Championnats Etranger

Premier League 2022 : Manchester City est champion d’Angleterre

38 ème et dernière journée de première League : Manchester City au bout d'un scénario fou devient champion d'Angleterre. Quel dénouement ! L'issue de la rencontre nous rappelle le scénario de 2012. À seulement une unité d'avance sur leur poursuivant Liverpool, les hommes de Pep Guardiola se devaient de l’emporter face à Aston Villa pour éviter de se faire détrôner. Une tâche qui très vite s’est annoncée super compliqué lorsque les hommes de Steven Gerrard ont compté 2 buts d’avance à 15 minutes de la fin du match. Un résultat qui faisait les affaires de Liverpool qui dans le même temps espéraient s’imposer face à Wolverhampton pour être sacré champion. Mais comme souvent, Manchester City a trouvé les ressources pour renverser les Villans pour finalement s’imposer 3-2 et s’offrir son 7ème titre d’Angleterre . Revivons ensemble cet incroyable après midi.

 

Liverpool y a cru jusqu’au bout

 

Grand rival de City et dauphin du championnat depuis des mois, Liverpool a réalisé une deuxième partie de saison impeccable pour se donner le droit de rêver. En effet, les hommes de Klopp ont rattrapé un retard de 15 points pour nous offrir une dernière journée magique comme on l’aime. Dans son duel avec Manchester City, Liverpool devait s’imposer face au Wolves et espérer une contre performance des Citizens. Si les choses commencèrent mal pour les coéquipiers de Salah, très vite mené au score, Sadio Mané remet les siens sur les bons rails en égalisant avant la pause. Dans le même temps, les Citizens étaient menés au score 1-0, un résultat qui n’arrangeait pas Liverpool toujours deuxième en la défaveur de son différentiel but. Du retour des vestiaires, les choses semblaient aller dans le bon sens lorsque Manchester City encaissa un second but à 15 minutes de la fin. L’entrée en jeu de Mo Salah fut salvatrice car ce dernier donna l’avantage au score au siens, 2-1 pour Liverpool. Euphorie à Anfield mais de courte durée car malheureusement pour Liverpool, City avait tout renversé et passer devant au score 3-2. Liverpool creusa l’écart au score 3-1 mais ne pourra empêcher le sacre des Citizens. Adieu au quadruplé historique tant espéré, du moins, pas cette année. Les hommes de Klopp devront donc se focaliser sur leur finale de Champions League face au Real Madrid de Benzema, et pourquoi pas réaliser un triplé. À suivre…

 

Le résumé du match

Pourtant, pour la plupart des Citizens entrés sur la pelouse avec leurs enfants, ils ne s'attendaient pas à vivre une première période si compliquée. Clairement, les Skyblues n'y étaient carrément pas en première mi-temps. Et la frappe ripée du pied droit de l’international brésilien Gabriel Jesus (31e) a parfaitement symbolisé leur immense crispation pendant les 45 premières minutes du match. En termes d’occasion, il n’y a eu qu'une seule véritable occasion par Foden sur un tir du droit à la 24è qui n'accroche pas le cadre.

Le calvaire de Manchester City commence en première période où sur une seule action offensive des Villans, le latéral droit Matty Cash inscrit le premier but de la tête à la 37ème sur un bon centre de Lucas Digne. Après la pause, l’attaquant brésilien Gabriel Jesus a certes eu une balle d'égalisation (50e), mais c’est surtout City qui a frôlé le pire, sur un énorme raté de Watkins à la 55e. Ce n'était que partie remise puisqu’à la 69è minute, ce fut cette fois-ci Philippe Countinho qui inscrit le deuxième but des Villans. À ce moment on croyait que City n'allait pas sortir la tête de l'eau.

 

Et comme par miracle Manchester City retrouve son jeu

 

Mais c'était mal connaître les Skyblues, qui ont totalement fait basculer le match en 5 minutes. D’abord, tout commence par une réduction du score sur une tête d'Ilkay Gündogan sur un centre de Raheem Sterling à la 76e. Puis suit la belle frappe du droit de Rodri sur une passe en retrait idéale de Zinchenko qui fit mouche à la 79e. Enfin un autre but de Gündogan sur un service parfait de Kevin De Bruyne à la 81e pour le doublé du milieu allemand de Man City. Trois réalisations typiques du style de jeu imprimé par Guardiola. Ô que ce fut chaud pour les Citizens. Plus rien ne sera marqué jusqu’aux 3 coups de sifflet final de l'arbitre de la rencontre. Manchester City l'emporte sur le score de 3-2 et s'adjuge le titre de champion d'Angleterre.

Les larmes de Guardiola

Sans doute l’un des meilleurs entraîneurs au monde, Pep Guardiola a fait de Manchester City une équipe redoutable qui effraie tout le monde et domine l’Angleterre depuis quelques années. Même ci sur la scène Européenne il peine à se hisser au sommet, son travail et son amour du beau jeu sont à louer. Hier soir, le technicien espagnol est passé par toutes les émotions. D’abord en voyant le titre lui échapper puis dans les 15 dernière minutes, revenir au score puis l’emporter . Vainqueur du championnat pour la 3 ème fois dont 2 fois de suite, Pep n’a pas pu retenir ses larmes tant la saison a été difficile notamment en Champions League avec cette élimination cruelle face au Real Madrid. City champion peut maintenant penser à l’avenir et se renforcer d’avantage déjà avec l’arrivée de Halland. Vivement la saison prochaine et félicitations aux champions.

En définitive, il aura fallu la dernière journée pour connaître le champion malgré une grosse domination de Manchester City tout au long de la saison. Les hommes de Guardiola ont survolé le championnat mais on finit par laisser Liverpool revenir à un point nous offrons une dernière journée de folie. Déçu, les Reds de Liverpool ont l’occasion ce samedi de remporter un troisième titre cette saison à l’issue de la finale de la Champions League face au Real Madrid.

 

Dernières publications

En haut