Que s’est-il passé sur le marché des transferts cycliste ?

Le marché des transferts cycliste 2018-2019 a réservé son lot de surprises, son lot de confirmations aussi. Au final, les mouvements auront été assez nombreux, d’abord en raison du retrait du sponsoring de BMC.

La nouvelle équipe, CCC Team fait presque entièrement peau neuve. Si Van Avermaet, De Marchi, Schär et Rosskopf, entre autres, tentent l’aventure CCC, la majorité des anciennes têtes d’affiches de l’équipe australienne prennent le large.



Richie Porte vers la Trek-Segafredo

Richie Porte en premier lieu. Il rejoint les rangs d’une équipe Trek Segafredo qui a enregistré aussi les arrivées notamment de Theuns, Sosa et Ciccone, tandis que par exemple, Nizzolo rejoint l’équipe Dimension Data ou Guerreiro la Katusha.

De leur côté, Dennis, Caruso, Teuns rejoignent une Bahrain-Merida elle aussi très active sur le marché des transferts. Il faut dire que pour palier le départ des frères Izagirre vers Astana en compagnie de Boaro, et ceux de Bonifazio (Direct Energie) et Gasparotto (Dimension Data), l’équipe de Vincenzo Nibali se devait de renforcer une équipe dont les objectifs resteront élevés en 2019.


Les bons coups de Marc Madiot

Autre grande bénéficiaire de ce coup de balais, l’équipe Groupama-FDJ récupère en son sein pas moins de 3 anciens de la maison rouge et noire avec Kung, Frankiny et Scotson. Des coups intelligents et qui devraient, à coup sûr, renforcer l’équipe de Marc Madiot qui perd Vichot (Vital Concept) et Roy, retraité.

C’est vers l’équipe Education-First que Van Garderen, l’égérie WeSportFr, et Bettiol iront rouler. L’équipe Rigoberto Uran a, par ailleur enregistré les arrivées, entre autres, de Kangert (Astana), Caicedo et Bennett. Pierre Rolland a décidé de tenter l’aventure Vital Concept, tandis que Clarke renforcera les rangs de la Trek.

UAE aurait-il réussi son mercato ?

C’est peut-être en choisissant UAE Team Emirates que Bohli a fait le meilleur choix. En effet, si l’on était longtemps circonspect quant aux choix de ses cyclistes, il semble que l’équipe du Golfe a, cette fois-ci, réussi son coup. En signant Gaviria (Quick-Step), Henao (Sky), les Oliveira et Philipsen (Hangens Berman Axeon) ou encore Molano (Manzana Postobon), l’équipe de Rui Costa et Fabio Aru engrange de sérieuses munitions pour bien figurer sur le circuit.

Quick-Step en difficulté ?

C’est en revanche bien plus tristoune du côté de l’équipe Quick-Step Floors, appelée à devenir Deceuninck Quick-Step. En perdant Terpstra (Direct Energie), De Plus (Lotto NL-Jumbo), Schachmann (Bora Hansgrohe), Narvaez (Sky) ou Gaviria donc, on est en droit d’avoir des doutes sur la capacité de l’équipe à renouveler son excellente saison de l’année qui vient de s’écouler. D’autant que, du côté des arrivées, n’ont signé que deux renforts : Evenepoel (Forte Young Cycling Team) et Honoré qui était auparavant stagiaire.

L’équipe française AG2R La Mondiale de Vincent Lavenu restera, quant à elle relativement stable, puisque les 3 départs de Gautier (Vital Concept), Barbier (Israel Cycling Academy) et Bakelants (Sunweb) sont remplacés par 3 arrivées, celles de Bouchard (CR4C Roanne), Godon (Cofidis) et Warbasse (Aqua Blue Sport).

Sky is the limit ?

L’équipe de Christopher Froome et Geraint Thomas se renforce également puisqu’elle enregistre les arrivées de Dunbar (Aqua Blue Sport), Ganna et Swift (UAE) et Narvaez donc. En plus d’Henao, ce sont également Wisniowski (CCC Team) et Intxausti (Euskadi Murias) qui quittent le giron britannique.

A noter, du côté français, le coup de dernière minute de la Cofidis qui récupère Atapuma (UAE) et qui avait déjà signé, entre autres, Périchon (Fortuneo-Samsic) et Mathis (Katusha). Et le coup de poker de Greipel qui signe chez la Fortuneo-Samsic de Barguil.

De quoi y voir plus clair quant aux ambitions de chacun sur les grands tours 2019 ?



A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

nec venenatis, Aenean porta. ut quis, eleifend diam sem,