Moto GP

MotoGP : l’avis tranché de Fabio Quartararo sur l’évolution de Yamaha

Dans une entrevue accordée à motogp.com, Fabio Quartararo (Yamaha) s'est livré sur les dernières évolutions du motoriste japonais mais aussi l'arrivée de Massimo « Max » Bartoloni en qualité de nouveau reponsable de la technique.

C'est une annonce qui a mis fin à un long feuilleton : Fabio Quartararo a prolongé son contrat avec Yamaha jusqu'à la fin de la saison 2026. Et ce, malgré la situation délicate du motoriste japonais, bien loin de ses concurrents européens tels que Aprilla ou encore Ducati.

Fabio Quartararo ravi de la révolution mise en place chez Yamaha

À quelques heures du début du GP de France MotoGP 2024, l'Azuréen s'est longuement confié sur cette décision auprès de nos confrères du site officiel de MotoGP. L'occasion de louer les évolutions positives de sa moto qui ont joué un rôle majeur dans sa décision. « Ce qui s’est passé depuis le début de l’année ressemble vraiment à une révolution chez Yamaha Racing. L’approche de base a été complètement transformée, et cela a revitalisé toute notre dynamique de travail », affirme le champion du monde 2021.

Avant de détailler ces améliorations : « Nous avons dépassé l’approche centrée uniquement sur les résultats immédiats. Maintenant, tout est axé sur le développement continu de la machine, et nous devrions en voir les bénéfices dans la seconde partie de saison ». 

« Son influence a été déterminante »

Signe que Yamaha a décidé vraiment de rebattre les cartes, Massimo « Max » Bartoloni a été récemment nommé responsable de la technique. L'italien s'occupait précédemment des Ducati qui trônent en tête du classement depuis plusieurs saisons. De quoi forcément réjouir Fabio Quartararo. « Dès notre première rencontre, qui s’est transformée en une discussion technique de trois heures, j’ai été impressionné par sa profondeur de connaissance et sa vision. Son influence a été déterminante, non seulement pour mon choix de rester mais aussi pour convaincre toute l’équipe que des progrès significatifs sont possibles. »

Désormais reste à traduire cet enthousiasme par des résultats. Car hormis, une belle 3ème place à Jerez lors de la course sprint du GP MotoGP d'Espagne 2024, « El Diablo » n'arrive pas à s'extirper du bas de la grille à l'instar de son compatriote Johann Zarco (Honda). Une réaction sera-t-elle à noter ce week-end au Mans ? Encore un peu de patience pour le savoir.

 

Passé par WebGirondins, Daily Sports, beIN Sports et Quinze Mondial, je suis actuellement en poste à Daily Mercato et We Sport. Mes passions ? Le football hyper défensif de Diego Simeone, la Ligue des talents et voir Roman Reigns en action. Ma philosophie ? Progresser chaque jour un peu plus et vous apporter l'information la plus complète sur chacun de mes articles.

Dernières publications

En haut