Preview Ligue 2 2019/2020 : Le Havre AC

Plus que 8 jours avant la reprise de la Domino’s Ligue 2 ! L’occasion pour nous de faire un tour d’horizon global des différentes équipes, avant le début du championnat. Aujourd’hui c’est au tour du Havre, qui a connu un exercice 2018-2019 en demi-teinte, mais qui entend bien rectifier le tir cette saison.

Bilan saison 2018/2019

La saison 2018/2019 ne restera pas dans les annales pour les Havrais, qui n’ont cessé de souffler le chaud et le froid. Alors qu’ils restaient sur une belle quatrième place en 2017-2018 avec une campagne de barrages à la clé (victoire contre Brest puis défaite à Ajaccio dans des conditions surréalistes), l’objectif était de faire au moins aussi bien. Seulement Oswald Tanchot n’a jamais su trouver la solution pour que son équipe retrouve de la continuité dans les résultats. Et la grosse blessure en mars de Victor Lekhal, l’un des tauliers du milieu de terrain, n’a pas arrangé l’affaire…

Pourtant le Havre a flirté avec les playoffs, revenant à deux points de la cinquième place qualificative au soir de la 34ème journée. Mais les Hacmen se sont ensuite écroulés en terminant sur un bilan de trois défaites et un nul, annihilant complètement leurs chances de s’offrir une post-saison excitante. On ne retiendra finalement qu’un mot pour définir la saison du HAC : irrégularité. Et ce ne sont pas les bons parcours en coupes qui embelliront le tableau, même si le quart de finale de Coupe de la Ligue restera une bonne performance (défaite 1-0 à Bordeaux), tout comme le 16ème de finale de Coupe de France (bien que cela se soit terminé sur une grosse défaite 3-0 à Vitré).

Les transferts au 18 juillet

Arrivées :
  • Mathieu Gorgelin – Lyon, libre
  • Eric Junior Dina Ebimbe – PSG B, prêt
  • Baba Traoré – Brest, retour de prêt
  • Paul Le Guen – entraîneur, libre
Départs :
  • Yohann Thuram-Ulien – Le Mans, libre
  • Denys Bain – Brest, libre
  • Harold Moukoudi – St Etienne, libre
  • Zinédine Ferhat – Nîmes, libre
  • Arnaud Balijon – GFC Ajaccio, libre
  • Oumar Sissoko – fin de contrat
  • Bévic Moussiti-Oko – Le Mans, libre
  • Kelly Irep – Bourg-en-Bresse, prêt
  • Bradley Danger – fin de contrat
  • Özer Özdemir – Yeni Malatyaspor, libre

Effectif 2019/2020

Jusqu’ici, le mercato estival a été assez dévastateur en Normandie. En effet, Le Havre a perdu pas moins de quatre joueurs cadres des dernières années : Yohann Thuram-Ulien (G, Le Mans), Denys Bain (DC, Brest), Harold Moukoudi (DC, St Etienne) et Zinédine Ferhat (MD, Nîmes). Sans parler des Arnaud Balijon (G, GFC Ajaccio), Oumar Sissoko (G, sans club), Bévic Moussiti-Oko (AC, Le Mans) ou encore Özer Özdemir (ARD, Yeni Malatyaspor). Si on résume, le HAC a perdu tous ses gardiens, sa défense centrale titulaire en première partie de saison dernière (Moukoudi avait été mis au placard ensuite pour avoir manifesté des envies de départs au mercato d’hiver) et son meilleur passeur (5 buts, 9 passes décisives en 2018/2019). Pour les autres cas, ce sont plus des joueurs qui n’ont pas vraiment eu leur chance sous l’ère Tanchot, dont le départ apparaît plus comme un soulagement qu’autre chose d’ailleurs.

Seulement, à une grosse semaine de la reprise, les Havrais n’ont enregistré que trois arrivées : Mathieu Gorgelin, gardien remplaçant de Lyon, Eric Junior Dina Ebimbe, milieu prêté deux ans en provenance de la réserve du PSG, et Baba Traoré, arrière-gauche de retour de prêt de Brest. Plutôt léger pour le moment, surtout quand on sait que Paul Le Guen, arrivé également cet été pour occuper le poste de coach/manager sportif, souhaite encore s’attacher les services de quatre ou cinq joueurs. Les jeunes Woyo Coulibaly (ARD) et Yahia Fofana (G) ont intégré le groupe pro, mais ils ne font pas office de renforts au même titre que des joueurs plus expérimentés. L’ancien entraîneur de Lyon et Paris a du pain sur la planche.

Pour le reste de l’effectif, Le Havre a tout de même de quoi faire, avec des certitudes au milieu de terrain notamment puisque Jean-Pascal Fontaine (MDEF) a prolongé son contrat de deux saisons supplémentaires, et Alexandre Bonnet (MO) sera encore de la partie, avec un état d’esprit revanchard pour effacer une saison en demi-teinte (“seulement” deux buts et deux passes décisives). Il y a aussi le cas Victor Lekhal (MDEF), victime d’une rupture des ligaments croisés en mars, qui aura à coeur de rebondir cette saison lorsqu’il effectuera son retour. Ses dirigeants lui ont d’ailleurs témoigné toute leur confiance puisqu’il a été prolongé de trois ans. Ajoutés à cela les Amos Youga (MDEF), Alimamy Gory (MG, 8 buts et 4 passes décisives en 2018/2019), la jeune pépite Pape Gueye (MDEF, 20 ans), Jamal Thiaré (AC), Tino Kadewere (AC, 5 buts et 4 passes décisives en 2018/2019) ou Hervé Bazile (AG, 5 buts et 2 passes décisives en 2018/2019), qui apportent quelques garanties côté offensif. En défense en revanche, Samba Camara (DC) et Fernand Mayembo (DC) vont devoir évoluer ensemble et tenter de faire oublier la charnière Bain/Moukoudi, et les latéraux vont constituer un des chantiers au niveau du recrutement car pour le moment ils ne sont pas nombreux : Yacouba Coulibaly (ARG), Barnabas Bese (ARD), le revenant Baba Traoré (ARG) et le jeune Woyo Coulibaly (ARD) évoqué plus haut.

Le 11 pronostiqué par la rédaction (pour le début de saison) : Gorgelin – Y. Coulibaly, Mayembo, Camara, Bese – Fontaine, Gueye, Bonnet – Gory, Kadewere, Thiaré

Victime d’une rupture des ligaments croisés en mars, Victor Lekhal tentera de revenir à son meilleur niveau – Source gettyimages.fr

Le joueur à suivre : Tino Kadewere

Plusieurs joueurs ont retenu notre attention dans l’effectif du Havre version 2019/2020, à commencer par le jeune Pape Gueye. Le milieu de 20 ans a disputé quasi l’intégralité des rencontres de début avril à la fin du championnat précédent, pas anodin pour quelqu’un de son âge. Convoité par des clubs de Premier League (West Ham, Watford, Lecister) et par Valence, la pépite havraise fera sûrement partie des hommes-clés, du moins s’il reste. C’est en tout cas la volonté de Paul Le Guen, qui souhaite le conserver. Nous aurions pu également parler d’Eric Junior Dina Ebimbe (18 ans), prêté par le PSG, qui attise notre curiosité, mais il faudra attendre de voir ses premières apparitions avec le HAC pour se faire une réelle idée.

Mais s’il y a bien un joueur à suivre selon nous, c’est bien Tino Kadewere. Arrivé en Normandie blessé aux ligaments du genou lors l’été 2018, l’international zimbabwéen de 23 ans a d’abord manqué une bonne partie de la saison (jusqu’en novembre précisément). Mais l’ancien attaquant de Djugarden a ensuite fait parler ses qualités, et a terminé en mai avec 5 buts et 4 passes décisives au compteur en 23 matchs disputés. Un bilan plus que correct, surtout quand on connaît la difficulté à revenir d’une telle blessure. Sélectionné pour la CAN avec le Zimbabwe, Kadewere a connu une belle année 2019 jusqu’à présent. Espérons pour lui que cela continue comme ça, car s’il est capable de réitérer ses bonnes performances sur une saison complète, Le Havre disposerait d’un attaquant redoutable.

Tino Kadewere : titulaire et buteur en puissance cette saison ? Source : gettyimages.fr

Le pronostic de la rédaction

Quand on voit la nombre de grosses équipes dans ce championnat qui pourront prétendre à une montée (Lens, Guingamp, Caen, Lorient…), on peut difficilement imaginer Le Havre dans les premiers rôles. Surtout si on s’intéresse au recrutement, qui est encore loin d’être terminé pour les Normands, et qui sera sûrement moins clinquant que celui de Lens par exemple. La perte de quatre joueurs majeurs est aussi un argument en défaveur des Hacmen, qui devront impérativement les remplacer. Alors que la reprise de la saison approche à grands pas, le HAC semble avoir un peu de retard par rapport aux autres concurrents, et on sait que le mois d’août est souvent décisif pour le décompte final (cf Troyes qui aurait pu monter directement sans un mois d’août 2018 catastrophique).

Néanmoins, le fait d’avoir récupéré Paul Le Guen, entraîneur aguerri, est un gros motif d’espoir. Avec un effectif plus étoffé, les Havrais pourraient sans doute jouer les troubles-fête, surtout qu’ils disposent déjà d’une ossature rodée pour la Ligue 2. Si la mayonnaise prend bien, nous voyons bien Le Havre à la lutte pour un spot en playoffs, avec un classement autour de la 5ème-7ème place en mai prochain.

Source image : gettyimages.fr

Commentaires

  • Avatar
    Ernest Pavot
    18 juillet 2019

    Bonjour,
    Ferhat, Moukoudi et Bain étant partis libres en fin de contrat, et Thuram gracieusement libéré, les 7M mentionnés dans l’article ne proviennent certainement pas de ventes quelconques de joueurs. Pensiez-vous au pourcentage perçu par le HAC sur le transfert de Ferland Mendy au Real ?

  • Pingback: Tino Kadewere, ou "Se Queda-were ?"
    5 septembre 2019

Poster un commentaire

id sed leo. et, facilisis vulputate, ut