Football

Ligue 1 : Nice se relance à Rennes

Le Stade Rennais s’est incliné face l’OGC Nice ce soir au Roazhon Park pour l’ouverture de la 27e journée (2-1). Alors que Rennes perd des points dans la course à l’Europe, Nice s’éloigne de la zone de relégation. 

Il n’aura pas fallu longtemps pour voir les premières occasions dans ce match entre deux équipes en manque de confiance. Dès la sixième minute, Amine Gouiri déclenche la première frappe du match, qui vient mourir à droite des cages rennaises. La réaction adverse ne se sera pas fait attendre, une tentative de Steven Nzonzi venant buter sur Walter Benitez deux minutes plus tard (8e). Malgré un début de match à l’avantage des Bretons, Hicham Boudaoui vient obtenir un penalty incontestable à la 18e minute. Transformé dans la foulée par Amine Gouiri, c’est donc les visiteurs qui prennent l’avantage, la bonne anticipation d’Alfred Gomis ne suffisant pas à sortir le tir du Français (0-1, 19e).

Le gardien sénégalais a rapidement l’occasion de s’illustrer de nouveau, évitant le deuxième but azuréen à la 25e minute. Après une action collective bien huilée, la tentative écrasée de Myziane Maolida manque de doubler la marque. L’attaquant niçois bute sur le montant cinq minutes plus tard, confirmant les difficultés rennaises face aux offensives du 16e du championnat.

Hicham Boudaoui, meilleur Niçois en première mi-temps. (Crédit photo: OGC Nice)

Très haut depuis plusieurs actions, le Stade Rennais vient ensuite égaliser à la 39e minute. Après avoir intercepté une mauvaise relance de William Saliba, Martin Terrier enroule parfaitement sa frappe du pied droit dans la lucarne opposée (1-1, 39e). Malgré les protestations de Julien Stéphan après une faute évidente non sifflée sur Jérémy Doku qui filait au but (45e), les deux équipes rentrent aux vestiaires à égalité.

Nice prend les devants

De retour sur la pelouse, la formation rennaise se montre offensive d’entrée de jeu mais ne parvient pas à inquiéter Walter Benitez. Sur contre-attaque, le Gym se procure quant-à lui une occasion dangereuse par l’intermédiaire d’Alexis Claude-Maurice, qui bute sur le portier adverse (53e). Le deuxième but des hommes d’Adrian Ursea vient finalement par l’intermédiaire de Flavius Daniliuc à l’approche de l’heure de jeu. Le jeune défenseur autrichien, oublié par la défense sur un coup franc d’Amine Gouiri, dévie parfaitement le ballon de la tête dans le petit filet d’Alfred Gomis (1-2, 58e).

Alors que Rennes souffre d’une possession stérile, les quelques incursions niçoises menacent de faire la différence. À dix minutes du terme, un boulet de canon de Benjamin Bourigeaud se voit contré à quelques mètres des cages par Serhou Guirassy, malheureux. La frappe pure de l’ancien Lensois prenait pourtant la direction de la lucarne niçoise (80e). Peu inspirés, les Bretons ne parviendront pas à arracher l’égalisation malgré leur présence dans le camp des Aiglons.

Le Stade Rennais s’incline donc pour la troisième fois d’affilée en championnat avant d’affronter Lyon et Marseille. L’OGC Nice prend de son côté un grand bol d’air frais et s’éloigne des dernières places du classement. Les Niçois auront à coeur de confirmer à domicile face à Nîmes mercredi. 

Crédit photo à la une : OGC Nice

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire