NJPW – New Japan Cup 2019 (Jours 7 & 8), du rire et de la baston.

Instaurée il y a quatorze ans avec l’illustre Hiroshi Tanahashi comme premier vainqueur de ce désormais prestigieux tournoi. Garantissant une opportunité aux trois titres majeurs de la promotion que sont les titres IWGP poids lourd, Intercontinental et NEVER, la New Japan Cup déchaîne les passions pour savoir qui sera le plus valeureux à surpasser tous ses adversaires pour s’adjuger une des plus belles opportunités que le catch puisse offrir, surtout quand cette édition 2019 de la New Japan Cup a doublé ses effectifs passant de seize à trente-deux participants, offrant la plus grosse New Japan Cup de l’Histoire où le vainqueur affrontera Jay White pour le titre IWGP poids lourds au Madison Square Garden le 6 avril prochain.

JOUR 7 – SAMEDI 16 MARS – BAGARRE, BAGARRE, BAGARRE ! 

On attaque la pénultième journée du second round de cette New Japan Cup par un combat entre les membres d’un même clan : Ryusuke Taguchi auquel on a pu déceler une nouvelle facette, celle du tout pour la gagne au profit de son célébrissime humour. Face à lui ce n’était nul autre que l’Ace en personne, Hiroshi Tanahashi. Un affrontement durant lequel le nouveau caractère de Taguchi a bien pris forme en martyrisant son adversaire mais comme dit plus haut, c’est la mégastar en face, monsieur Ace n’abandonne jamais et assène sa plus belle Dragon Suplex pour mettre fin à l’aventure de Ryusuke Taguchi.

N’abandonne jamais comme dirait l’autre.

C’est ensuite une revanche d’un second round de la dernière édition du tournoi qui prend place, le vainqueur de l’édition précédente Zack Sabre Jr. retrouve sur son chemin le chouchouté Kota Ibushi. Autant dire qu’on savait à l’avance à quoi s’attendre : des arrêts cardiaques à répétition, des perles de sueur sur le front et toute la complète qui suit avec. Une bataille intense où on stresse comme au jour de la remise du bac où à la fin on explose de joie (ou pas). On le voyait en finale, on le voyait même battre Jay White au Madison Square Garden le 6 avril prochain. Il n’en sera rien, Kota Ibushi se fait soumettre par l’arrogant petit anglais qui file en quarts contre Hiroshi Tanahashi, remballe tes larmes.

La même, Red Shoes.

JOUR 8 – DIMANCHE 17 MARS – DE LA DÉCONNE ET UNE BATAILLE ÉPIQUE  

Comment dire, on pourrait appeler cela le « second round tombé du camion », Colt Cabana et Toru Yano s’affrontaient pour une place en quart de finale de la New Japan Cup, vous avez bien lu. A défaut d’avoir offert une qualité de ring exceptionnelle, les deux gugusses nous ont bien fait rigolé, du rire dans le catch, y’en aura toujours besoin pour que finalement c’est l’américain qui s’impose et qui prend son billet pour les quarts de finale, file Colt.

Quand tu prends ce bon coin de table dans le panard.

C’est un affrontement très très attendu qui a clôt la phase du second round de la New Japan Cup, un ingouvernable contre un trouble-fête. SANADA combattait Minoru Suzuki. On s’attendait à un baston bien stiff comme on les aime, ce fut le cas. Deux hommes avec la rage de vaincre pour avancer dans le tournoi, pour le prestige, la gloire monsieur ! LA GLOIRE ! C’est après une demie-heure de bagarre que la jeunesse de SANADA plante de son beau Moonsault le corps vieux du dénommé « King of The World ». Plus tellement en fait.

SANADA qui se métamorphose en dragon, va retrouver Daenerys Targaryen, grand fou.

Les quarts de finale de la New Japan Cup auront lieu à partir du mercredi 20 mars et se termineront le lendemain. Les affiches seront Tomohiro Ishii contre YOSHI-HASHI, Kazuchika Okada contre Will Ospreay, Hiroshi Tanahashi contre Zack Sabre Jr. et pour finir, SANADA contre Colt Cabana. La hype est sévère.

On se retrouve très vite, soyez fier d’être fan de catch.

Suivez-moi sur l’oiseau bleu : @VivienDesloges

A propos de l'auteur

Huit ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

accumsan dolor nec consequat. Aliquam ut tempus ipsum commodo ut eleifend id