Football

OGC Nice – Olympique Lyonnais : les notes du match

L’Olympique Lyonnais s’est imposé 4-1 à Nice avec conviction, face à une jeune équipe niçoise qui a perdu le rythme du match après la mi-temps. Les nouveaux leaders de Ligue 1 ont montré de belles promesses pour le reste de la saison.

Première mi-temps

D’abord dominés des Niçois qui se sont infiltrés dans la boîte plusieurs fois, sans réellement être dangereux, les Lyonnais ont repris le dessus au quart d’heure de jeu. Plus de verticalité et de vitesse que les Niçois, les Gones sont dangereux par Memphis puis Aouar pendant que Toko-Ekambi fait de nombreuses différences sur son côté. Kadewere, qui avait principalement défendu, réussit à obtenir un penalty à la demi-heure de jeu. Fauché par Nsoki, le Zimbabwéen laisse Memphis marquer d’une panenka quelque peu chanceuse, qui laisse Benitez scotché à sa ligne. Les Lyonnais reprennent le dessus, Aouar rentre de plus en plus dans le match, alors que Paqueta est partout. Progressivement, les Niçois lâchent le ballon, se désorganisent et Lyon prend les commandes du match.

Les Niçois, un peu déboussolés par le but, perdent en confiance et commencent à jouer un peu trop de derrière, qui mène à une grossière erreur de relance. Boudaoui, en voulant faire une passe latérale, se fait intercepter sa transmission par Kadewere, qui part seul marquer le second but lyonnais. Les locaux, par faute d’avoir voulu jouer un peu trop facile, se sont fait avoir. 70% de duels gagnés en première période par Lyon, qui est dangereux à chaque attaque. Cependant, comme écrit dans le livre d’histoire, Amine Gouiri marque contre son ancien club juste avant la mi-temps.

Rony Lopes, très en jambe aujourd’hui, fait un super centre en rentrant depuis la droite, et dépose le ballon sur la tête de l’ancien gone, qui finit superbement. Les Lyonnais étaient certes plus dangereux, directs et maitrisaient globalement la partie, mais les hommes d’Adrian Ursea sont revenus juste avant la pause pour une deuxième partie de match intéressante.

Deuxième mi-temps

Les Niçois ne sont pas sortis des vestiaires. Ils ont tenté, sans succès. Progressivement, tous les Niçois plongent physiquement. En revanche, les visiteurs ont tout réussi. Le milieu « do brasil » est monté en puissance, surtout Aouar. Électriques en phases offensives, les Lyonnais ont pris l’avantage d’abord grâce à Toko-Ekambi, encore lui. Sur une bonne relance du milieu des Gones, Memphis lance parfaitement Kadewere en profondeur, qui n’a qu’à passer la balle à son partenaire camerounais, qui peut mettre la balle tranquillement au fond. Le quatrième but est venu d’un bon centre de Dubois, qui rebondit sur Memphis puis Benitez qui relâche dans les pieds d’Aouar. 4-1.

Les Niçois ont coulé, les passes n’étaient pas précises et les têtes basses. Le talent individuel des Lyonnais a parlé, le mental aussi et surtout le physique. La jeune équipe d’Ursea a du talent mais il manque une réelle cohésion. En revanche, les nouveaux leaders de Ligue 1 ont été excellents. Ils jouent leur jeu, en défendant bien et en explosant vers l’avant quand ils peuvent. Le trio du milieu et Memphis combinent parfaitement, il sera très intéressant de voir la compétition pour le titre cette saison.

Les notes

OGC Nice

Benitez (5) : ne peut rien sur la panenka, il fait des arrêts très importants en début de match qui empêchent Lyon de prendre l’avantage, mais relâche la balle sur le 4e but.

Daniluc (5) : pas tellement en confiance, il panique  ballon au pied. Souvent pris de vitesse par Toko-Ekambi.

Bambu (5) : excellent début de match, il a tout coupé, surtout les ballons en profondeur. Bon relanceur, il était vigilant sur les nombreux ballons au-dessus de la défense lancés par l’OL. Malheureusement, sa deuxième mi-temps lui fait très mal avec de nombreuses passes manquées.

