Nantes – Rennes : l’histoire d’une rivalité

1

Plongez dans la rivalité entre le Stade Rennais et le  FC Nantes. Des débuts jusqu’à aujourd’hui, découvrez tout l’histoire des deux voisins Bretons qui se haïssent autant qu’ils se sont aimés auparavant. 

Les premières années amicales

Le derby breton ne date pas d’hier. La rivalité est née Grace à la question du rattachement  ou pas de la ville de Nantes à la Bretagne administrative. Mais au début, la rivalité avait une tournure plutôt fraternelle, en effet, lors du mois de mai 1965, les nantais, vainqueurs du championnat, et les Rennais, vainqueurs de la coupe de France, célébrèrent ensemble leurs titres dans les locaux de Ouest France.

Les années du FC Nantes

Lors de le seconde moitié du XXE siècle, le FCN était clairement au dessus du SRFC. Le club Nantais a réussi à se pérenniser dans l’élite : les Canaris ont rejoint la première division en 1963 pour ne plus la quitter jusqu’en 2009. Côté Rennais, la période fût moins faste. Le club fit l’ascenseur pendant un bon bout de temps avant de se stabiliser au plus haut niveau qu’à partir de la saison 1995-1996. Dans les années 1970,80 et début 90, les Nantais connurent un franc succès. Ils se partagèrent souvent les titres avec l’ASSE pendant que les Rennais se battaient pour rester en première voir en deuxième division. C’est la qu’une forme de jalousie s’est formé entre les deux clubs. En Loire-Atlantique, on aimait bien chambrer ses voisins, notamment avec la fameuse réplique: “Qu’est-ce qui est rouge et noir et qui descend ? Le Stade Rennais !”.

L’appartenance à la Bretagne

Une question sur l’appartenance ou pas de la Bretagne existe véritablement. La ville de Nantes est la capitale historique de la Bretagne, alors que Rennes est la capitale administrative aujourd’hui. Les débats existent sur l’appartenance actuelle ou pas de la cité des Ducs à la Bretagne. Pour l’anecdote, le Stade Rennais a déjà récompensé ses joueurs d’une prime de 36000 Euros pour avoir remporté le fictif championnat de Bretagne composé à l’époque de Guingamp, Lorient et… Nantes ! La rivalité restait encore bon enfant… Jusqu’à un Nantes/Toulouse de mai 2007…

Nantes vs Toulouse, le déclenchement d’une nouvelle rivalité

Un soir, donc,  le TFC d’Elie Baup se déplace à la Beaujoire. Les Nantais n’ont plus grand chose à jouer et sont d’ores et déjà relégués en D2, les Toulousains, eux sont en concurrence avec Rennes pour la troisième place qualificative pour la Ligue des Champions. Les supporters Nantais commencent à s’impatienter. On joue alors la 88è minute et 0-1 au tableau d’affichage. C’en est trop pour les supporters Nantais, et les Ultras de la Tribune Loire envahissent la pelouse. Résultat : victoire sur tapis vert pour Toulouse qui les qualifie pour la Coupe aux Grandes Oreilles au détriment des Rennais. Évidemment, tout cela ne passe pas en Ile-et-Vilaine. Même si ce n’est pas évident, les supporters Rennais sont persuadés que c’est un mauvais coup de la Brigade Loire. C’est le début d’une toute autre rivalité entre les deux clubs ; c’est le commencement d’une nouvelle ère marquée par la haine et la violence.

Des violences et restrictions plus nombreuses

Le derby ne verra plus le jour pour des raisons purement sportives jusqu’à la saison 2012-2013. Et il n’en fallait pas plus aux supporters Nantais pour remettre de l’huile sur le feu. La veille au soir du match au Stade de la Route de Lorient (aujourd’hui Roazhon Park), les Ultras de la BL eurent la merveilleuse et très sage idée de saccager la bâche du Tifo géant du RCK91 au sein même du stade. Les Jaunes et Verts ne se privèrent pas de chambrer leurs voisins sur le net, avec le #leRCKaperdusontifo. Cela n’a fait que dégrader les relations entre les deux kops et même les deux villes. Ils jouissent aujourd’hui d’une rivalité sans relâche, tant sportivement, en tribunes, sur les réseaux sociaux et même dans la rue. Les préfets ont été obligé de restreindre les libertés des supporters visiteurs pour les rencontres entre les deux clubs.

Le derby Breton ne date donc pas d’hier. Une rivalité avec une histoire unique et magnifique. Même si les relations entre les deux Kops se sont malheureusement dégradées, plusieurs Bretons continuent de supporter les deux clubs qui portent la région. Alors, plutôt Galette-Saucisse ou Petit Beurre ?

Crédits Photo : France 3 Bretagne.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here