Biathlon

Nove Mesto 2024 : les huit Français qualifiés pour la Mass Start

Les Championnats du monde biathlon 2024 battent leur plein à Nove Mesto, en République Tchèque. S'il reste un total de cinq courses à disputer, une ultime chance de médaille individuelle interviendra dimanche lors des mythiques Mass Start. Bonne nouvelle, ce sont pas moins de 8 Français qui seront invités à prendre le départ. 

Il n'en reste plus qu'une. Après le relais mixte simple, puis les relais féminin et masculin, les Championnats du monde de biathlon 2024 vont se clôturer, dimanche, par un véritable feu d'artifice, la Mass Start. Chez les femmes, au regard des derniers résultats de Julia Simon, Justine Braisaz-Bouchet, Lou Jeanmonnot ou encore Sophie Chauveau, plusieurs médailles sont logiquement espérées. Du côté des hommes, après un début de Mondiaux plutôt moyen, l'occasion sera belle de remettre l'église au milieu du village, et de redonner le sourire à toute l'équipe de France. Cela tombe plutôt bien, ce sont finalement huit biathlètes tricolores qui prendront le départ de la Mass Start ce dimanche.

Nove Mesto 2024 : trois Français rejoignent Émilien Jacquelin sur la Mass Start masculine

Pour rappel, avant le début de ces Championnats du monde biathlon 2024, l'IBU a publié un classement, les 15 meilleurs de la planète (du moment) étant automatiquement qualifié pour la Mass Start. Du côté des Français, seul Émilien Jacquelin y figurait. À Nove Mesto, les autres biathlètes tricolores ont donc dû batailler, et marquer des points, pour en faire autant et s'inviter à la fête. Ce qu'ont finalement réussi à faire Quentin Fillon Maillet, Eric Perrot et Fabien Claude. La surprise, côté norvégien, étant l'absence d'Endre Stroemsheim, actuel cinquième mondial. Du côté des réservistes, l'Autrichien Simon Eder, qui fêtera ses 41 ans la semaine prochaine, est 31e et donc dans l'attente d'un éventuel forfait pour marquer un peu plus l'histoire de son sport.

Championnats du monde biathlon 2024 : quatre Françaises sur la ligne de départ

Du côté de l'équipe de France féminine, on savait déjà que Julia Simon, Justine Braisaz-Bouchet et Lou Jeanmonnot seraient de la partie. Récompensée de ses résultats sur la quinzaine tchèque, Sophie Chauveau en sera également. Le coup dur concerne la jeune Jeanne Richard. En effet, cette dernière fait bien partie des trente meilleures mondiales du moment. Problème, la France ne dispose que d'un quota de quatre biathlètes. La native de Thonon-les-Bains regardera donc la course des tribunes.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut