En équipe

Paulo Dybala : Clé du mercato ?

Mis sur le marché des transferts par la Juventus, Paulo Dybala, 25 ans, est l’une des principales attractions de ce mercato d’été. Son transfert pourrait bien faire bouger toutes les cartes des différents clubs. Petite revue des différents mouvements que Dybala pourrait entraîner dans son potentiel transfert.

Mis sur le marché des transferts par la Juventus, Paulo Dybala, 25 ans, est l’une des principales attractions de ce mercato d’été. Son transfert pourrait bien faire bouger toutes les cartes des différents clubs. Petite revue des différents mouvements que Dybala pourrait entraîner dans son potentiel transfert.

Un axe Italie-Angleterre

La principale destination évoquée pour la Joya est Manchester United en échange avec Lukaku. C’est donc un jeu de chaises musicales qui pourrait bien s’orchestrer sur le marché des avants-centres. Nos concurrents du jour seront donc Lukaku, Higuain, Cavani, Dzeko et Mauro Icardi. En cas de départ de Dybala chez les Red Devils, Lukaku ferait donc le chemin inverse et rejoindrait le Piémont. Une situation qui verrait Mauro Icardi ne pas rejoindre la Juventus et serait obligé de trouver un nouveau point de chute.

Romelu Lukaku étant la priorité d’Antonio Conte, les Interistes devront appliquer le plan B. Et ce plan de secours porterait le nom d’Edinson Cavani. Le PSG réclamerait 50 millions d’euros pour laisser partir son attaquant urugayen à qui il reste une année de contrat. Cette arrivée ne devrait pas empêcher celle d’Edin Dzeko du côté de l’Inter. Promis au club nerrazzuri depuis le début du mercato, la divergence entre les dirigeants sont encore sur le montant du transfert. La Roma réclame 20 millions d’euros et n’a toujours pas recruté d’avant-centre pour pallier au départ prochain. Le cas d’Higuain est un peu plus flou. Apprécié par Sarri depuis son passage à Chelsea, la forme de Pipita est plus que douteuse notamment au niveau de son physique, hormis une rumeur à la Roma et Monaco, personne ne se bouscule.

Sprint final

Attention au timing, les mercatos anglais et italiens ferment leurs portes avant le début de leurs championnats respectifs. Ce sera donc le 8 août pour les clubs de Premier League et le 25 août pour la Série A. Le temps presse en Premier League et l’opportunité de pouvoir récupérer Dybala à Manchester devient un vrai objectif. À la place d’un Romelu Lukaku qui ne s’est pas forcément imposé, Man Utd récupérerait un crack mondial et pourrait bien envoyer un message à Paul Pogba, grand ami de la Joya. Du côté de la Juve, le pari est osé voire même incompréhensible. Pourquoi se séparer d’un talent comme Dybala, un profil créateur (ce qui n’est pas légion dans l’effectif de la Juve) ? Empiler un attaquant assez limité techniquement et pas forcément Sarri-compatible est plutôt dangereux.

Ce mouvement peut être aussi vu pour priver l’Inter de son attaquant rêvé et les obliger à changer de piste ce qui pourrait les retarder. L’Inter a donc avancé ses pions sur Cavani mais le montant demandé est un peu élevé, surtout si Icardi ne bouge pas. Un échange pourrait être envisagé. À moins qu’un autre scénario se mette en place. Spoiler alerte fan fiction : Cavani est cédé à l’Inter, le PSG s’aligne donc sur Dybala, pendant ce temps la Juve va chercher Mauro Icardi de sa prison tandis qu’Edin Dzeko peut lui aussi rejoindre l’Inter. Lukaku resterait donc à United, irait-il quand même à la Juve ?

Le probable échange Dybala-Lukaku offrirait une dernière partie de mercato complètement folle. Quand on connaît les différents dirigeants engagés dans ce jeu d’échecs, impossible de ne pas rigoler saliver. Alors qui va dicter le jeu, abattre les bonnes cartes ou repartir bredouille ? Affaire à suivre …

Crédit photo / ParisFans

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Praesent Praesent Phasellus Aenean nec lectus porta. sem,