Manchester United – PSG : Les notes du match !



Victoire du PSG sur la pelouse de Manchester United. Un score final de 2-0 grâce à des buts de Mbappé et Presnel Kimpembe. Les notes du match !

Les notes des locaux :

De Gea (5) : De gros arrêts face à Mbappé et Bernat mais n’a rien pu faire sur les deux buts.

Young (4) : Très bon videur de boîte mais très mauvais latéral droit. La reconversion est déjà toute trouvée.

Lindelöf (5) : Pas dépassé par Mbappé, mais bien dépassé au tableau d’affichage.

Bailly (4) : Qu’il fait mal ce petit temps d’arrêt pour laisser passer Mbappé sur le deuxième but, sois attentif Eric.

Shaw (5) : Bah pas trop pour le coup ce soir.

Matic (4) : Prostitué préférée de Verratti, confirmé ce soir.

Herrera (5) : Bon dans la transition, un peu moins dans l’utilisation.

Pogba (3) : Sale soirée pour le français qui n’a pas vraiment pu combiner avec ses partenaires. Petit rouge en prime pour l’international tricolore. -1 pour le manque de dab.

Lingard (4) : Très bon en zumba ou sur 100m mais très peu pour prendre Bernat à revers, sorti sur blessure et remplacé par Sanchez (3) qui n’a toujours pas posé son chasuble.

Martial (4) : Une seule mi-temps qu’il a passé au fond du trou … Sorti sur blessure à la mi-temps, remplacé par Mata (3) qui a traversé le match comme un certain Casper.

Rashford (4) : Profondément calé entre Kimpembé et Thiago Silva, amenez lui un tuba qu’on ne le perde pas.


Les notes des visiteurs :

Buffon (5) : RAS, a touché plus de ballons à l’échauffement que pendant le match. Exempté de douche.

Kehrer (6) : Quel petit bonhomme, Martial et Sanchez baigne actuellement dans la sauce.

Kimpembe (5) : N’a pas emmené son cerveau en Angleterre mais n’a pas oublié son enceinte dans son short. +1 pour le but.

Silva (7) : O Monstro n’est pas émotif, encore moins Outre-Manche. Masterclass.

Bernat (7) : Ceux qui se moquaient de Juanito devraient s’excuser à l’heure qu’il est.

Verratti (8) : Puto crack, Marco va pouvoir s’envoyer sa meilleure cartouche de clope sur la route du retour.

Marquinhos (8) : Après avoir parfaitement géré le milieu mancunien, Marqui va pouvoir parfaitement géré Carol pour une deuxième naissance. Deux ans après.

Draxler (6) : Deutsch Qualität. Egalement synonyme d’élégance.

Alves (7) : Meunier who ? Quel homme et quel joueur, le tout à 35 ans. N’en déplaise aux journaux français.

Di Maria (8) : C’était son match, deux passes décisives, un bras d’honneur intérieur aux supporters et un poisson rouge qui s’amuse toujours autant dans son bocal.

Mbappé (5) : A lâché son meilleur sprint pour couper la trajectoire devant Lindelöf. Un mix entre Asafa Powell et Pippo Inzaghi.



A propos de l'auteur

Stevan Jovetic FC

Poster un commentaire

et, Phasellus ante. ultricies commodo mi, mattis