Football

Mercato OM : les choses se décantent du côté du Vélodrome

Le mercato de l'OM est sur le point de passer dans une nouvelle dimension. Après la signature de Geoffrey Kondogbia et l'arrivée imminente d'Iliman Ndiaye, Marseille est en train de finaliser un autre dossier majeur. Marcelino commence doucement à disposer d'un effectif compétitif. À quelques semaines du tour préliminaire de Ligue des champions, il serait préférable que tout cela soit fixé d'ici là.

De nouvelles têtes ont pointé le bout de leur nez lors de la reprise de l'entraînement à la Commanderie. L'ancien monégasque Geoffrey Kondogbia s'est installé dans les Bouches-du-Rhône pour les quatre prochaines saisons. Il y a également un nouveau commandant de bord sur le banc de l'équipe. Le technicien espagnol Marcelino a remplacé le coach croate Igor Tudor. Depuis son arrivée, l'ancien entraîneur de l'Athletic Bilbao est en train de construire son effectif pour la saison prochaine. Il a notamment dû faire face à plusieurs départs à l'instar de celui du latéral gauche Sead Kolasinac et du retour de prêt de Nuno Tavares à Arsenal. L'Olympique de Marseille travaille donc sur le recrutement d'un nouveau piston gauche et cela avance plutôt bien.

Mais les dirigeants doivent également trouver une issue au cas Alexis Sanchez. Le Chilien n'a toujours pas dit où il évoluera l'an prochain. Marseille aimerait bien le conserver mais ne peut pas céder aux exigences salariales de l'attaquant. À l'heure actuelle, les discussions sont toujours en cours même si l'équipe de recrutement a d'ores et déjà trouvé son éventuel remplaçant. En effet, Marseille est maintenant proche d'officialiser la signature de l'international sénégalais Iliman Ndiaye. Proche, le club l'est également sur un latéral placé sur la liste des transferts du côté de l'Atlético Madrid.

À lire également : Mercato OM : Marseille fonce sur un indésirable de l’Atlético Madrid !

Mercato OM : un latéral brésilien en approche

Il y a quelques jours, on apprenait que l'OM avait jeté son dévolu sur le latéral gauche de l'Atlético Madrid Renan Lodi. Aujourd'hui, selon Foot Mercato, un accord total serait sur le point d'être passé entre les deux clubs. En ce qui concerne le joueur, il s'est montré très intéressé à l'idée d'une venue à Marseille. Il aurait par la même occasion indiqué à son entourage qu'il souhaitait rejoindre le club. Dernièrement, Renan Lodi ne figurait plus dans les plans de Diego Simeone à Madrid. Par conséquent, l'international brésilien aux 16 sélections avec la Seleção avait été prêté la saison dernière du côté de Nottingham Forrest. En Premier League, il a ainsi retrouvé un statut de titulaire régulier jouant 28 rencontres dans le championnat britannique.

À l'Atlético Madrid, l'histoire avait pourtant bien commencé à son arrivée en 2019. Le latéral y était titulaire et son jeu tourné vers l'attaque plaisait énormément aux supporters Colchoneros. Le Brésilien a acquis à Madrid une expérience dans un des meilleurs clubs d'Europe. Il y a remporté un titre de champion d'Espagne mais aussi disputé un grand nombre de rencontres en Ligue des champions (27). En cas de départ, il partirait en ayant joué 118 matches sous les couleurs du club au cours desquelles il a marqué 6 buts et délivré 10 passes décisives. Par ailleurs, à Marseille, Renan Lodi n'arriverait pas complètement déboussolé. En effet, il retrouverait son ancien coéquipier de l'Atlético Geoffrey Kondogbia. Surtout, il s'emparerait de la place de piston gauche laissée pour vide depuis la fin du dernier championnat.

À lire également : Mercato OM : après Kondogbia, une révélation de la Championship en approche !

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut