En équipe

Mercato : Le 11 type des joueurs de L1 partis à l’étranger

Voilà maintenant plusieurs semaines que le mercato bat son plein et s’agite dans tous les sens. Les différents clubs s’activent déjà pour se renforcer en prévision de leurs objectifs ou de leurs exigences.

La Ligue 1 a souvent été un tremplin pour certains joueurs afin de se dévoiler au monde entier et de tenter de signer dans un club plus prestigieux. De nombreux talents ont donc émergés de notre championnat et en sont partis pour franchir un cap. D’autres, en revanche, en cherchent une sortie et tenteront un nouveau départ dans un nouveau club hors de nos frontières.

C’est le cas pour la plupart de ces joueurs. Voici, le Onze Type des joueurs de Ligue 1 transférés à l’étranger cet été.

 

 

1. Gianluigi BUFFON

crédit photo : sport24-leFigaro

Un an après avoir rejoins le club de la capitale, l’expérimenté Buffon quitte déjà Paris. En quittant les Bianconeri pendant le mercato estival 2018, “Gigi” s’était fixé un nouveau challenge, conquis par l’offre de Nasser Al-Khelaïfi, son ancien président. En signant au PSG, Buffon avait une amélioration de son salaire. En effet, il touchait 4,9M€ annuel contre 4,5M€ lorsqu’il était à la Juventus. Son ambition première était de soulever un trophée européen, en ce sens, le projet parisien avait conquis Gigi Buffon.

Cependant, Gigi Buffon n’avait pas fait l’unanimité sur le terrain. En dehors du terrain, c’était une personne exemplaire et toujours prêt à rigoler avec ses partenaires. Alors que le début de saison avait vu s’imposer une concurrence Areola-Buffon, celle-ci tendait vite à reléguer Gigi sur le banc. Sur 17 titularisations, Buffon a encaissé 18 buts. C’est trop.

Ainsi, Gigi Buffon retrouve la Juventus, un an après l’avoir laissé. Il est arrivé, donc, libre de tout contrat. Il est lié au club jusqu’en 2020 et revient à une posture de simple doublure, laissant le beau rôle à Szczęsny.

2. Ferland MENDY

crédit photo : football.fr

Ca bouge beaucoup du côté de l’Olympique Lyonnais, cet été. Ferland Mendy est le premier à quitter l’OL. En seulement deux ans, Mendy a clairement laissé son empreinte chez les Rhodaniens. Anciennement au Havre, il signe en Juin 2017 chez les Gones pour 5M€.

Ferland Mendy est un latéral atypique. Il a des qualités offensives à la Marcelo. Il se projette souvent et n’hésite pas à prendre son couloir. Il peut jouer de ses deux pieds. C’est aussi avant tout un bon défenseur, il ne rechigne jamais ses efforts et les tâches défensives. Bien que sa jeunesse trahisse quelques imperfections défensives, celui-ci aura à coeur  à les corriger en engrangeant de la maturité.

De son passage chez les Gones, il aura inscrit 3 buts et délivré 6 passes décisives toutes compétitions confondues. Il aura notamment su s’attirer les faveurs de la sélection nationale

Ce profil a beaucoup plu a Zidane et ses dirigeants. Ils n’ont pas hésité à mettre la main à la poche pour arracher le joueur des Gones sous contrat jusqu’en 2023. Le Real a déboursé 48M€ dans la transaction pour former le nouveau Marcelo. Il a signé un bail de 6 ans avec les Madrilènes.

3. William SALIBA

crédit photo : Sky Sports

Comment évoquer le mercato stéphanois sans parler de William Saliba. En effet, le jeune international français âgé de 18 ans seulement a réalisé une deuxième moitié de saison très convaincante. A 17 ans seulement, il connait sa première titularisation en Ligue 1 contre le TFC. Son gabarit imposant est sa principale force défensive. Il a un bon jeu de tête du haut de ses 1m93 et possède une capacité de relance très rapide.

Toutes ces qualités ont tapé dans l’œil de plusieurs grands cadors européens. Beaucoup venus d’Angleterre comme Tottenham, Manchester United et Arsenal suivaient de très près la situation du joueur. Naples et la Roma le gardaient dans leur viseur en Italie. C’est finalement Arsenal qui parvient à convaincre le jeune stéphanois de rejoindre leur rang.

La transaction se situerait aux alentours de 30-35M€ bonus compris. Il a paraphé un bail de 5 ans avec les Gunners. Le club londonien devra néanmoins attendre aout 2020 pour voir sa pépite débarquer car l’ASSE avait émis comme condition que les stéphanois le garderait en prêt une saison.

Il faudra donc attendre une année pour les Gunners pour le voir jouer avec plusieurs de ses compatriotes ex-patriés comme Lacazette ou encore Guendouzi.

 

 

 

4. Diego CARLOS

crédit photo : L’Equipe

Le leader de la défense chez les Canaris quitte le bateau. Le joueur brésilien à la solidité défensive importante rejoint le FC Séville. En ayant rejoint le FC Nantes en 2016, Diego Carlos a trouvé un point de rebond non négligeable qui lui a permis de se libérer. L’ancien du FC Porto a démontré qu’il était apte à évoluer contre de grandes équipes. Il a notamment été courtisé par des plus grands de notre championnat comme l’OM par exemple.

Ce transfert est le plus gros de l’histoire du FC Nantes. En effet, les Andalous ont déboursé 15M€ dans l’opération pour s’attacher les services du joueur de 26 ans. Il est lié avec le FC Séville jusqu’en 2024.

 

 

 

5. Ronaël PIERRE-GABRIEL

crédit photo : EVECT

L’AS Monaco avait déboursé entre 5 et 10M€ l’été dernier pour s’adjuger les services du latéral gauche Pierre-Gabriel. L’ancien stéphanois avait été séduit par le projet sur le Rocher. Cependant, le jeune défenseur de 21 ans n’a disputé que 4 rencontres de Ligue 1 cette saison. Bien trop faible pour espérer prendre en maturité et en expérience.

En ce sens, Pierre-Gabriel espérait obtenir un bon de sortie pour le mercato estival dans la mesure où Leonardo Jardim, le tacticien Monégasque, ne lui accorderait pas plus de temps de jeu que cette saison passée.

Sur les terrains de Ligue 1 depuis 2015 avec l’ASSE et l’AS Monaco, le latéral gauche s’offre un défi de taille, s’imposer en Bundesliga comme l’a fait avant lui Jean-Philippe Mateta dans son nouveau club.

Mayence a déboursé un montant avoisinant les 6M€ pour Pierre-Gabriel et a signé un bail de 5 ans avec les Allemands.

 

 

 

6. Tanguy NDOMBELE

crédit photo : RTBF.be

 

Deuxième Lyonnais mis à l’honneur, Ndombélé quitte les Rhodaniens pour un défi européen plus élevé. En effet, l’international français a signé un bail de 6 ans avec Tottenham Hotspur. Les Spurs ont mis la main à la poche pour Ndombélé. En effet, les dirigeants des Spurs ont mis 60M€ sur la table (+ de 10M€ de bonus) pour le technicien français.

Arrivé il y a deux ans en provenance d’Amiens pour à peine 10M€ à l’OL, Ndombélé a pris une dimension stratosphérique très rapidement. Il s’est logiquement imposé dans le milieu lyonnais. Reconnu par sa puissance, sa qualité de frappe et sa technique, Ndombélé a brillé en Ligue 1 cette saison.

Auteur d’1 but et de 13 passes décisives en Ligue 1 en deux ans, le milieu de terrain français a conquis ses prétendants. Capable de vite se projeter vers l’avant, Ndombélé est un joueur percutant et physique.

Il s’est naturellement attiré les faveurs de la sélection tout comme Ferland Mendy. A seulement 22ans, Ndombélé s’en va conquérir un autre championnat plus dur encore, dans un club arrivé en finale de la Ligue des Champions cette saison.

 

 

 

7. Youri TIELEMANS

crédit photo : Footify

 

Tielemans, l’international Belge ne retiendra surement pas son passage en France. Arrivé à l’ASM en 2017 pour 26M€, le très prometteur Youri Tielemans n’a jamais réussi à s’imposer dans le milieu Monégasque jugé trop irrégulier et pas assez percutant. L’ancien d’Anderlecht s’est confronté à un mur tout au long de son passage en Ligue 1.

Prêté la moitié de  saison passée à Leicester, le jeune Belge a retrouvé un second souffle.  Auteur de 3 buts en 13 matchs de Premiers League, ça va mieux pour Tielemans. Il retrouve peu à peu ce qui avait fait son identité à savoir les transitions rapides et précises et la qualité technique de son jeu.

L’ASM réalise néanmoins un bon compromis et une bonne opération financière en le transférant définitivement à Leicester. En effet, les Foxes ont déboursé 45M€ dans la transaction. Il se lie avec les Anglais pour 4 saisons.

8. Nabil FEKIR

crédit photo : ol.fr

 

Nabil Fekir quitte son club formateur de l’Olympique Lyonnais. Après 6 saisons en professionnel chez l’OL, Nabil Fekir s’en va vers d’autres horizons du côté du Bétis Séville. Son transfert est à la foi pour professionnels et passionnés du football, un casse-tête. En effet, l’opinion populaire est partagée entre compréhension et désarroi.

L’actuel meneur de jeu du Bétis avait inscrit 65 buts toutes compétitions confondues chez l’OL et délivré 19 passes décisives rien qu’en Ligue 1. Il était donc normal de vouloir franchir une étape en signant chez un cador européen, là réside la compréhension d’un transfert, mais le désarroi réside en son choix. En effet, en signant au Bétis Séville, Fekir a vu ses ambitions à la baisse. Si l’OL joue la LDC, le Bétis est du côté de l’Europa League. On soulignera le bon parcours du Bétis cette saison (1/8eme de finale de Ligue Europa).

Quoiqu’il en soit, l’ancien capitaine des Gones a remercié ses dirigeants et ses supporters comme il se doit. Emotion et excitation étaient de mise en quittant l’OL et son stade.

La transaction de l’opération se situe dans des sphères moins onéreuses que lorsqu’il était annoncé chez Liverpool. En effet, le Bétis a déboursé seulement 25M€ pour s’attacher les services du champion du monde. Le Bétis a du aussi prendre Yassin Fekir, son petit frère. Selon les sources, ce serait une des raisons qui a poussé Nabil a rejoindre ce club, en plus de sa valorisation salariale qui serait deux fois plus important qu’à l’OL (600 000 € net par mois).

 

 

 

9. Lucas OCAMPOS

crédit photo : Foot Marseille

 

Un autre joueur qui risque fortement de manquer à la Ligue 1 et plus précisément à l’OM, c’est Ocampos. L’Argentin a signé un bail de 5 ans avec les Andalous du FC Séville pour un transfert de 15M€. L’OM, en grand besoin de renflouer ses caisses, est obligé de participer à des opérations de dégraissage.

Ocampos est le profil type du joueur avec la Grinta et professionnel. Un des rares marseillais qui a montré de la régularité dans les efforts cette saison. C’est un joueur technique qui use souvent de sa vitesse pour déborder.

Il quitte l’Olympique de Marseille avec 16 réalisations et 12 passes décisives rien qu’en Ligue 1 depuis 2014. Il s’est lié avec Séville jusqu’en 2024 et entend faire valoir ses envies de conquérir d’abord l’Espagne et satisfaire ses rêves de coupe d’Europe.

 

10. Christopher NKUNKU

crédit photo : mercato 365

 

Promu dans l’effectif professionnel au même titre que plusieurs joueurs de sa génération (Nsoki, Diaby), l’ancien Parisien Nkunku a eu pas le temps de jeu nécessaire afin de s’imposer durablement au PSG du fait d’une grande concurrence notamment.

Le profil de Nkunku est très intéressant. En plus de sa créativité offensive, il est capable d’évoluer à différents postes au milieu de terrain. Thomas Tuchel n’a cependant pas eu envie d’avoir recours souvent au jeune de la capitale.

Désireux d’un meilleur temps de jeu et attaché à son club formateur, Nkunku a opté pour un point de chute hors frontières.

Le RB Leipzig a manifesté sa volonté de le recruter et a déboursé 15M€ dans l’opération. Le jeune milieu de 21 ans se lie avec les Allemands jusqu’en 2024 en signant un bail de 5 ans. La Ligue 1 perd un joueur qui aurait pu s’imposer très certainement dans un autre club du championnat. Cependant, il est très motivé à avancer maintenant de ses propres ailes en Allemagne pour un défi de taille.

 

 

11. Abdul Majeed WARIS

crédit photo : Foot sur 7

 

Waris a évolué au FC Nantes cette saison. Prêté par le FC Porto, les Dragons voulaient que son buteur s’aguerrisse en tentant d’aider les Canaris. Avec une grosse concurrence chez le club portugais, l’option Nantaise était une bonne issue pour l’attaquant de 27 ans, ghanéen.

En 33 rencontres de Ligue 1, l’attaquant du FC Nantes a inscrit 5 buts. Son bilan reste globalement correct. Il reste encore à travailler sur ses appels en profondeur qui ont par moment laissés à désirer.

Il va néanmoins manquer au FC Nantes. Ce joueur assez physique a besoin d’être en osmose avec son environnement à savoir ses partenaires proches sur le terrain : les passeurs. Il a su montrer qu’il était un buteur remarquable avec de telles exigences.

Quelques mentions honorables : A.Rabiot (Juventus), Clinton N’Jie (Dynamo Moscou), Björn Engels (Aston Villa), Moussa Diaby (Bayer 04), Rémy Cabella (Krasnodar), Jules Koundé (FC Séville), Jimmy Durmaz (Galatasaray).

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Praesent sit pulvinar dictum nec adipiscing odio sem, massa consectetur sed Nullam