Champions League

Ligue des Champions (J6) : PSG – Başakşehir interrompu et reporté pour des accusations de racisme

Triste spectacle que celui qui s’est déroulé ce mardi soir au Parc des Princes. Alors que l’on devait avoir l’épilogue de ce groupe H fascinant, avec un duel à trois entre le PSG, Manchester United et Leipzig, la rencontre a été arrêtée en raison de propos à caractère raciste proférés par le quatrième arbitre.

 

Il n’y a pas de place pour le racisme sur un terrain de sport. C’est le message fort envoyé de concert par les joueurs du PSG et de l’Istanbul Başakşehir. On joue la 13e minute de cette 6e journée de Ligue des Champions, lorsqu’un membre du staff turc, interpelle bruyamment l’arbitre M. Hategan avant d’être expulsé. Dans la cacophonie qui s’installe, le mot « negroe » ressort plusieurs fois, de la bouche d’un Demba Ba furieux. Il accuse le quatrième arbitre d’avoir désigné Achille Webo, ancien international camerounais et membre du staff du club turc « le noir ».

 

Un geste fort

Ce 8 décembre fera sans doute date dans l’histoire du football, pour le meilleur comme pour le pire. Pour le pire, d’abord, car c’est la première fois qu’un membre du corps arbitral est visé par de telles accusations. Derrière cet homme, c’est toute une institution – l’UEFA – qui est salie, et même tout un sport. Mais cette soirée sera aussi à marquer d’une pierre blanche comme celle où, pour la première fois dans un match de cette envergure, les joueurs ont décidé de se révolter face au fléau du racisme dans le football en quittant la pelouse en plein milieu de la rencontre. Ce soir, il n’y avait pas deux équipes, mais une seule, unie pour faire bloc face à l’inacceptable, pour montrer que le sport passera toujours après le respect de la dignité de chacun.

Le message est cinglant et le geste, rafraîchissant, quelques mois après la déclaration du président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët, affirmant qu’il n’y avait pas de racisme dans le football. Ce soir, les vingt-deux acteurs ont montré que le problème ne pouvait plus être ignoré, et c’est peut-être là la grande satisfaction de cette soirée.

 

Interrompu définitivement pour ce soir, le match se jouera ce mercredi (18h55). Le PSG est d’ores et déjà qualifié après le succès de Leipzig (3-2) face à Manchester United.

 

Crédits illustration : Franck FIFE / AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire