Football

PSG, un 10e sacre en ligue 1 et un goût d’inachevé

Ca y est ! Le Paris Saint Germain s’est adjugé le titre de champion de France saison 2021-2022 ce samedi après son match nul face au RC Lens. Dans une ambiance bien terne, et à l’issue d’un match qu’il a eu du mal à emballer, le club de la capitale est entré dans l’histoire de la ligue 1.

Une première période moyenne

Dans un Parc des Princes plutôt silencieux, l’équipe de Mauricio Pochettino n’a pas pu trouver la faille face à une équipe lensoise sans complexe. Les Sang et or ont longtemps retardé la fête des Parisiens en rivalisant dans le jeu avec leurs adversaires. Peu à peu, les rouges et bleus réussissent à mettre le pied sur le ballon, sans parvenir pour autant à emballer le match. En effet, Neymar, Hakimi et plus tard Kylian Mbappé ne réussissent pas à ouvrir le score, échouant tour à tour face à Jean-Louis Leca, le gardien lensois. Cette première période  s’achève sur un regain de forme des Nordistes, qui ne changera cependant rien au score. 0-0 à la mi-temps.

Messi délivre le Parc

La deuxième partie démarre mal pour les Lensois réduits à 10, suite à l’expulsion de Danso. Le lensois écope d’un second carton jaune pour un tacle sur Neymar. Les Parisiens ne réussissent cependant pas à profiter de cet avantage, Jean-Louis Léca étant impeccable. Dans une séquence d’attaque défense, les rouges et bleus butaient sur une défense lensoise bien regroupée. Il a fallu le génie de Léo Messi à la 68e minute pour débloquer le match. Bien servi par Neymar, le Numéro 30 du PSG décroche un missile devant la surface de réparation qui va se loger dans la lucarne de Léca, impuissant ce coup-ci. Le Parc des Princes donnait enfin de la voix pour célébrer le chef d’œuvre de Messi.

Lens punit les Parisiens

Mais les Franciliens déjouaient à nouveau, ne parvenant pas à tuer le match à l’image d’un Mbappé étonnamment maladroit ce soir. Les Parisiens ne profitaient pas de leur supériorité numérique, et les Lensois repartaient de l’avant. Dans une défense parisienne apathique, les Lensois réussissaient à égaliser par Corentin Jean qui reprenait à bout portant un centre venant de la droite, de Machado. Le PSG s’est encore une fois fait punir et le score ne changera pas malgré une dernière opportunité de Mbappé. Une soirée sans, pour le natif de Bondy décidément pas en réussite sur ce match. Cette rencontre est à l’image de la saison en demi-teinte du Paris Saint-Germain. Une saison caractérisée par une alternance du bon et du moins bon.

Les supporters parisiens toujours mécontents

Comme annoncé, la motion de grève des supporters a été suivie. A la 75e minute, le Parc des Princes s’est vidé progressivement. Les Ultras ont préféré célébrer ce 10e  titre de Champion de France à l’extérieur du Parc, sans les joueurs. Durant l’intégralité de la rencontre, ils sont  restés fidèles à leurs sorties des dernières semaines depuis la fameuse élimination face au Real Madrid. Seul le but de Léo Messi les a poussés à donner un peu de la voix, scandant même le nom de l’Argentin. Et puis c’est tout ! Encore une fois, ils n’ont pas manqué l’occasion d’exprimer leur mécontentement face aux mauvais résultats du club de la capitale.

Un sacre presque sans éclat

C’est donc dans une ambiance bien morose que le PSG remporte son 10e titre de champion de France. Alors que paradoxalement les Parisiens entraient dans l’histoire, égalant le record jusque-là détenu par l’AS St Etienne, ils ne pouvaient pas partager leur  joie avec leurs supporters, mécontents.

Malgré ce titre de champion, cette saison 2021-2022 restera dans l’histoire comme l’une des plus décevantes du PSG sous l’ère QSI. En effet, elle a démarré en 2021 avec la perte du trophée des champions face au LOSC. En 2022, le PSG  se fait éliminer en Coupe de France par l’OGC Nice. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est sans conteste l’élimination rocambolesque du club en huitième de finale de la Ligue des champions. Face à une équipe du Real Madrid que les Parisiens dominaient pourtant, les rouges et bleus encaissent 3 buts en l’espace d’un quart d’heure et sortent prématurément de la compétition. Une énième élimination très mal vécue aussi bien par l’ensemble des supporters que par les joueurs.

Les dirigeants dans le viseur des critiques

Pour la première fois, les dirigeants eux aussi se sont retrouvés sous les feux des critiques. Léonardo le directeur sportif du Club et même le Président Nasser El Khelaïfi ont été désavoués par les supporters, qui les ont d’ailleurs invités à démissionner. Mais les deux dirigeants devraient conserver leur poste grâce à la confiance des patrons qataris.

En marge du titre, Léonardo a reconnu au micro de Canal + que « des erreurs ont été commises ». Il a insisté sur la nécessité d’une remise en question à tous les étages. Cela annonce des changements au sein du club en vue de la saison prochaine. La tendance la plus sûre est le départ à l’issue de l’exercice actuel de l’entraineur Mauricio Pochettino. Plusieurs noms circulent pour le remplacer parmi lesquels Zinédine Zidane, l’ancien coach du Real Madrid.

Dernières publications

En haut