Le PSG qualifié pour les quarts

0
Crédit : metropoles.com

Dos au mur après leur défaite 2 buts à 1 à Dortmund, le PSG disputait ce soir le match le plus important de leur saison dans un Parc des Princes totalement vide. Sans Mbappé ni Thiago Silva, les Parisiens sont parvenus à remporter le match 2-0 et se qualifient pour les quarts de finale.

 

Les compositions

Malade ces derniers jours, Mbappé débutait sur le banc. Thomas Tuchel avait opté pour un 4-4-2 avec Sarabia et Cavani en pointe. Marquinhos, replacé en défense centrale après le forfait de Thiago Silva, laissait sa place à Paredes dans l’entrejeu.

 

De son côté, Lucien Favre alignait un système classique. Guerreiro et Hakimi, sur les cotés, accompagnaient Can et Wistel au milieu de terrain. Devant, Sancho, Hazard et Haaland formaient l’attaque du Borussia.

 

Le match

Dans un stade vide, les Parisiens débutent le match de la meilleure manière. Ils tiennent le ballon, ressortent proprement et imposent un fort pressing à la perte de la balle. Toutefois, ce sont les visiteurs qui vont se procurer la première grosse occasion. Sur un contre d’Ashraf Hakimi, Rafael Guerreiro centre pour Jadon Sancho qui effectue une reprise de volée, qui passe à côté des buts de Keylor Navas. Peu avant la demi-heure de jeu (28′), Neymar, déjà buteur au match aller, ouvre le score en reprenant de la tête un corner d’Angel Di Maria. Après ce but, le PSG lève un peu le pied et permet à Dortmund de reprendre un peu de maitrise sur le jeu. Mais juste avant la pause, Juan Bernat dévie un centre de Pablo Sarabia et permet à son équipe de faire le break au meilleur moment.

Au retour aux vestiaires, le club de la capitale est qualifié. Il s’agit donc de ne pas concéder de but pour préserver le score dans le second acte. Dès la reprise, les Jaunes et Noirs imposent une forte pression sur la défense parisienne. Mais Presnel Kimpembe et Marquinhos, très en forme ce soir, maitrisent les offensives allemandes. A la 64′, Thomas Tuchel décide de lancer Kylian Mbappé à la place de Pablo Sarabia pour profiter de sa vitesse afin de contrer le Borussia. La fin de match est marquée par une échauffourée générale après laquelle Emre Can est exclu, alors que Neymar, Marquinhos et Di Maria écopent d’un carton jaune. Sur le banc à ce moment-là, l’Argentin est suspendu pour le quart de finale aller.

 

Le joueur : Neymar : générosité, simplicité, efficacité

Pas nécessairement l’homme du match ce soir, ils est nécessairement un acteur majeur de la qualification. Peu en vue au match aller, c’est quand même lui qui marque le but important. Ce soir, il a tout de suite était bon. Simple dans sa conduite de balle, il a su quand il fallait donner la balle ou la garder. Il a également effectué les replis défensifs importants pour la stabilité de l’équipe face aux contres du BvB. Enfin, il a une nouvelle fois marqué sur une de ses rares occasions, surtout de la tête. Un match qui peut lui servir de référence pour la suite, à condition qu’il garde cette motivation à tous les matchs.

 

Le chiffre : 4

Le Paris Saint-Germain va retrouver les quarts de finale de Champions League 4 ans après. Le FC Barcelone, le Real Madrid puis Manchester United ont été les bourreaux du PSG en huitièmes de finale lors des trois dernières éditions. Cette qualification fait donc un grand bien au club de la capitale mais ne doit bien sur pas être une fin en soit. Un club avec un budget et des stars aussi importantes vise évidemment la victoire finale. Cette victoire devra donc être un match référence et servir pour la suite de la compétition et de la saison parisienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here