Baseball

Preview MLB 2020 : NL Central, fin de cycle ou compétitive ?

NL Central

Alors que les équipes MLB ont repris le chemin de l’entraînement et que le Spring Training a débuté, We Sport vous propose de faire le tour des forces en présence dans chacune des divisions. Aujourd’hui, place à la NL Central, une division dense aux dynamiques différentes.

Chicago Cubs :

NL Central

Avec leur trio Rizzo / Bryant / Baez, les Cubs seront-ils en mesure de retrouver les playoffs ? (Crédits : CubsHQ)

La Saison 2019 :

Peut-être la fin d’un cycle pour les Cubs. Alors que Chicago s’était qualifié pour les playoffs chaque saison depuis 2014, cette année a fait exception et a vu la franchise titrée en 2016 louper le coche. Une déception pour un effectif présentant pourtant une des meilleures rotations de la ligue et un lineup excessivement complet. Des tensions en interne ont pu se développer entre le manager Joe Maddon et le Front Office, ce qui a conduit à l’annonce du départ de l’emblématique coach à la fin de la saison. Une année bizarre pour Chicago, qui se retrouve dans une posture délicate.

L’Intersaison :

Avec le départ de Joe Maddon, la direction a décidé de faire confiance à un ancien de la maison : David Ross. Membre de l’équipe titrée en 2016 et ancien joueur très respecté dans le clubhouse, il devra ramener les Cubs en postseason. Un défi de taille pour un novice à ce poste…

Cet hiver, Chicago a perdu deux grosses armes : Cole Hamels et Nicholas Castellanos. Tous deux libres de tout contrat, ils ont choisi de s’en aller respectivement en Géorgie (Braves) et dans l’Ohio (Reds). Les Cubs ont aussi vu une bonne partie de leur bullpen s’en aller, comme Pedro Strop (Reds) et Steve Cishek (White Sox). La plupart des départs ont été compensés en interne, et la seule modification dans le lineup pourrait être l’arrivée de Jason Kipnis, solide avec les Indians l’an passé mais actuellement Non Roster Invitee à Chicago.

Le Taulier : Anthony Rizzo, 1B

Rizzo, Bryant et Baez, ces trois hommes portent les Cubs depuis leur titre en 2016. Si Kris Bryant est dans de nombreuses rumeurs de transfert et que Javy Baez a quelque peu déçu l’an passé, Anthony Rizzo reste fidèle à lui même. Expérimenté, il aura à cœur de faire trouver les playoffs à sa franchise, mais y arrivera-t-il ?

Le joueur à surveiller : Nico Hoerner, 2B

Déjà aperçu en fin de saison dernière, Nico Hoerner pourrait voir son rôle grandement évoluer cette année. Pas encore annoncé dans le roster principal, celui qui est considéré comme un des meilleurs prospects des Cubbies pourrait récupéré le poste vacant en 2e base. Une arrivée qui pourrait permettre à Chicago de renforcer un des infield les plus terrifiants de la MLB.

Le Prono :

Chicago a toujours un des effectifs les plus solides de la ligue, avec son terrifiant trio Rizzo / Bryant / Baez dans l’infield et une rotation de qualité. Toutefois, la NL Central est très dense, et avec un manager rookie il n’est pas assuré que les Cubs retrouvent les joutes du mois d’Octobre. 2e en NL Central.

Cincinnati Reds :

Avec des recrues offensives de choix, les Reds seront-ils des prétendants dès cette saison ? (Crédits : WCPO)

La Saison 2019 :

Cincinnati n’a pas vécu une saison exceptionnelle, avec plusieurs points à améliorer. 4e de la NL Central, les Reds ont montré un niveau offensif faible, à l’image d’un Joey Votto loin de ses habituelles statistiques, ainsi que des difficultés dans le bullpen. Toutefois, cette saison moyenne sur le plan comptable apporta aussi son lot d’espoir pour le futur. Le pitching staff a fini parmi les meilleurs de la ligue, Eugenio Suarez a été stratosphérique au bâton et les jeunes Winker, Senzel ou encore Aquino se sont montrés. Du positif qui ouvre un nouveau cycle pour la franchise de l’Ohio.

L’Intersaison :

L’attaque a fini avec des statistiques faméliques l’an dernier et il fallait donc remédier à ce problème lors de l’hiver. Le lineup a donc vu arriver deux frappeurs puissants et réguliers : Mike Moustakas (Brewers) et Nichollas Castellanos (Cubs). Deux joueurs qui ont signé le même contrat (64M de $ sur 4 ans) et lui feront grand bien à Cincinnati. Cincinnati enregistre aussi l’arrivée de Shogo Akiyama en provenance de la ligue japonaise. Deux lanceurs sont également venus renforcer la rotation et le bullpen, à savoir le régulier Wade Miley et le closer Pedro Strop, ce dernier venant pour sécuriser les fins de matchs, grosse difficulté chez les Reds l’an passé.

Le Taulier : Joey Votto, 1B

Malgré une saison décevante en 2019, Joey Votto reste le taulier de cette franchise de Cincinnati. Présent depuis treize saisons dans l’Ohio, il porte la franchise sur ses épaules. Cette année il sera bien mieux entouré qu’auparavant et un rebond sera attendu dans ses performances pour permettre aux Reds d’être dangereux dès cette année.

Le joueur à surveiller : Shogo Akiyama, OF

Si la progression des jeunes Reds devra être suivie de près, l’arrivée de Shogo Akiyama intrigue. Premier japonais à jouer pour la franchise, il découvrira à 31 ans les Ligues Majeures après une belle carrière de l’autre côté du Pacifique. Constant au bâton et rapide sur base, il complète parfaitement les ajouts effectués cet hiver, plus puissants, et devrait être utilisé comme leadoff. À l’image de ce qu’a fait la franchise durant l’intersaison, il semble être un ajout intelligent.

Le Prono :

Cincinnati a recruté intelligemment et est l’un des grands gagnants de l’intersaison. La franchise est sur la bonne voie et semble en mesure de dominer la NL Central dans les prochaines années. Cependant, la concurrence est encore rude et les Reds pourraient être trop justes pour jouer le titre. 2e NL Central.

Milwaukee Brewers :

Le talent de Christian Yelich sera-t-il suffisant pour porter la franchise ? (Crédits : TMJ4)

La Saison 2019 :

Vainqueurs de la division en 2018 avec un Christian Yelich MVP pour sa première saison dans le Wisconsin, les Brewers voulaient conserver leur couronne. Si Milwaukee a longtemps été à la lutte avec les Cardinals, ils ont fini par perdre la main suite à plusieurs absences de Christian Yelich qui n’a disputé que 130 matchs cette année. Des rencontres manquées qui n’ont pas empêché le joueur de finir 2e au vote de MVP en NL, mais qui a privé de titre de division son équipe. Obligés de passer par la Wild Card, les Brewers se firent éliminer par Washington sur une erreur d’un défenseur. Le début de la route vers le titre pour les Nationals, mais une terrible désillusion pour Milwaukee.

L’Intersaison :

Énormément de mouvements dans le Wisconsin cet hiver, avec presque la moitié de l’effectif qui a été modifié ! Dans l’alignement, exit Yasmani Grandal (White Sox), Eric Thames (Nationals), Mike Moustakas (Reds) ou encore Travis Shaw (Blue Jays). Ces joueurs, importants dans l’équipe, ont été remplacé en partie par Avisail Garcia, Eric Sogard ou encore Justin Smoak, de bons ajouts pour essayer de faire oublier ces départs en cascade. Chez les lanceurs, Jordan Lyles (Rangers), Gio Gonzalez (White Sox) et Drew Pomeranz (Padres) sont notamment partis, remplacés numériquement par Nrett Anderson, Eric Lauer et Josh Lindblom (depuis la Corée). Une grande revue d’effectif qui pourrait jouer des tours à la franchise en 2020.

Le Taulier : Christian Yelich, OF

Dans le top 2 du trophée de NL MVP depuis son arrivée il y a deux ans, Christian Yelich est un des meilleurs joueurs de la ligue. Son absence en fin de saison l’an dernier a coûté cher aux Brewers qui espéreront retrouver leur star à 100 % toute la saison après l’avoir prolongé pour neuf ans.

Le joueur à surveiller : Keston Hiura, 2B

En seulement 84 matchs l’an dernier, Keston Hiura a séduit pour ses débuts en MLB. Convaincant au bâton, il devra continuer sa progression cette année au sein d’une équipe modifiée qui voudra à nouveau accrocher le wagon des playoffs.

Le Prono :

Même si Milwaukee a perdu de nombreux cadres lors de l’hiver, l’effectif reste intéressant et peut se permettre de croire aux playoffs. Toutefois, le lineup semble trop dépendant des performances de Christian Yelich (et même plus que l’an dernier), ce à quoi s’ajoute quelques trous dans la rotation. Dans une division aussi serrée, cela pourrait coûter cher. 4e en NL Central.

Pittsburgh Pirates :

Fraîchement nommé manager des Pirates, Derek Shelton aura de nombreux défis cette saison. (Crédits : Pittsburgh Post Gazette)

La Saison 2019 :

Saison à oublier pour les Pirates. Après un début de saison somme toute encourageant, la tension est montée que ce soit sur et en dehors du terrain. Le coach ne contrôlait plus son vestiaire, et le GM s’est vu licencier après un rixe d’envergure sur le terrain face aux Reds de Cincinnati. La rotation a énormément déçu, notamment l’ace Chris Archer qui affichera une ERA supérieure à 5.00, et le PNC Park fut loin d’apprécier les matchs dont il put être témoin. Seul point de satisfaction l’excellente saison de Josh Bell, sélectionné au All Star Game, ainsi que les performances de Starlin Marte ou encore Colin Moran.

L’Intersaison :

Après la perte de contrôle du vestiaire de Clint Hurdle en cours de saison, il est logique que ce dernier ait été prié de faire ses bagages cet hiver. Pour le remplacer la direction a choisi Derek Shelton, jusqu’alors bench coach dans le Minnesota. Le nouveau manager arpente les bancs des Ligues Majeures depuis environ quinze ans, et aura deux grandes missions : apaiser les tensions dans le vestiaire et lancer une reconstruction en profondeur.

