En équipe

Nice – Monaco : Duel d’ambitieux sur la Côte d’Azur

Pour le premier derby du jour avant le déplacement des Verts à Lyon, Niçois et Monégasques s’affrontent cet après-midi lors de la dixième journée de Ligue 1. Tandis que Monaco reviendrait à hauteur de son adversaire en cas de victoire, Nice peut accéder au podium dès ce soir. Zoom sur une rencontre pleine d’enjeux. 

Malgré un déplacement décevant à Prague en Ligue Europa cette semaine (2-3), l’OGC Nice reste sur cinq matchs sans défaite en championnat. Au-delà de ça, les Aiglons ont surtout décroché quatre victoires lors des quatre derniers Nice – Monaco à l’Allianz Riviera en Ligue 1.  “Les supporters vont beaucoup nous manquer”, estimait hier Walter Benitez en conférence de presse. Une absence remarquée pour ce derby, tout comme celle de Dante, victime d’une rupture du ligament croisé face à Angers le week-end dernier.

À cette blessure vient s’ajouter celle du latéral gauche Hassane Kamara. Un des meilleurs Aiglons cette saison, son forfait pourrait fortement se faire ressentir tant sur le plan défensif qu’offensif. La “lésion musculaire de Kamara “est une très mauvaise nouvelle pour nous”, explique son entraîneur Patrick Vieira, qui devra trouver des solutions pour équilibrer l’équipe sans deux de ses cadres. Face au Slavia Prague, la jeune défense niçoise n’était pas exempte de tout reproche, notamment sur les actions de buts tchèques.

Outre les interrogations défensives, la rencontre de ce début de soirée reste avant tout l’occasion de se remémorer de bons souvenirs pour l’équipe Niçoise. La saison passée, un but de Kasper Dolberg lors du temps additionnel avait offert le derby aux Aiglons (2-1). Dans un match qui s’avéra être le dernier avant la suspension de la saison, le doublé de l’attaquant danois avait propulsé son équipe en Ligue Europa. Souvent en difficulté récemment, le numéro neuf sera l’un des facteurs clefs dans cette rencontre qui s’annonce offensive. À ses côtés, Rony Lopes, auteur de son premier but de la saison face à Angers, retrouvera son ancien club. En cas de succès, le Gym prendrait la place de Rennes sur le podium, une éventuelle défaite lilloise à Brest leur offrant même l’opportunité d’être dauphins des Parisiens.

Monaco veut confirmer

De l’autre côté, l’AS Monaco se déplace plein d’ambitions chez son voisin Niçois. Après une convaincante victoire quatre buts à zéro face à Bordeaux la semaine passée, les Monégasques espèrent s’inviter dans le wagon de tête avant la trêve internationale. Neuvième à trois points de son adversaire du soir, Monaco a l’opportunité de recoller avec ses principaux concurrents pour l’Europe. “C’est le match le plus important de l’année” a estimé cette semaine le milieu de terrain Aurélien Tchouaméni sur la chaîne Téléfoot. En plus de l’importance du derby pour les supporters, ce match pourrait faire office de tournant dans les têtes du groupe de Niko Kovač.

À la veille de la trêve internationale, les rouges et blans auront à coeur de confirmer leur bonne prestation face aux Girondins et d’enchaîner sur un succès chez le rival. Dans le cas d’une défaite, l’irrégularité frustrante pourrait faire remonter les souvenirs de la claque reçue au Groupama Stadium (1-4), le tout avant l’accueil compliqué du PSG lors de la prochaine journée. 

Pour s’imposer aujourd’hui, l’ASM a néanmoins des atouts de poids. Comme souvent, le premier se nomme Wissam Ben Yedder. En Ligue 1, l’OGC Nice est tout simplement la proie préférée de l’attaquant français, avec neuf buts en treize matchs. “Monaco est une équipe très forte offensivement”, admet Patrick Vieira, à l’image de la forme actuelle de l’arsenal monégasque. Face à Bordeaux, c’est toute la ligne offensive qui a marqué, le doublé de Kevin Volland étant accompagné des buts de Wissam Ben Yedder et de Gelson Martins.

Au-delà de sa forme offensive, l’équipe de la principauté pourrait bénéficier d’un avantage physique face à son rival. Depuis la mi-octobre, les rouges et noirs ont joué six rencontres, contre seulement trois matchs monégasques. L’enchainement des matchs et la fatigue se sont d’ailleurs fait ressentir lors de la dernière sortie européenne niçoise. La fraicheur des joueurs pourrait donc être un facteur déterminant dans ce qui s’annonce être un derby de la Côte d’Azur haut en couleur.

Les compositions probables

Danilo, Dante et Hassane Kamara manquent à l’appel côté Niçois. Monaco devra faire sans Benjamin Lecomte et Aleksandr Golovin. Dernière minute : Youcef Atal controlé positif à la Covid-19. Il ratera la rencontre du jour.

Le match est à suivre à 17h sur Canal +.

Crédit photo à la une : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero efficitur. Aliquam ut elit. mattis dolor.