Rugby

Nationale : Suresnes a été valeureux mais s’incline de peu face à Valence

Suresnes a fait honneur à son voisin Ciel et Blanc. Sur la pelouse de La Paris Défense Aréna, les Suresnois ont réalisé une très belle performance en tenant tête jusqu’au bout à Valence-Romans. Les locaux s’inclinent finalement face au vice-champion de Fédéral 1 2019 et pensionnaire de Pro D2 entre 2019 et 2021. Retour sur une rencontre pleine de rebondissements. 

Suresnes tire le premier

Il ne fallait pas arriver en retard à l’Arena. Programmée à 11 h 15 en lever de rideau de la rencontre Racing 92 – Perpignan, les Suresnois entament le match parfaitement grâce à un essai de leur 3e ligne Berenguel transformé par Robert dès la 10e minute de jeu : 7 – 0.

Bien en place, les locaux répondent bien au défi physique imposé par les Drômois. La première période est assez équilibrée. Les deux équipes se créent des situations dangereuses mais peinent à conclure. Les Damiers réagissent à la moitié de la première mis-temps en inscrivant un essai au terme d’une belle action collective. La transformation qui suit est réussie : 7 – 7.

Nous assistons à un match de rugby comme on les aime. Belles phases tactiques, variation dans le jeu et plaquages rugueux rythment ces 40 premières minutes.

Les Verts et Noirs peuvent compter sur l’adresse de leur buteur. Grâce à une pénalité de près de 50 mètres, le numéro 15 Ford ajoute 3 points supplémentaires au tableau d’affichage et redonne l’avantage à son équipe : 10 – 7.

Les deux équipes poussent avec plusieurs bonnes offensives de chaque côté mais qui ne donneront rien. Suresnes repart au vestiaire avec l’avantage et sous l’encouragement de ses supporters.

Des petites erreurs qui font la différence

La 2e mis-temps est un tout autre match. Valence prend le jeu à son compte et prive Suresnes de ballon en début de seconde période. Les visiteurs profitent du relâchement de l’adversaire pour planter le premier essai du deuxième acte lors d’une grosse séquence collective. Un essai et une transformation permettent à Valence de prendre l’avantage : 10 – 14

Suresnes joue bien mais concrétise peu. Les sorties de balles sont trop lentes et l’équipe peine à accélérer le jeu. Malgré tout, juste avant l’heure de jeu, Les Verts et Noirs obtiennent une belle possibilité. Suresnes négocie bien une touche à 10 mètres et permet au demi de mêlée de franchir le rideau adverse et rentrer dans l’en-but, avant de commettre une faute de main malheureuse. Essai avorté.

Les Franciliens sont déstabilisés en touche et en mêlées et le VRDR en profite pour creuser l’écart. Un essai transformé et les Damiers s’échappent au score et amènent le compteur à 10 – 21.

Les erreurs coûtent cher côté Suresnois. Deux lancés en touche consécutifs manqués annihilent deux actions concrètes d’essais.

Dans un sursaut d’orgueil, les locaux font bloc en cette fin de rencontre. Poussés par leurs supporters venus nombreux pour l’occasion, les joueurs altoséquannais prennent le dessus dans les ultimes secondes. Ils pénètrent dans la zone dangereuse et obligent l’équipe adversaire à commettre la faute. Un essai de pénalité est accordé à Suresnes : 17 – 21.

L’arbitre siffle la fin du match. Grâce à cet essai, les joueurs arrachent le bonus défensif en toute fin de rencontre.

Les réactions d’après match au micro de We Sport :

Antonie Claassen (troisième ligne centre RCS)

“Forcément déçu du résultat. On a bien terminé le match, malgré plusieurs occasions manquées. Le relâchement en deuxième période nous coûte cher. On est bien revenu pour prendre le point de bonus, mais on doit faire mieux surtout au vu des ambitions du club. Je pense qu’il nous a manqué un peu d’expérience pour maîtriser ce match, surtout face à une si belle équipe. Il faut apprendre de ses erreurs et avancer.”

“Revenir dans cette Aréna, c’est la cerise sur le gâteau. Jamais je n’aurai pensé rejouer ici. C’est un stade formidable et j’ai des souvenirs gravés à vie ici. Je remercie toutes les personnes qui ont rendu ce match possible. 

Alexandre Compan (Manager Sportif et Entraineur du RCS)

“Les deux équipes ont offert un match plaisant à tous les supporters. À titre personnel je suis fier de mes joueurs qui ont su mettre de l’engagement surtout face aux gros gabarits de cette équipe de Valence qui a connu le haut niveau les deux saisons passées. On a connu une petite baisse d’intensité en deuxième mis-temps, là où Valence a réussi à rester constant. On a aussi eu quelques difficultés au milieu de terrain où on a peut-être rendu un peu trop vite le ballon à l’adversaire. On garde des images positives de ce match ce qui va nous permettre de préparer de la bonne manière la suite de ce deuxième bloc face à Blagnac puis Albi.”

Suresnes s’incline face au tigre drômois, mais a montré de belles choses. Les joueurs n’ont pas à rougir de leur performance et pourront tirer des enseignements de cette rencontre pour aborder la suite de la saison. Prochain rendez-vous : déplacement à Blagnac le 17 novembre prochain.  

Crédit image en une : Clément Valette

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire