Cyclisme

Paris – Nice étape 2 : Cees Bol s’impose au sprint, Michael Matthews en jaune

La deuxième étape de Paris – Nice est promise aux sprinteurs. C’est lors d’une arrivée au sprint que le Néerlandais Cees Bol s’impose devant Mads Pedersen (2ème) et Michael Matthews (3ème). Ce dernier s’empare du maillot jaune de leader. Le Français Bryan Coquard termine à la quatrième place au pied du podium juste devant le vainqueur d’hier Sam Bennett (5ème).

Lors de la seconde étape de la Course au Soleil, Paris Nice propose un parcours reliant Oinville-sur-Montcient à Amilly d’une distance de 188 km. Une étape où la course vers le sud va franchir un cap avec le départ le plus au nord depuis celui de 1982 à Mouscron en Belgique. Deux coureurs belges partent pour former l’échappée à 170 km de l’arrivée, il s’agit de Sander Armée et le champion de Belgique Dries De Bondt de la formation Alpecin-Fenix. Tom Steels est le dernier champion de Belgique à remporter une étape sur Paris-Nice et cela remonte à 1999. La formation Deceuninck Quick-Step se montre à l’avant du peloton pour revenir sur les deux hommes de tête. Elle est relayée par la Trek-Segafredo à 113 km de la ligne. Le duo de tête est rejoint à 100 km de l’arrivée.

Alexis Vuillermoz contraint à l’abandon

Le premier sprint intermédiaire arrive à 89 km de l’arrivée. Il est remporté par Michael Matthews qui prend trois secondes de bonification. Le second sprint est gagné par l’Allemand André Greipel qui passe devant Michael Matthews. Le peloton est toujours groupé à 30 kilomètres de l’arrivée. À noter la chute de George Bennett, le champion de Nouvelle-Zélande remonte sur son vélo et détient trois minutes de retard sur le peloton. Une nouvelle chute survient avec Alexis Vuillermoz qui est à terre. Le coureur français abandonne touché à la clavicule. Il rejoint l’Australien Richie Porte sur la liste des abandons.

À trois kilomètres de l’arrivée, le champion de France Arnaud Démare est bien placé pour le sprint final. Michael Morkov fait le boulot pour ramener Sam Bennett. Le Français Bryan Coquard est également dans le coup. Ça frotte tout devant entre Bryan Coquard et Mads Pedersen. Dans le sprint final, c’est finalement le Néerlandais Cees Bol qui surgit à 150 mètres de l’arrivée et remporte la deuxième étape de Paris – Nice. Michael Matthews (troisième de l’étape) s’empare du maillot jaune de leader grâce aux bonifications.

Le classement de la deuxième étape :

Le classement général :

 

Crédits photo : Twitter @TeamDSM

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire