Paris-Roubaix 2005 : Tom Boonen déjà dans la cour des très grands

0
Ligue 1

Une semaine après son succès sur le Ronde, Tom Boonen avait clairement l’attention d’y briller de réaliser l’incroyable doublé Ronde-Enfer du Nord à seulement 24 ans comme son illustre prédécesseur Johan Museeuw. Comme sur le Tour des Flandres, les conditions climatiques ont été printanières. Les organisateurs avaient proposé 26 secteurs pour un total de 54,7 kilomètres sur les pavés. À noter que la célèbre section Wallers-Arenberg n’ait pas été incluse à cette édition.

D’abord, après nombreuses tentatives, huit coureurs ont réussi à fausser compagnie au peloton à travers les routes de la Picardie. Ces hommes étaient Sebastian Lang (Gerolsteiner), Stephane Berges (Agritubel), David Herrero (Euskaltel), Erwin Thijs (Mr Bookmaker), Carlos Barredo (Liberty Seguros), Sebastien Chavanel (Bouygues Telecom), Arnaud Coyot (Cofidis) et Florent Brard (Agritubel). Ils ont abordé en tête les premiers secteurs pavés après une centaine de kilomètres de course.

Puis, dans le secteur de Vertain, une chute a mis au sol des coureurs comme Steels et van Petegem. Les deux coureurs ont été contraint à l’abandon alors que le 3e du dernier Ronde avaient réussi à rentrer dans le peloton peu de temps après mais la douleur était trop forte. Du côté du groupe de tête, ils avaient encore cinq minutes d’avance.

À plus de 80 bornes de l’arrivée, Pozzato (Quick-Step) a augmenté le rythme pour faire une véritable sélection parmi les prétendants à la victoire finale encore présents. Trois coureurs ont suivi l’Italien dont son leader Boonen. Mais, un groupe de chasse a fait la jonction un peu plus loin.

Par la suite dans le secteur d’Auchy-lez-Orchies, les drrniers échappés ont été repris par un groupe de onze coureurs. Puis il n’était plus que 6 coureurs à avoir pris la tête avec Tom Boonen (Quick Step), Magnus Backstedt (Liquigas), George Hincapie (Discovery Channel), Lars Michaelsen (CSC), Fabian Cancellara et Juan Antonio Flecha (Fassa Bortolo). Alors que les poursuivants les proches avec Leon van Bon, Kevin Hulsmans et Stefen Wesemann, avaient un retard de 35 secondes.

Dans le Carrefour de l’Arbre, Flecha a accéléré avec Boonen et Hincapie dans son sillage. Les espoirs de succès se sont envolés pour Backstedt et Michaelsen. Cancellara et van Bon ont été distancés bien avant à cause de crevaisons.

Finalement sur le Vélodrome de Roubaix, Tom Boonen (Quick Step) s’est montré le plus rapide au sprint devant Hincapie et Flecha. Magnus Backstedt (Liquigas-Bianchi) a fini au pied du podium à 1’09”. Le premier Français a été Florent Brard (Agritubel) à la septième place dans le groupe de 11 coureurs avec Cancellara et van Bon.

Boonen est devenu le neuvième coureur de l’Histoire à faire le doublé Ronde-Roubaix. Pour la suite de sa saison, Boonen remportera une étape au Tour de Picardie et au Tour de Belgique en préparation pour le Tour. Pour sa deuxième Grande Boucle, il y gagnera la 2e et la 3e étape et y portera le maillot vert pendant 10 jours. Après direction La Vuelta pour préparer les Mondiaux de Madrid.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here