Cyclisme

Paris-Roubaix : Mathieu Van der Poel victime d’un geste odieux ! (Vidéo)

Hier dimanche, Mathieu Van der Poel a réussi un authentique exploit, celui de signer un doublé sur les pavés de Paris-Roubaix. Hélas, le coureur néerlandais a été visé par un acte plus que malveillant, et aurait pu tout perdre. Explications. 

Paris-Roubaix 2024 : Van der Poel entre dans la légende

Il a remis ça ! Déjà couronné en 2023, Mathieu Van der Poel s'est encore imposé hier dimanche, sur les mythiques pavés de Paris-Roubaix 2024. Pour retrouver la trace d'un doublé dans “l'Enfer du Nord”, il faut remonter à 2008-2009, lorsqu'un certain Tom Boonen avait, lui aussi, vu double. Le week-end passé, le leader de l'équipe Alpecin-Deceuninck a signé la 49e victoire de sa carrière professionnelle. Assurément, l'une des plus belles. Le petit-fils d'un certain Raymond Poulidor, triple vainqueur du Tour des Flandres, champion du monde sur route 2023, sextuple champion du monde de cyclo-cross, s'impose de plus en plus comme une référence du cyclisme mondial, à 29 ans.

Un… jet de casquette aurait pu changer le sort de la course

Pourtant, les solides performances du coureur néerlandais ne semblent pas faire l'unanimité. Hier dimanche, sur Paris-Roubaix 2024, alors que Mathieu Van der Poel, en tête, tentait de creuser l'écart avec ses poursuivants, une spectatrice a eu la très mauvaise idée de lancer une casquette dans ses roues. Très vraisemblablement pour occasionner la chute du futur vainqueur. Fort heureusement, elle n'est pas parvenue à ses fins.

Interrogé à l'issue de la course, Mathieu Van der Poel n'a pas voulu en rajouter concernant ce geste totalement grotesque : “J’ai bien senti que j’avais été frappé par quelque chose de blanc. Apparemment, tout le monde n’aime pas que je roule en tête. Mais je m’en fiche.” Espérons que la coupable soit identifiée et punie comme il se doit. Bien évidemment, cela relèverait presque de l'anecdote puisque cet acte n'a pas changé l'issue de la course. Mais à moins de trois mois du Tour de France 2024, on espère ne plus avoir à endurer ce genre de comportement, heureusement isolés.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut