Ligue 1

Niang offre la victoire à Rennes face à Nîmes

En supériorité numérique durant près de 40 minutes, Rennes s’impose sur le fil face au Nîmes Olympique malgré l’ouverture du score précoce des Crocos.

Tout avait pourtant bien débuté pour les visiteurs : après seulement quarante secondes de jeu, Nolan Roux était à la conclusion d’un joli mouvement collectif des siens pour tromper Mendy d’une frappe imparable sous la barre transversale. Bousculé d’entrée et sifflé par une majeure partie du kop, le Stade Rennais n’a pas tardé à réagir en égalisant par l’intermédiaire d’Mbaye Niang six minutes plus tard (7e) après un cafouillage dans la surface adverse. Après ce but, les locaux ont continué d’attaquer, sans réussite, butant notamment sur un excellent Paul Bernardoni, auteur de plusieurs arrêts salavateurs.

Au retour des vestiaires, les Rouge et Noir sont revenus avec de meilleures intentions avant le tournant du match quelques minutes plus tard : lancé en profondeur par un de ses coéquipiers, le très jeune Eduardo Camavinga est percuté de plein fouet par Anthony Briançon, coupable d’une manchette sur le coup du jeune international espoir français. Alors qu’elle avait sorti un carton jaune dans un premier temps, Stéphanie Frappart est logiquement revenue sur sa décision en sanctionnant le défenseur nîmois d’un carton rouge avec l’aide du VAR. Après cette expulsion, le Stade Rennais accentuait sa domination et arrachait un succès important au bout du suspense grâce à un nouveau but du Sénégalais Mbaye Niang, auteur d’un doublé cet après-midi (89e). Toujours à l’attaque dans le temps additionnel, Rennes aurait même pu crucifier le Nîmes Olympique sans cet incroyable manqué d’Adrien Hunou.

Mené d’entrée de jeu, Rennes arrache face à Nîmes un succès important qui lui permet de reprendre sa troisième place aux dépens du LOSC et qui relègue les Crocos en position de barragiste.

Simon Houeix


Dernières publications

En haut