Angleterre

Premier League : l’analyse tactique de Leeds et l’effet Marcelo Bielsa


 Près de 16 ans après, Leeds a retrouvé la Premier League cette année grâce à son sacre en Championship. Depuis le début de saison, les résultats sont positifs et c’est surtout dans la manière de jouer que le club de Marcelo Bielsa est en train de se faire un nom. Nous sommes revenus sur les premiers matchs de Leeds pour vous dresser un portrait tactique de cette équipe qui peut jouer les trouble-fêtes.

 

Un dispositif tactique bien en place

 

En poste depuis juillet 2018 à Leeds, Marcelo Bielsa a rapidement trouvé le système qui lui correspond le mieux : le 4-1-4-1 qu’il apprécie tant. Malgré les nombreux mouvements, il nous est possible de le voir sur certaines scènes comme sur cette phase de jeu extraite du match contre Liverpool. Dans les cages, l’ancien Lorientais Illan Meslier est le nouveau titulaire indiscutable. En défense, les deux latéraux (Dallas sur le flanc gauche, Ayling sur le flanc droit) fournissent des efforts importants pour faire le pressing. Toutefois, aucun des deux joueurs ne centre beaucoup : Leeds passe par l’axe et fait jouer sa vitesse dans la profondeur. Côté charnière, Rubin Koch et Pascal Struijk assurent et ne sont pas simple à éliminer.
Devant cette défense se trouve Kalvin Phillips (cercle bleu à gauche) qui a un rôle très important. Nous reviendrons plus en détail sur ce joueur dans la suite de cet article. Dans l’entre-jeu, Bielsa a à sa disposition plusieurs joueurs de qualité. Cependant, Costa et Harrison sont privilégiés sur les ailes. Ensuite, Klich, Rodrigo et Pablo Hernandez entrent dans une rotation à trois pour les deux places du milieu central. Enfin, Patrick Bamford est le vrai numéro 9 de cette équipe. Très mobile et disponible, c’est lui qui inscrit la majorité des buts de Leeds.

 

Un pressing haut et intense

Dès la perte de balle, à l’image du gegenpressing de Klopp, les joueurs de Leeds vont exercer un pressing intense pour récupérer le ballon ou faire reculer le plus possible l’adversaire pour faire progresser le bloc défensif. Ici lors du début de match contre Liverpool, on remarque ce carré qui monte haut pour empêcher la relance. Très efficace à court terme, cette méthode demande une grande forme physique pour répéter ces efforts pendant le match. Seul problème : si l’équipe adverse arrive à sortir de ce pressing, Leeds se retrouve coupé en deux avec beaucoup d’espaces au milieu de terrain. Les joueurs offensifs jouent donc un rôle prépondérant lorsque l’équipe perd le ballon. Virgil van Dijk, ici à l’intérieur du carré, ne peut recevoir le ballon sous peine de se faire presser par trois joueurs et ainsi perdre le cuir devant sa surface.

 

Contre Fulham, le constat est le même. Nous retrouvons ce carré dans le camp adverse qui vient empêcher toute construction et force l’équipe à prendre une décision rapide. Harrison Reed, ici entre les quatre joueurs, se retrouve pris au piège. Il doit se repositionner pour que ses coéquipiers puissent repartir en passant par lui. Marcelo Bielsa applique différents types de marquage. En effet, le marquage est en zone sur les phases défensives mais devient individuel au milieu de terrain.

 

Généralement, les deux latéraux de Leeds n’hésitent pas à sortir haut pour ne pas laisser le temps aux joueurs adverses de se retourner. Luke Ayling a accompagné Sadio Mané jusqu’ici et se retrouve en tant qu’ailier. Dans l’entre-jeu, on aperçoit un milieu de terrain qui vient prendre sa place pour éviter de laisser des trous. Stuart Dallas en fait de même sur son flanc gauche.

 

 

Les coups de pied arrêtés, une force et une faiblesse

Les coups de pied arrêtés sont une force mais aussi une faiblesse pour l’équipe de Marcelo Bielsa. En effet, Leeds inscrit plusieurs buts sur corner mais en encaisse aussi de nombreux. Sur ce corner offensif, nous pouvons voir deux joueurs qui font un appel au premier poteau, emmenant avec eux deux défenseurs qui libèrent de l’espace dans la surface. Au second poteau, Hélder Costa (cercle noir) est seul et inscrira un but sur cette action. Onomah (cercle rouge) ne participe pas au jeu défensif étant donné qu’aucun joueur n’est placé à l’entrée de la surface. Il aurait pu revenir dans la surface pour gêner Costa.

