OGC Nice – Bordeaux : les notes du match

En ouverture de cette 13ème journée de Ligue 1, Nice accueillait Bordeaux à l’Allianz Riviera. Score final : 1-1, tout de suite, les notes.

OGC Nice

Benitez (6) : Irréprochable dans ce match.

Atal (7) : Hyperactif, dangereux, passeur décisif, encore un très bon match pour l’algérien.

Hérelle (5) : Pas mis en difficulté par l’attaque girondine.

Dante (4) : Beaucoup trop lent dans l’exécution pour espérer faire monter son bloc équipe.

Nsoki (4.5) : Solide en première période, avant de concéder ce penalty évitable au retour des vestiaires.

Cyprien (5) : Moins en jambe que d’habitude.

Lees-Melou (7) : Le meilleur niçois ce soir, buteur et récupérateur hargneux, une bien belle manière de répondre aux sifflets des supporters azuréens.

Danilo (5) : Regard méchant mais aucune rage, quelques duels importants perdus par le brésilien.

Ganago (3) : Remplacé à la mi-temps après une copie bien pâle.

Ounas (5) : De belles initiatives mais seulement par intermittence.

Dolberg (2) : Si il faut qu’on lui dérobe un bien pour qu’il marque un but, l’OGC Nice a du souci à sa faire pour son secteur offensif.

Bordeaux

Costil (5) : Le sosie officiel de Giroud n’a pas eu beaucoup d’arrêts à effectuer.

Mexer (6) : Très intéressant malgré un poste inhabituel.

Koscielny (5) : Palmarès de Koscielny : j’ai stoppé Atal.

Jovanovic (4) : Bien trop agressif et souvent en retard.

Benito (3.5) : Loris Benito < Loris Giuliano

Otavio (7) : Sûrement le meilleur bordelais aujourd’hui, beaucoup de ballons récupérés et du danger apporté avec ses frappes de loin.

Tchouaméni (5) : 90 minutes correctes pour lui.

Kamano (5.5) : Toujours en rodage dans ce rôle de piston, le malien commence à prendre ses marques.

Briand (5) : Un penalty transformé, clair, net et brillant !

Hwang (3) : Il ne suffit pas de ressembler à Heung-Min Son pour faire du Heung-Min Son.

De Préville (4) : Jamais au bon endroit au bon moment, pas aidé non plus par les centres de ses équipiers.

 

Crédits photo en une : Top Mercato

A propos de l'auteur

Giani Moreno, 18 ans, étudiant en communication & médias. Passionné de sport, surtout de football et de la ravissante Ligue 1 Conforama. "Rien de grand ne se fait dans un monde sans passion"

Poster un commentaire

libero sit accumsan facilisis quis vel, Nullam