Pour lancer cette reconstruction, la franchise a choisi de se séparer d’une de ses stars, Starlin Marte, afin de récupérer de nouveaux éléments plus jeunes. Outre ce mouvement, Pittsburgh a été discret cet hiver, ne modifiant que quelques éléments parmi ses futurs remplaçants. Un calme peut-être annonciateur de plus grandes manœuvres lors de la prochaine trade deadline…

Le Taulier : Josh Bell, 1B

Il a été le joueur le plus impressionnant au sein d’un équipe des Pirates qui s’est effondré au fur et à mesure de la saison. Si certains ont déçu, lui a clairement montré les muscles. Josh Bell a livré la meilleure saison de sa carrière, et a s’est même vu élire parmi les All Stars en National League. Le joueur de 1ère base est l’homme ayant plus de valeur dans l’effectif, et pourrait ne pas faire de vieux os en Pennsylvanie. En effet la direction souhaite obtenir de jeunes talents, et transférer Bell pourrait permettre de renforcer un farm system assez quelconque.

Le joueur à surveiller : Mitch Keller, SP

Le niveau de la rotation a été la plus grande déception de la saison pour les Pirates. Toutefois, Mitch Keller représente un motif d’espoir pour améliorer ce secteur de jeu. Même si ses statistiques étaient horribles lors de son passage en MLB en fin de saison dernière (ERA supérieure à 7), il est le meilleur jeune lanceur des Pirates et se classe même 3e meilleur prospect de la franchise. À lui de convaincre sur le monticule, dans une saison qui s’annonce déjà compliquée.

Le Prono :

Pittsburgh souhaite reconstruire, et ne va donc pas remporter beaucoup de matchs cette saison. La dernière place de la division leur semble promise, et l’objectif sera plutôt extra-sportif à savoir réussir à ramener de la sérénité dans le clubhouse. Josh Bell pourrait éviter à la franchise de se noyer, même s’il est difficilement envisageable de le voir finir l’année à Steel City. 5e en NL Central.

St Louis Cardinals :

A l’image de Jack Flaherty, St Louis devra rééditer ses performances de 2019 cette saison. (Crédits : Getty Images)

La Saison 2019 :

Une superbe saison mais une grosse déception. Absent des playoffs depuis 2015 et une défaite en NLDS face aux Cubs, les Cardinals ont retrouvé les joies de la postesason. Vainqueurs de leur division grâce à un collectif huilé emmené par le manager de l’année Mike Schildt, ils retrouvaient les Braves en NLDS. Au terme d’une série indécise qui s’est conclue en cinq matchs, St Louis décrocha sa place pour les finales de la ligue Nationale. Opposés à de surprenants Nationals, tombeurs des Dodgers au tour précédent, ils ont alors vécu une terrible désillusion en se faisant sweeper 4-0. Un craquage cruel qui vient gâcher une saison aboutie.

L’Intersaison :

On prend les mêmes et on recommence ? C’est sûrement ce que s’est dit le Front Office de la franchise. À l’exception du départ de Marcel Ozuna et de Michael Wacha, la franchise n’a pas touché à l’ossature d’une équipe qui a remporté la NL Central. Le choix de la stabilité pour une franchise qui aura encore des ambitions cette saison. Au rayon des arrivées, on notera le recrutement de Brad Miller pour dépanner et du lanceur gaucher Kwang-Hyun Kim, arrivant tout droit de la ligue coréenne et qui découvrira la MLB.

Le Taulier : Yadier Molina, C

Le visage de la franchise. À bientôt 38 ans, Yadier Molina est toujours là et apporte encore à son équipe. Plus forcément aussi bon qu’il y a quelques années, il reste un cadre du vestiaire et un bon receveur qui donnera tout pour sa franchise de toujours.

Le joueur à surveiller : Jack Flaherty, SP

Pour sa 2e saison complète en MLB, Jack Flaherty s’est déjà imposé comme un des meilleurs lanceurs de la ligue. Impressionnant malgré son jeune âge (24 ans), il a posté une ERA de 2.75 avec une WHIP de 0.968 et une moyenne de Hits/9 de 6.2, deux domaines où il a dominé la NL. Ces chiffres lui ont permis de se classer 4e au vote Cy Young, une performance qu’il devra confirmer cette saison pour, pourquoi pas, aller chercher le trophée.

Le Prono :

Les Cardinals ont un effectif excessivement complet, une rotation solide menée par un jeune ace et un manager qui sait tenir son effectif. Déjà vainqueur de la NL Central l’an dernier, St Louis est en mesure de rééditer la performance cette saison. 1er en NL Central.

Si les Pirates semblent destinés à finir à la dernière place de la divison, la lutte restera intense pour le titre de la NL Central. Si les Cardinals ont un effectif complet et partiront avec une longueur d’avance, les Reds sont en pleine progression et pourraient jouer les surprises. Par ailleurs, Brewers et Cubs ont également les armes pour jouer les playoffs et ne seront pas à oublier.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
odio leo. Sed Donec vulputate, consectetur dictum fringilla diam ut