On refait la NFL Draft 2019 : vague de receveurs au premier tour ?

0
NFL Draft 2019
(Crédits : Japan Times)
Ligue 1

Un an après, revenons sur les choix de la NFL Draft 2019. Qui a fait le bon choix ? Qui s’est trompé ? We Sport vous propose de re-drafter les prospects de cette cuvée après une année d’expérience dans la grande ligue.

NB : Le but est de remettre les choses en ordre et non de tout chambouler. Si un joueur a montré qu’il méritait d’avoir été drafté là où il l’a été, aucune raison de modifier le choix.

1- Arizona Cardinals : Kyler Murray (QB, Oklahoma)

Choix original : Kyler Murray (QB, Oklahoma)

Certains émettaient des doutes sur Kyler Murray, mais Arizona a eu raison de tenter le pari avec son 1er choix. Rookie offensif de l’année, il convient parfaitement au système de Kliff Kingsbury et pourrait bien être le quarterback du futur pour la franchise de Glendale.

2- San Francisco 49ers : Nick Bosa (DE, Ohio State)

Choix original : Nick Bosa (DE, Ohio State)

Dès sa draft, on savait que Nick Bosa allait dominer la ligue. Le frère de Joey est monté en puissance tout au long de l’année et mérite amplement son titre de rookie défensif de l’année. San Francisco ne s’est pas trompé et possède la nouvelle terreur des lignes offensives en NFL.

3- New York Jets : Josh Allen (Edge, Kentucky)

Choix original : Quinnen Williams (DT, Alabama)

Oui, Quinnen Williams est un joueur excessivement talentueux. Oui, Quinnen Williams a pâti de soucis de santé et d’une défense bien médiocre. De fait, si l’on fait le bilan après une saison, choisir Josh Allen est plus approprié. Avec 10,5 sacks sur son année rookie, il apporte une pression sur le quarterback dont les Jets ont bien besoin.

4- Oakland Raiders : Josh Jacobs (RB, Alabama)

Choix original : Clelin Ferrell (DE, Clemson)

Dans la réalité, les Raiders ont sélectionné Josh Jacobs en 24e position. Dans les faits, il est impossible qu’il tombe si bas dans une re-draft de cette classe. Jacobs a transcendé l’attaque des Raiders et le laisser passer avec ce choix serait une grande erreur.

5- Tampa Bay Buccaneers : Devin White (LB, LSU)

Choix original : Devin White (LB, LSU)

En seulement une saison à Tampa, Devin White s’est déjà imposé comme un leader défensif. Évoluant à un poste clé, il serait insensé pour les Bucs de ne pas le sélectionner.

6- New York Giants : Daniel Jones (QB, Duke)

Choix original : Daniel Jones (QB, Duke)

New York avait énormément de détracteurs après ce choix. Pourtant, Daniel Jones représente bien l’avenir à New York. Malgré quelques passages compliqués, il a montré une partie de son talent et son association avec Saquon Barkley promet beaucoup. Dave Gentleman a fait un pari et il peut en être satisfait.

7- Jacksonville Jaguars : Ed Oliver (DT, Houston)

Choix original : Josh Allen (Edge, Kentucky)

Josh Allen déjà drafté, Jacksonville aurait renforcé sa ligne défensive. Ed Oliver a montré de belles qualités en fin de saison avec les Bills et apporterait énormément aux Jaguars.

8- Detroit Lions : Quinnen Williams (DT, Alabama)

Choix original : TJ Hockenson (TE, Iowa)

Même si Quinnen Williams a subi quelques blessures et n’a pas montré la totalité de ce qu’il savait faire, ce n’est pas une raison pour Detroit de le laisser passer. Les Lions ont un besoin énorme sur le milieu de la ligne, et même si Williams met des années à se développer, Detroit a largement le temps d’attendre son éclosion.

9- Buffalo Bills : D.K Metcalf (WR, Mississippi)

Choix original : Ed Oliver (DT, Houston)

Si un poste a bien fait défaut à Buffalo cette saison, c’est celui de receveur. Les Bills manquaient d’un receveur physique aux côtés de John Brown et DK Metclaf est exactement le joueur qu’il leur faut.

10- Denver Broncos : Drew Lock (QB, Missouri)

Choix original : Devin Bush (LB, Michigan), choix envoyé aux Pittsburgh Steelers

Après avoir récupéré le poste de titulaire en fin de saison, Drew Lock a redonné vie à l’attaque des Broncos. Choisi au 2e tour à l’origine, Denver sécuriserait ici son quarterback du futur dès le premier tour.

11- Cincinnati Bengals : Devin Bush (LB, Michigan)

Choix original : Jonah Williams (OT, Alabama)

Jonah Williams n’a pas disputé le moindre match cette saisonet Cincinnati est une équipe qui a besoin de leaders. Devin Bush s’est affirmé chez les Steelers en moins d’une saison et aurait pu devenir un des leaders de la défense des Bengals, aussi bien dans le jeu qu’à la voix.

