Ligue 1

Marseille – Lens : les notes du match

Marseillais et Lensois s'affrontaient ce soir en rattrapage de la 9e journée de Ligue 1. Si la rencontre a été très équilibrée, c'est finalement les hommes de Franck Haise qui l'ont emporté sur le score de  1 but à 0. 

Les notes de Marseille

Mandanda (5) : Sans “El Phenomeno”, l'addition aurait pu être plus salée.

Sakai (4) : En difficulté sur son couloir droit, il était aux premières loges sur le centre décisif d'Haïdara : la clim pour Sakai

Balerdi (4) : À l'image de son équipe, il a été à la ramasse tout au long de la rencontre. Mal à l'aise dans les duels, pas en confiance à la relance, on l'a connu meilleur.

Ćaleta-Car (6) : Il était bien trop seul pour contenir les attaques lensoises. Ses multiples centres repoussés ou encore son sublime tacle salvateur en 1e MT sur Simon Banza, ont permis à Marseille de limiter la casse.

Nagatomo (3) : Pas à son avantage, Yuto a tout de même le mérite d'avoir lâché le marquage de Banza sur l'ouverture du score (remplacé par Khaoui à la 66e).

Gueye (3) : Une prestation qui lui permettrait d'être sélectionné en équipe nationale du Vatican. En effet le Pape a réalisé une piètre prestation, faisant beaucoup de fautes mais aussi en perdant un bon nombre de ballons (remplacé par Perrin à la 63e).

Rongier (7) : Il ratissait un bon nombre de balles au milieu de terrain avant de sortir sur blessure avant la mi-temps. Sa sortie a beaucoup pénalisé l'OM (remplacé par Cuisance à la 44e).

Germain (4) : Apparemment il a joué tout le match. Mais que faisais-tu sur le côté cousin ?

Sanson (4) : Il Villa ses dernières minutes avec le maillot olympien.

Thauvin (4) : Malgré de bons efforts défensifs en première, il s'est montré transparent dans le jeu offensif marseillais (remplacé par Radonjíc à la 63e).

Benedetto (3) : Il était surement hanté par le fantôme de Milik qui se rapproche de la Commanderie. Il était en Fortehess de ballons à exploiter. (remplacé par Payet à la 63e).

Les notes de Lens

Leca (5) : Attend encore les offensives marseillaises.

Gradit (5) : Match solide défensivement.

Fortes (6) : Il a tenu la forteresse inviolée avec ses camarades de défense.

Medina (6) : Match très solide également. Son tacle sur Sakai en fin de match reflète bien sa partie.

Haïdara (6) : Malgré son début de match poussif, il s'est bien repris en 2e MT causant de nombreux problèmes à Hiroki. Il est d'ailleurs passeur décisif sur le but.

Clauss (6) : Il va pouvoir toucher sa clause de victoire après avoir contribué à la victoire de son équipe. Avec un gros volume de jeu et son bon travail défensif, il a réalisé une partie plus que correcte.

Fofana (8) : C'est lui le boss du match. Il était partout et a récupéré un nombre mirobolant de ballons. C'est l'homme du match.

Doucouré (5) : Vaillant partenaire de Fofana au milieu.

Kakuta (5) : S'il a eu très peu de ballons à exploiter, il a contribué au surclassement du milieu marseillais en compagnie de ses deux partenaires de guerre Fofana et Doucouré (remplacé par Mauricio à la 73e).

Sotoca (7) : Il est la représentation du travail de l'ombre. Tout au long de la partie, il a multiplié les efforts défensifs passant d'une partie du terrain à l'autre. Il a également gardé les ballons et conservé ces derniers quand le jeu le demandait.

Banza (6) : C'est lui le seul et unique buteur du match. Cependant il a perdu de nombreux ballons et aurait pu être expulsé pour simulation avant de sortir (remplacé par Kalimuendo à la 78e)

Crédits Photo : Getty Images

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut