Football

Neymar au Barça : une histoire sans fin

Au mercato 2019, la rumeur du départ de Neymar s’était intensifiée dans les médias espagnols. Elle a provoqué deux mois d'intense suspense entre la période de juillet à fin août. Le feuilleton n’ayant pas abouti, il aura tout de même suscité un mélange de rumeurs et de  fake news à travers toute la presse mondiale. 

Le 18 juin 2019 est la date qui marque le début de cette histoire sans fin. En Espagne, le quotidien Sport interpelle ses lecteurs avec un titre suspect où l’on aperçoit Neymar et deux mots : « Caliente, Caliente ». La presse espagnole s’enflamme et le retour de l’ancien Barcelonais au Camp Nou est déjà très chaud selon eux. Trois semaines plus tard, le 8 juillet, Neymar n’est pas présent à la reprise des entraînements. Resté au Brésil pour terminer quelques affaires marketings, il s’affiche à la plage avec certains de ses amis. Ne digérant pas cette décision, l’interview du directeur sportif du Paris Saint-Germain, Léonardo va basculer cette affaire dans une nouvelle tourmente. Au Parisien, il déclare : « Neymar peut quitter le PSG, s’il y a une offre qui convient à tout le monde. » On ne sait pas encore s’il y a un conflit entre le joueur et la direction. Mais les propos sont clairs et méritent réflexions. 

 

Du pain bénit pour les médias espagnols

Cette rumeur est partie et personne ne peut l’arrêter. Dans la foulée, le quotidien espagnol Mundo Deportivo met immédiatement de l’huile sur le feu en titrant : « Operación Neymar ».  De l’autre côté de l’Atlantique au Brésil, Globo Esporte et ses journalistes vont même plus loin. Une première offre, à leur connaissance, serait sur la table depuis la semaine du 18 juin. Elle avoisinerait les 100 millions d’euros et inclurait quelques joueurs dans la transaction : Samuel Umtiti, Ousmane Dembélé ou encore Ivan Rakitić, autant de joueurs pour convaincre la direction parisienne de laisser partir sa star brésilienne. 

 

La venue d’Éric Abidal à Paris relance le dossier et l’interview de Neymar à OhMyGoal enfonce le clou

L’affaire sera au point mort pendant le mois de juillet. Mais certaines personnes aperçoivent le 13 août 2019 le directeur sportif du Barça à l’époque, Éric Abidal à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. D’après les sources de la radio espagnole «  RAC 1 », il aurait fait une nouvelle proposition en mettant, cette fois-ci, Philippe Coutinho à la place des trois noms évoqués précédemment dans la balance. Le même jour, le quotidien Sport titrera dans ses colonnes : « Neymar presiona para irse ya ». Ce qui signifie : « Neymar pressé de partir maintenant ». Sa sortie médiatique à OhMyGoal, où il rappellera que l’un de ses meilleurs souvenirs de carrière est « la remontada » renforcera l’idée de tous les journalistes : Neymar souhaite bien partir. Cependant, Leonardo n’abdiquerait toujours pas pour le vendre.

 

Les offres vont se succéder dans les médias français

D’abord, ce sera RMC Sport et son émission l’After Foot qui vont dévoiler des informations plus fraîches. Gilbert Brisbois, présentateur radio, récoltera lui aussi cette nouvelle le 13 août 2019 : « La dernière offre du Barça avoisine les 170 millions d’euros pour Neymar. Offre de 170 millions avec un joueur du Barça dedans. » Accompagné par ses trois chroniqueurs : Julien Cazarre, Daniel Riolo ou encore Jérôme Rothen, ce dernier pense même que l’affaire se conclura très rapidement dans les prochains jours. « S’il y a une réunion entre Leonardo et les dirigeants barcelonais, tu crois que ça ne va pas se faire ? Il faut arrêter de rêver, oui ça va se faire. Après à 170, 180 millions, je ne sais pas. » Pourtant, ses propos ne se rapprochent pas de la réalité. Le dossier avance dans l’ombre et la quotidienne de Téléfoot présentée par Thomas Mekhiche, le 27 août 2019, rapporte un nouveau montant ainsi que des nouveaux joueurs dans le deal entre Paris et Barcelone. « Une nouvelle réunion entre Éric Abidal et Leonardo aurait bien eu lieu aujourd’hui. Elle serait terminée à 16h30 et voici ce que l’on sait. Le Barça a proposé 180 millions d’euros cash plus 1 joueur au Paris Saint-Germain dont on ne connaît pas l’identité évidemment. » Quatre jours plus tard, le transfert n’aboutira pas et Neymar restera au Paris-Saint-Germain.

 

Neymar et Leonardo lâchent leurs vérités 

Le 14 septembre 2019, Neymar de retour au Parc des Princes contre Strasbourg est sifflé, insulté par les supporters locaux. Cet accueil ne lui a pas empêché de retourner le stade et les supporters dans tous les sens du terme. À la 90e minute de jeu dans une cacophonie désagréable, il s’est envolé dans le ciel de Paris pour envoyer une volée dans la cage de Matz Sels. Après un mercato agité, il signe un retour en beauté.  En conférence de presse, le natif de São Paulo s’est enfin confié sur son été mouvementé : « C’est un peu compliqué, un peu difficile. Je n’ai rien contre les supporters. Quand vous ne vous sentez pas bien quelque part, vous avez envie de changer d’air. Mais cela ne s’est pas fait. » Son directeur sportif est lui aussi sorti du silence quelques jours plus tôt. Le 30 août sur la chaîne Canal+, une foule de journalistes est emplâtrée les uns sur les autres à tendre les micros pour avoir enfin les réponses à toutes leurs interrogations. « La première fois qu’on a eu une proposition écrite de Barcelone était le 27 août, à cinq jours de la fin du mercato. On a eu des joueurs qui étaient dans l’opération, mais on n’a jamais eu un accord écrit par rapport à nos conditions. »

Une histoire sans fin alimentée par les journalistes à plusieurs reprises avec leurs différents articles et émissions. Mélangeant les fausses rumeurs sur les montants du transfert, les faux accords entre les deux clubs, la presse a donné à travers ce feuilleton des informations bancales, sans véracité exacte des faits. À la fin de l’histoire, Neymar voulait peut-être partir, mais son directeur sportif n’était pas du tout du même avis. 

 

Crédits image Goal.com 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top