO PRESTI / POOL / AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire