En équipe

Olympique de Marseille – Lille OSC : les notes du match

Dans un match à sens unique, l’OM arrache un nul miraculeux face au LOSC, sans plus attendre voici les notes de la rencontre.

Olympique de Marseille

Mandanda (8) : Le capitaine a évité le naufrage de son équipe. Ce point, c’est le sien !

Sakai (5) : Plutôt solide défensivement, le japonais aura tout raté lorsqu’il s’agissait d’attaquer

Alvaro (4) : Des difficultés pour l’espagnol, notamment dans la relance, match à oublier

Caleta-Čar (5) : D’habitude, c’est lui qui distribue des longs ballons sur ses offensifs, aujourd’hui, à l’image de son équipe, il n’aura pas été en réussite

Nagatomo (3.5) : Pour sa première avec l’OM, le latéral gauche a souffert des assauts lillois. Il perd un ballon important qui aurait pu sceller le sort de la rencontre si Burak Yilmaz n’avait pas touché le montant

Kamara (6) : Peut-être le meilleur joueur de champ olympien, solide dans les duels et bon dans l’anticipation, néanmoins lui aussi aura eu du mal à se sortir proprement du pressing lillois

Sanson (4) : Il n’est pas trop tard pour qu’un club anglais viennent poser 30M€ sur la table, Lyon a bien vendu Bertrand Traoré pour 20M€

Rongier (3) : Ce soir sur la pelouse, c’était son double maléfique. Son pourcentage de passes réussies doit être effrayant …

Thauvin (4) : A chaque fois que “Flotov” avait la balle, il avait 2 ou 3 lillois sur le dos, difficile de se démarquer dans ce genre de match, surtout avec un Bradaric en forme. Remplacé par Germain (6), buteur providentiel !

Benedetto (3) : De retour de suspension, l’international argentin aura peiné à se créer des occasions

Payet (3) : Moins de publications sur Instagram, plus de passes clés

Lille OSC

Maignan (4) : À l’aise au pied, il n’aura quasiment pas eu de travail à faire, jusqu’à la tête de Germain, où il n’est pas exempt de tout reproche

Celik (5) : Première victime du samouraï Nagatomo

Fonte (6) : Ses prestations sont épatantes surtout à son âge, mais on a Hilton dans le championnat donc on a l’habitude avec les papys qui font de la résistance !

Botman (7) : Après l’arrêt Bosman, voici l’arrêt Botman, le principe : chaque attaquant s’arrête et rend le ballon à Lille quand il croise la route du néerlandais !

Bradaric (6) : La légende raconte qu’il a voulu se battre avec Thauvin pour lui faire payer sa grève d’entraînement avec les Dogues

André (6) : Fidèle à lui même, c’est à dire efficace sans être étincelant

Soumaré (6.5) : Dans l’impact, il aura malmené le milieu de terrain adverse, espérons pour les supporters qu’il ne quitte pas le navire avant la fin du mercato

Araujo (7) : Son individualisme aura fini par payer, auteur d’une belle rencontre

Bamba (6) : Peut-être le lillois le plus adroit dans les transmissions, mais c’était une fois par quart d’heure …

J.David (3) : Tout simplement à court de forme, Gérard Lopez l’attend devant chez lui pour récupérer quelques euros

Yilmaz (4) : En turc, Burak Yilmaz signifie hors-la-loi, la règle du hors-jeu, c’est le dernier de ses soucis !

Crédits image en une : Daily Mercato

1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire