Football

Monaco enfonce Nantes et conforte sa quatrième place

Sans briller, les Monégasques ont pris le meilleur sur les hommes de Raymond Domenech (2-1) grâce à des buts de Guillermo Maripan (45e) et Volland (60e). Avec 42 points, le club de la Principauté n’est plus qu’à trois longueurs du PSG, troisième.

Monaco reçu 5 sur 5

Après un début de saison compliqué, les Monégasques semblent avoir définitivement trouvé leur rythme de croisière. Vainqueurs pour la cinquième fois en autant de rencontres, les hommes de Niko Kovac continuent leur remontée et ne sont plus qu’à trois points du podium de la Ligue 1. Globalement dominateurs, ils ont pu compter sur leur qualité de centre pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Maripan, avant de sceller leur victoire sur un superbe but de l’intenable Kévin Volland, qui signe sa 11e réalisation de la saison. Un succès précieux pour le club du Rocher, qui relègue à 6 points le Stade Rennais, son plus proches poursuivant, dont le match contre l’OM a été reporté à une date ultérieure. Seul bémol, un 31e but encaissé sur l’ensemble de la saison, qui place Monaco en 10e position des meilleures défenses du championnat.

Nantes touche le fond mais creuse encore

« C’est la même chose tous les week-ends » peste Nicolas Pallois en quittant la pelouse à la 77e minute après avoir reçu deux cartons jaunes en l’espace de quelques secondes. Le constat est amer, presque cynique, mais cruellement réaliste. Alors qu’ils viennent d’enregistrer leur treizième match consécutif sans victoire, les journées se suivent et se ressemblent pour les Canaris. Courageux mais imprécis, les hommes de Raymond Domenech ont longtemps essayé de résister aux Monégasques. En vain. Privés de ballon, ils n’ont presque jamais réussi à mettre en danger Benjamin Lecomte, et ont fini par craquer face aux assauts répétés des Rouge et Blanc. L’addition aurait même pu être plus salée, sans un grand match d’Alban Lafont, bien aidé par son poteau droit.

Paradoxalement, ce n’est qu’une fois réduits à 10 que les Nantais ont semblé avoir un sursaut d’orgueil, traduit par un but d’Edmond à la 83e minute. Une réaction tardive, qui ne changera malheureusement rien à l’issue de la rencontre. Alors, certes, on pourra toujours dire que les Nantais ont livré une prestation plus qu’honorable face à un 4e du championnat en pleine bourre, mais les résultats ne sont toujours pas au rendez-vous, et les points non plus. Les Canaris sont 17e, avec autant de points que Lorient, barragiste, qui compte un match de retard.

Crédits illustration : Icon Sports

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire