En équipe

Mais où est passé Jesé ?

En prêt du côté du Sporting Portugal, Jesé Rodriguez connaît une carrière relativement terne depuis son transfert au PSG. De multiples prêts, une vie personnelle désastreuse, une carrière de reggaeton, l’attaquant espagnol a 26 ans, mais semble avoir déjà fait le tour de la question. À la Edward Jekyll, plutôt Footballeur Jesé ou Chanteur Jey M ?

En prêt du côté du Sporting Portugal, Jesé Rodriguez connaît une carrière relativement terne depuis son transfert au PSG. De multiples prêts, une vie personnelle désastreuse, une carrière de reggaeton, l’attaquant espagnol a 26 ans, mais semble avoir déjà fait le tour de la question. À la Edward Jekyll, plutôt Docteur Jesé ou Mister Jey M ?

Une première rupture difficile, celle des ligaments croisés

Grand espoir de la Castilla, Jesé débute réellement avec le Real à l’arrivée de Carlo Ancelotti sur le banc Merengue lors de la saison 2013-2014. Avec 31 matchs disputés TCC, Jesé rentre réellement dans les plans de l’entraîneur italien et devient vraiment un concurrent à Bale ou Isco. Malheureusement pour l’international Espoirs Espagnol, l’histoire prend une toute autre tournure lorsqu’il se rompt les ligaments croisés en mars 2014. Huit mois d’absence et un élan coupé malgré tout. L’espoir ne devient plus qu’un joueur de rotation et malgré de bonnes statistiques sur un temps de jeu limité, Jesé ne s’impose pas comme un titulaire en puissance. Avec un temps de jeu moyen de 33 minutes sur sa période au Real Madrid, Jesé n’a pas d’autre choix que partir. Direction Paris.

Arrivé contre un chèque de 25M d’euros, le nouveau numéro 22 parisien est une recrue surprise mais non moins sans attente. Dans une attaque parisienne orpheline de Zlatan, l’arrivée de Unai Emery au poste d’entraîneur rabat les cartes de l’attaque du club alors Champion de France en titre.

Désamour, moins de gloire et beauté superficielle 

Crédit photo – Le Buteur

L’histoire de Jesé à Paris démarre en même temps que celle avec sa michto copine Aurah Ruiz. Après avoir fait forte impression lors de la présentation du joueur, Aurah et Jesé s’affiche dans des clichés très chaud sur les réseaux. Pendant ce temps sur le terrain, le jeu de l’Espagnol est beaucoup moins olé olé. Une condition physique un peu douteuse et une difficulté à s’adapter auront raison de lui et Jesé part en prêt du côté de Las Palmas pour se refaire. Une seconde partie de saison où Jesé joue mais ne marque que trois petits buts.

Malheureusement, cette année ne sera pas très probante pour notre artiste du jour. Dans le même temps, sa compagne Aurah donne naissance au petit Nyan, une naissance difficile puisque l’enfant naît prématurément avec de graves problèmes de santé. De retour sur Paris à l’aube de la saison 2017-2018, Jesé n’entre toujours pas dans les plans d’Emery et se voit immédiatement prêté du côté de Stoke.

Une deuxième rupture, cette fois ci sentimentale

Son éloignement avec son fils et sa compagne resté aux Canaries puis à Madrid auront raison de son couple avec Aurah. Une séparation difficile puisque cette dernière l’accuse de ne pas être venu voir son fils pendant un mois et demi. Pourtant Stoke lui permet de prendre du temps pour sa famille et Jesé les remerciera sur les réseaux sociaux. Anecdote sympa : histoire de se venger, alors qu’Aurah participe à une télé-réalité espagnole, Jesé dépense des milliers d’euros en appel et texto pour la faire éliminer.

Après un bref retour à Paris histoire de revoir la Tour Eiffel, faire le tour des Champs-Elysées et on repart du côté de Séville et du Betis Balompié. Une demi saison à 18 matchs sous les ordres de Quique Setien et un nouveau retour dans la capitale française. C’est répétitif non ? Allez histoire d’ensoleiller vos sombres soirées d’automne, je vous conseille le son Pakata de notre cher Jey M sortie le 14 juin dernier. La musique doit certainement permettre à l’Espagnol de s’évader un peu dans une carrière qui prend l’eau.

Crédit photo – FootballStories.Konbini

Une collaboration de légende ?

Encore une fois mis de côté par coach Tuchel malgré des apparitions en pré-saison, Jesé a pris cette fois-ci la direction du Portugal et de son Sporting national. Des rumeurs de fin de prêt à l’hiver apparaissent déjà et avec un contrat qui court jusqu’en juin prochain, nul doute que le PSG ne se démènera pas pour lui trouver un autre club en janvier ni une prolongation de contrat.

Avec seulement trois apparitions pour 118 minutes de jeu, on dirait que l’année risque d’être plutôt cosy pour le numéro 21 lisboète. De quoi lui permettre de se racheter une conduite en tant que père de famille ou encore de nous préparer un album digne de Daddy Yankee. Allez Jesé, offres nous le feat de l’année avec l’égérie Memphis Depay. La Ligue 1 en ressortirait grandit,  nos playlists de soirée aussi !

Crédit photo – BeSoccer.com



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
felis suscipit libero sed efficitur. venenatis massa facilisis felis