Rugby

Nationale : mauvais week-end pour le RC Suresnes

Une semaine après avoir joué un match de gala à la Paris La Défense Arena face à Valence Romans, actuel leader de Nationale, Suresnes a connu un déplacement difficile ce dimanche. En perdant face à Blagnac, le club des Hauts-de-Seine encaisse une deuxième défaite consécutive et chute à la 9e place du classement.  

 

Des points précieux laissés en route

D'abord samedi 9 octobre, les Suresnois se sont incliné 21-17 à la Paris Défense Arena, en sauvant tout de même les meubles grâce à un point de bonus défensif arraché dans les tous derniers instants. Cette fois-ci, le week-end de rugby fut bien plus compliqué pour les Verts et Noirs. En terres occitanes, le RCS avait fait le déplacement pour tenter de réagir face au Blagnac Rugby.

Malgré un début de match relativement équilibré, les locaux trouvent la faille les premiers et prennent les rênes de ce match. Les buteurs des deux côtés ne brillent pas, et le score en reste là à la mi-temps : 5-0. Déjà remarqué lors des précédentes rencontres, le RCS connaît à nouveau une perte de concentration au début du second acte et encaissent d'entrée un nouvel essai qui assomme les joueurs franciliens : 12 – 0. Une pénalité supplémentaire permet à Blagnac de creuser l'écart : 15 – 0.

Le RCS se crée quelques occasions mais n'arrive pas à les concrétiser. En difficulté dans ce match et malgré à un public encourageant de vive voix les joueurs du coin, les Franciliens arrivent finalement à inscrire leurs premiers points en fin de rencontre. La réaction est malheureusement trop tardive et cet essai ne changera rien au résultat : défaite du RCS 15 – 5.

Après deux défaites en deux rencontres, le bilan de ce deuxième bloc est pour l'instant assez maussade. Suresnes espère inverser la tendance ce week-end, sur (peut-être) leur toute nouvelle pelouse du stade Jean Moulin. Le club des Hauts-de-Seine reçoit dimanche le Sporting Club Albigeois. Les deux formations restent sur une victoire chacune lors de la saison dernière.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début