12- Green Bay Packers : Terry McLaurin (WR, Ohio State)

Choix original : Rashan Gary (Edge, Michigan)

Rashan Gary n’a pas convaincu dans le Wisconsin cette saison. De plus, Green Bay avait un énorme manque sur une position : celle de receveur. Terry McLaurin a montré de très belles choses du côté de la capitale fédérale et se serait imposé comme receveur n°1 dans l’escouade de receveurs de Green Bay.

13- Miami Dolphins : Jonah Williams (OT, Alabama)

Choix original : Christian Wilkins (DT, Clemson)

Certes, Jonah Williams fut blessé pendant la totalité de la saison. Toutefois, Miami a besoin d’un excellent joueur de ligne pour protéger son quarterback du futur et n’avait pas besoin qu’il soit opérationnel en 2019. Les Dolphins préparent leur avenir et Jonah Williams aurait pu en faire partie.

14- Atlanta Falcons : Chris Lindstrom (OG, Boston College)

Choix original : Chris Lindstrom (OG, Boston College)

En seulement quatre titularisations, Chris Lindtrsom a montré un potentiel de très haut niveau. Il n’a pas concédé le moindre sack et n’a commis qu’une pénalité, un ovni sur une ligne offensive en difficulté. Atlanta a besoin de joueurs comme lui et même s’il a été indisponible une bonne partie de la saison, impossible de le laisser passer.

15- Washington Redskins : Dwayne Haskins (QB, Ohio State)

Choix original : Dwayne Haskins (QB, Ohio State)

Celui-ci est discutable. Dwayne Haskins est sûrement le quarterback du futur pour Washington, mais il n’était assuréement pas prêt à jouer en 2019. Néanmoins, ce choix était celui du propriétaire et si c’était à refaire, Washington sauterait sûrement les yeux fermés.

16- Carolina Panthers : Brian Burns (Edge, Florida State)

Choix original : Brian Burns (Edge, Florida State)

Brian Burns a montré son talent par flashs au cours de la saison. Carolina peut-être satisfait de son choix, alors pourquoi ne pas le refaire ?

17- New York Giants (via Cleveland Browns) : Maxx Crosby (Edge, Eastern Michigan)

Choix original : Dexter Lawrence (DT, Clemson)

Le pass rush new-yorkais a manqué de joueurs productifs et malgré quelques performances convenables, Dexter Lawrence n’a pas justifié une sélection aussi haut. Maxx Crosby a surpris plus d’un observateur en empilant les sacks et en se mêlant à la course pour le titre de rookie défensif de l’année et, a posteriori, aurait été un excellente recrue pour les Giants.

18- Minnesota Vikings : Erik McCoy (C, Texas A&M)

Choix original : Garrett Bradbury (C, North Carolina State)

Si Garrett Bradbury a plutôt convaincu pour son année rookie, un autre centre de première année s’est lui déjà affirmé comme un top joueur : Eric McCoy. Intraitable au milieu de la ligne offensive des Saints, il représente une plus-value par rapport à la sélection de Bradbury.

19- Tennessee Titans : AJ Brown (WR, Mississippi)

Choix original : Jeffery Simmons (DT, Mississippi State)

AJ Brown a été drafté au tour suivant lors de la véritable cérémonie, mais vu son niveau de jeu lors de l’année 2019 Tennessee ne peut pas se permettre d’attendre pour le conserver. Cible préférentielle de Ryan Tannehill, il a les capacités de devenir un solide receveur n°1.

20- Pittsburgh Steelers : Noah Fant (TE, Iowa)

Choix original : Noah Fant (TE, Iowa), échangé avec les Denver Broncos

Même joueur choisi en 20e position, mais direction la Pennsylvanie et non le Colorado pour Noah Fant. Pittsburgh a terriblement manqué d’une soupape de sécurité au cours de la saison et Noah Fant aurait fait énormément de bien aux quarterbacks remplaçants des Steelers. Gardner Minshew aurait pu être une option mais difficile de voir la franchise tenter ce pari au 1er tour.

21- Seattle Seahawks : Clelin Ferrell (DE, Clemson)

Choix original : Darnell Savage (S, Maryland), échangé avec les Green Bay Packers

Seattle a besoin de pass rush et ce n’est pas la sélection de LJ Collier (voir choix n°27) qui l’aurait renforcé. Clelin Ferrell n’a pas eu la production escompté avec les Raiders, mais aurait été serait un parfait complément de Jadeveon Clowney à Seattle. Un poste dans l’ombre d’un autre joueur qui aurait boosté sa production statistique.

22- Baltimore Ravens : Marquise Brown (WR, Oklahoma)

Choix original : Andre Dillard (OT, Washington State), échangé aux Philadelphia Eagles

Lors de ce soir d’Avril 2019, Baltimore était descendu de trois places et avait choisi Marquise Hollywood Brown. Ici, sans échanges, les Ravens partirait dans la même direction pour conserver un joueur prometteur et qui a développé une bonne entente avec Lamar Jackson.

23- Houston Texans : Andre Dillard (OT, Washington State)

Choix original : Tytus Howard (OT, Alabama State)

Houston avait ciblé le bon besoin, mais pas le bon joueur. Dans notre scénario Andre Dillard est toujours disponible et Houston sauterait sur l’occasion. Joueur à fort potentiel, son faible nombre de rencontres disputées est seulement dû à la forte concurrence sur la ligne offensive de Philadelphie.

24- Oakland Raiders (via Chicago Bears) : Deebo Samuel (WR, South Carolina)

Choix original : Josh Jacobs (RB, Alabama)

Oakland manquait curellement de receveurs cette saison et si la draft venait à être refaite, impossible que les Raiders n’en draftent pas un avec un de leurs trois premiers tours. Deebo Samuel a été impressionnant à San Francisco et aurait fait le plus grand bien à Oakland.

25- Philadelphia Eagles : Mecole Hardman (WR, Georgia)

Choix original : Marquise Brown (WR, Oklahoma), échangé avec les Baltimore Ravens

Si Philadelphie avait ciblé un joueur de ligne, c’est bien le poste de receveur qui aurait dû être leur priorité. Mecole Hardman aurait apporté une menace profonde à un groupe dépeuplé, facilitant peut-être la tâche à Carson Wentz.

26- Indianapolis Colts : Gardner Minshew (QB, Washington State)

Choix original : Montez Sweat (Edge, Mississippi State), échangé aux Washington Redskins

Sélectionné au 6e tour, il est impossible que Gardner Minshew redescende aussi bas. Avec la retraite d’Andrew Luck, Indy aurait pu être heureux d’avoir tenté ce pari et aurait peut-être pu se mêler véritablement à la course aux playoffs.

27- Oakland Raiders (via Dallas Cowboys) : Jamel Dean (CB, Auburn)

Choix original : Jonathan Abram (S, Mississippi State)

La secondary d’Oakland était loin d’être la plus dangereuse de la ligue. Jamel Dean s’est affirmé sur le tard avec les Buaccneers, mais son profil aurait fait énormément de bien aux Raiders.

28- Los Angeles Chargers : Jawaan Taylor (OT, Florida)

Choix original : Jerry Tillery (DT, Notre Dame)

Les Chargers manquait cruellement de joueurs de ligne offensive cette saison et auraient été inspirés d’en recruter un au premier tour en Avril 2019. Jawaan Taylor n’était pas le rookie le plus solide en 2019mais présente l’avantage d’avoir un excellent potentiel pour devenir un joueur solide pour la période post-Rivers.

29- Seattle Seahawks (via Kansas City Chiefs) : Chauncey Gardner Johnson (DB, Florida State)

Choix original : LJ Collier (DE, TCU)

Si renforcer la secondary n’était peut-être pas la priorité pour Seattle, un joueur polyvalent comme Chauncey Gardner Johnson aurait pu combler quelques failles dans cette défense. Capable de jouer un peu partout derrière, il aurait fait évité quelques maux de têtes au coachs défensifs.

30- Green Bay Packers (via New Orleans Saints) : Darnell Savage (S, Maryland)

Choix original : DeAndre Baker (CB, Georgia), échangé aux New York Giants

Si Green Bay est monté de sept places pour récupérer Darnell Savage, il est ici toujours disponible en 30e position. Assez convaincant avec les Packers pour sa première saison, Green Bay peut se permetre de faire le même choix.

31- Los Angeles Rams : Garrett Bradbury (C, North Carolina State)

Choix original : Kaleb McGary (OT, Washington), échangé aux Atlanta Falcons

Lors de la draft, Los Angeles était sorti du 1er tour pour permettre à Atlanta de récupérer un joueur de ligne offensive. Les Rams auraient cependant dû conserver leur choix pour partir dans la même direction. Loin d’être parfait, Garrett Bradbury aurait cependant rendu de précieux services aux Rams en étant placé au milieu de la ligne.

32- New England Patriots : TJ Hockenson (TE, Iowa)

Choix original : N’Keal Harry (WR, Arizona State)

Oui, TJ Hockenson a été blessé une bonne partie de l’année. Toutefois, le tight end a un potentiel monstre et pourrait devenir le nouveau Rob Gronkowski du côté de Foxborough. Un nouveau Gronk avec le futur Brady de l’équipe, nouvelle combinaison gagnante ?

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here