Paco Alcacer, À la conquête du Mur

0
Ligue 1

Bouillant depuis le début de la saison et encore auteur d’un doublé hier soir avec la Roja, Paco Alcacer, 25 ans, revit dans la Ruhr. Après deux saisons où il a fait banquette sur le banc du FC Barcelone, l’heure est venue pour Paquito de reprendre sa progression là où il l’a laissé : au fond des filets. Portrait.


Pur produit valencian

El canterano, quel formidable usine à champions : David Villa, Silva, Jordi Alba, Gaya, Juan Mata pour ne citer que les plus récents. Et bien Paco Alcacer s’inscrit parfaitement dans cette lignée, joueur depuis tout jeune dans le club Ché, Paco passe les étapes une à une et se hisse naturellement aux portes de l’équipe première en 2010. Des premiers bouts de banc et des petits buts en Copa Del Rey plus tard, Alcacer continue a faire ses armes, notamment avec l’Espagne U19 où il sera sacré deux fois champion d’Europe deux années d’affilées !

A l’été 2012, Paco s’en va en prêt du côté de Getafe. Une saison mitigée avec seulement 3 buts en Liga et un retour du côté de Valence qui a bien besoin d’un buteur. Résultat, trois saisons et 49 buts plus tard, Paco Alcacer est la tête d’affiche d’un club valencian en reconstruction et qui aspire au sommet du football européen.

Dans l’ombre de la MSN

Après les avoir éconduit en 2015, c’est finalement en 2016 que Paco rejoint le FC Barcelone pour 30M€. Quatrième homme de l’attaque barcelonaise menée alors par Messi, Neymar et Luis Suarez, l’Espagnol a beaucoup de difficulté à s’adapter en Catalogne. Tantôt à droite, tantôt dans l’axe, moyennant des petits temps de jeu ou titulaire uniquement en match de Copa, Paco ne marque son premier but qu’en décembre et doit essuyer bon nombre de critiques. Malgré le départ de Neymar au PSG à l’été 2017, Paco ne s’imposera pas, jouera encore moins et doit se résoudre à un départ, ça tombe bien, du côté de Dortmund on cherche le remplaçant de Batshuayi.

Dans la lignée des avant-centres du Borussia

C’est donc le 28 août que Paco Alcacer quitte pour la première fois son pays natal et se retrouve au Borussia Dortmund. Après deux saisons compliquées au Barça, mais très certainement enrichi de cette expérience, Paco a faim de but. C’est donc un buteur affamé qui se présente au Signal Iduna Park et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Espagnol fait sensation. 9 buts en 5 matchs toutes compétitions confondues depuis le début de saison, soit un but toutes les 27 minutes pour Paco, une stat qui descend à un but toutes les 13 minutes en Bundesliga ! Buteur en Ligue des Champions, avec la Roja, en Bundesliga, rien n’effraie l’enfant de Torrent.

Alcacer semble avoir apprit de Messi et consorts, et semble parfaitement se fondre dans le collectif de Lucien Favre. Capable de remiser en pivot, de prendre la profondeur, d’être à la passe, bon des deux pieds et de la tête, Paquito est ultra réaliste devant les cages. En témoigne son triplé en moins d’une demi-heure contre Augsbourg la semaine dernière : quatre frappes, trois buts, deux du pied droit et un coup-franc à la 95ème pour donner la victoire aux Jaunes et Noirs.

Oui Paco Alcacer s’inscrit dans la lignée des Lewandowski, Lucas Barrios, Aubameyang ou Michy Batshuayi qui ont fait les beaux jours des filets du Mur Jaune. Bien parti pour réaliser la meilleure saison de sa carrière, Paco a désormais toutes les armes pour briller en Allemagne et en Europe. Monsieur Alcacer, que le spectacle continue !



Crédit photo / Eurosport.fr

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here