 

Toujours sur un corner offensif, on peut déjà remarquer qu’Onomah est bien au marquage d’un joueur. Ensuite, il y a beaucoup de mouvement dans la surface et le second poteau est recherché. Pendant qu’un joueur attire un défenseur vers l’extérieur, un autre plonge vers l’intérieur et c’est ce joueur précisément qui est ciblé. Toutefois, aucun attaquant de Leeds n’est présent pour gêner la sortie du gardien qui peut parfois intervenir dans les airs.

 

Sur le plan défensif, Leeds ne semble pas savoir quelle stratégie adopter. Contre Liverpool, un joueur est placé au premier poteau mais plusieurs joueurs sont à l’arrêt. En bleu, van Dijk se fait oublier et va pouvoir faire parler son jeu de tête pour propulser le cuir au fond des filets. Cette méthode de plus en plus utilisée semble mettre en difficulté les défenseurs de Leeds.

 

Kalvin Phillips, l’élément clé

 

Kalvin Phillips est sans aucun doute le joueur garant de l’équilibre offensif et défensif de Leeds. En rouge sur l’image, il se positionne en dernier défenseur pour permettre à Rubin Koch et Liam Cooper de sortir sur le porteur sans se faire prendre dans leur dos. Il peut aussi rester au contact de Phil Foden en cas de besoin. Ici, nous pouvons remarquer que Hélder Costa est redescendu très bas pour aider à défendre. Alioski en fait de même à l’opposé. L’équipe passe donc à 5 défenseurs et occupe une large partie de l’espace.

 

 

Pourtant, ici dans le cercle vert et toujours contre Manchester City, Phillips monte très haut pour presser avec ses coéquipiers. Les six joueurs de Leeds ici présents font tout pour récupérer le ballon le plus vite possible, au risque de se découvrir derrière. L’équipe est donc coupée en deux pendant quelques secondes, ce qui explique pourquoi Kalvin Phillips redescend pour retrouver son poste de libéro.

 

 

Ici, nous pouvons voir le placement moyen de Kalvin Phillips depuis le début de la saison. Titulaire indiscutable, il a participé aux cinq premiers matchs avant de se blesser. Joueur avec un important volume de jeu, ses courses à répétition lui permettent de quadriller une grande partie du terrain. La majorité de ses ballons touchés se situe au milieu de terrain mais il porte souvent le cuir pour emmener son équipe à l’attaque. C’est également lui qui s’occupe de tirer les corners comme l’en atteste la photo. Cette mobilité explique la raison de son position entre la défense et le milieu.

Illan Meslier alterne entre relances courtes et dégagements

Lorsque le ballon arrive dans les pieds du gardien Illan Meslier, plusieurs choix s’offrent à lui. Tout d’abord, il peut choisir de relancer court comme sur cette image prise du match face à Manchester City. Le gros pressing des trois Mancuniens en rouge ne semble pas influencer le portier de Leeds qui joue avec Ayling dans l’optique de repartir calmement de derrière pour une meilleure construction. Mais ceci n’est pas sans risque : en cas de mauvaise passe, les attaquant en surnombre n’auront aucune difficulté à inscrire un but.

 

 

 

Vous savez maintenant tout sur cette équipe de Leeds qui ne cesse d’impressionner depuis son retour en Premier League cette année. Malgré la défaite d’hier face à Leicester, Marcelo Bielsa et ses joueurs ne comptent pas s’arrêter là. La prochaine rencontre de Leeds se déroulera samedi à 16h face à Crystal Palace. 

 

Crédits image : SkySports pour le jeu / Sofascore pour le placement de Phillips



Sport en directMercato Football Ligue 1
1 commentaire

1 commentaire

  1. Avatar

    fussball trikot

    16 novembre 2020 @ 08:37

    What’s up to all, since I am truly keen of reading this web site’s post to be updated regularly.
    It carries pleasant data. fussball trikot

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut consequat. venenatis ut mattis suscipit leo luctus sit Phasellus