Nsoki (5) : rugueux dans les tacles et les duels avec Kadewere, il se loupe complètement avec la faute qui mène au penalty. Pas franchement meilleur en deuxième période, souvent pris dans le dos.

Kamara (5) : il a tenté de nombreux centres, sans beaucoup de succès. Très disponible offensivement, il a été moins bon dans l’autre sens. Remplacé par Atal.

Lotomba (5) : il a souvent pris de vitesse Cornet et a produit de très bons centres. Comme Kamara, moins en forme défensivement

Boudaoui (4) : grosse erreur de relance qui mène au but de Kadewere, il était très discret tout au long de la partie.

Thuram (5) : il a fait de très belles transversales, précieux au milieu quand son équipe avait le ballon, il a eu plus de mal à exister face au milieu lyonnais sans ballon.

Claude-Maurice (4) : les mauvais choix offensifs furent nombreux, il n’a pas aidé son équipe en revenant défendre. Heureusement que Kamara le suppléait sur ce côté gauche. Remplacé par Ndoye.

Gouiri (6) : il a beaucoup décroché, précieux pour démarrer les attaques de son équipe, il a su venir progressivement de plus en plus dans la boîte, qui mène à son but. Comme ses coéquipiers, il a disparu au fil du match.

Lopes (5) : un fin technicien, passeur décisif sur le but, il illumine le jeu par ses dribbles. Manque malheureusement de précision dans la dernière passe. Remplacé par Trouillet.

Olympique Lyonnais

Lopes (6) : n’a pas eu d’arrêt à faire, très peu sollicité. Ne peut rien sur le but. De bonnes interventions sur les centres.

Dubois (5) : plus impliqué en défense qu’en attaque, il a essayé d’être propre. Souvent pris de vitesse par Kamara, il rattrape son match avec quelques bonnes interventions. Il n’est pas au marquage de Gouiri sur son but. Il fait tout de même une passe décisive sur le 4e but.

Denayer (5) : match solide, des relances parfois un peu approximatives mais toujours bien placé. Pas très serein, mais efficace. Remplacé par Benlamri.

Marcelo (6) : pour sa 100e en Ligue 1, il a bien relancé, très bien défendu. Un match propre.

Cornet (4) : souvent pas au marquage de son joueur, trop loin pour intervenir, pas un grand match de sa part. Remplacé par De Sciglio.

Guimaraes (7) : il n’est peut-être pas le plus visible sur le terrain, mais il court beaucoup, relance très bien et prend des risques utiles. Il va y avoir de la vraie compétition avec Mendes.

Paqueta (8) : il est partout. Des transversales, des dribbles, mais surtout une débauche d’énergie énorme et beaucoup d’interventions défensives. Il fait même des roulettes pour récupérer le ballon et se libérer d’autres joueurs.

Aouar (7) : un peu timide pour démarrer, il rate quelques passes en profondeur simples. Il rentre progressivement dans le match, avec des dribbles utiles dans sa moitié de terrain et des belles inspirations offensives. Il est monté en puissance au fil du match. Buteur enfin, cela va lui redonner confiance. Remplacé par Jean Lucas.

Memphis (7) : encore un but, encore une panenka. Il a défendu, fait de belles passes pour casser les lignes, dont la passe sur le troisième but. Il est précieux pour l’esprit d’équipe, important de le souligner quand c’est le cas. Toutefois, il aurait pu ajouter un autre but lorsqu’il part seul au but en fin de match. Remplacé par Cherki.

Kadewere (7) : encore un but, et beaucoup de travail pour l’équipe. Actif à la récupération, il sait bien garder le ballon dans la surface adverse. Il délivre une passe décisive pour Toko-Ekambi, il confirme vraiment sa place dans l’équipe. Remplacé par Dembélé.

Toko-Ekambi (7) : toujours disponible dans l’espace, fait de nombreuses différences. Pas toujours le plus efficace dans le dernier geste, il marque encore une fois. Un joueur très important de nos jours, qui n’était pas le cas la saison dernière.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire