Moto GP

MotoGP : “C’est très chiant”, les galères s’enchainent pour Johann Zarco

En difficulté depuis le début de la saison, Johann Zarco misait sur le Grand Prix de France MotoGP pour se relancer. Malheureusement, le pilote Honda a une nouvelle subi les caprices de sa moto. En colère, Johann Zarco a déclaré regretter de n'avoir pas pu rivaliser avec Fabio Quartararo.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Johann Zarco. Pourtant ambitieux en début de saison, le Français va devoir petit à petit revoir ses exigences à la baisse. Non pas que le pilote Honda ne parvienne pas à proposer des choses intéressantes. Lors du Grand Prix de France MotoGP, Zarco a même réussi son départ, progressant ainsi par rapport à ses récentes courses. Mais la réalité l'a rapidement rattrapé : la moto Honda ne peut pas permettre à Johann Zarco de prétendre aux premières places. C'est en tout cas ce qui ressort une nouvelle fois de l'interview d'après course de Zarco, en colère et déçu. Parti 15ème, le pilote Honda a terminé 13ème de la course sprint du GP de France 2024 de MotoGP.

Grand Prix France 2024 MotoGP : Johann Zarco critique une nouvelle fois sa moto Honda

Johann Zarco vit décidément une saison compliquée. Il y a quelques jours, le Français est revenu sur son départ de chez Ducati. Un départ chaotique, qui laisse aujourd'hui encore des traces. Mais à l'issue de la course sprint du GP de France 2024 de MotoGP, Zarco n'avait qu'un mot en bouche : sa moto Honda. Pour le pilote français, ce sont bien les défauts techniques de son véhicule qui lui ont une nouvelle fois causé son mauvais classement. “La moto a été très feignante sur la fin du premier rapport et sur la deuxième. J’ai bien réussi à me faufiler, mais dès qu'il fallait rouler en dessous des 32, impossible. J'ai vraiment tout essayé. Presque des douleurs à l'avant-bras en essayant de m'accrocher et de faire tourner la moto” a déclaré Johann Zarco au micro de Canal+. Listant le nombre de défauts rencontrés lors de ce sprint, le pilote Honda a semblé abattu par ce nouvel échec, avant de conclure sèchement. “Voilà, il nous manque des choses, la moto ne va pas vite et on galère.” Le message est passé. Cela fait déjà plusieurs semaines que Johann Zarco essaye d'avertir Honda sur la pauvreté technique et les erreurs présentes sur sa moto.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut