Rétro : Khanty 2012 – Poursuite : Coup double pour Martin Fourcade !

0
Ligue 1

Il y a quelques semaines, Martin Fourcade disputait (et remportait) la dernière course de sa carrière, dix ans pile après sa première victoire en Coupe du monde. A travers une série d’articles qui retracent ses plus grandes courses, la rédaction biathlon de We Sport vous propose de revenir sur cette carrière riche en titres et en records.
Après un premier titre de champion du monde obtenu en 2011, retour à Khanty-Mansiysk (Russie), en Coupe du monde cette fois, le 17 mars 2012. Après le sprint, synonyme de septième victoire cette saison, Martin Fourcade prend part à la poursuite. En cas de nouveau succès, il remporterait son premier gros globe de cristal.

 

Une course maîtrisée

Après sa victoire la veille, Martin Fourcade s’élance en tête de cette poursuite, avec cinq secondes d’avance sur l’Allemand Arnd Peiffer. Cinq autres biathlètes comptent moins de 30 secondes de retard sur le leader. Parmi eux, le Suédois Fredrik Lindström, à sept secondes. L’Américain Tim Burke part quatrième, suivi par les Norvégiens Tarjei Boe et Emil Svendsen, et par le Suisse Simon Hallenbarter. Peu après le départ, un trio se forme en tête de course, composé de Fourcade, Peiffer et Lindström. Burke, Boe, Svendsen et Hallenbarter sont à 20 secondes.
Lors du premier tir couché, Fourcade et Peiffer réussissent le sans-faute. Ils ressortent en tête devant Hallenbarter et Boe, respectivement à 20 et 28 secondes et eux-aussi auteurs du 5/5. A l’inverse, Lindström, Svendsen et Burke commettent une erreur et pointent à plus de 40 secondes du duo de tête.

Sur le deuxième tir couché, pas de changements en tête de course, avec Arnd Peiffer et Martin Fourcade qui se montrent précis. Tarjei Boe fait de même et ressort à 36 secondes. Le Norvégien se retrouve seul, Hallenbarter ayant manqué la cible à trois reprises. Derrière, Lindström fait le plein et peut encore croire au podium, alors que les choses se compliquent pour Svendsen, de nouveau à 4/5 sur ce tir.

 

Fourcade au sommet

Sur la piste, l’écart se maintient entre les deux hommes de tête et leur principal poursuivant, Tarjei Boe. Mais suite au premier tir debout, le Norvégien se voit contraint d’effectuer deux tours de pénalité. Même peine pour Lindström, qui voit s’envoler ses espoirs de podium. Devant, Peiffer est désormais seul en tête, après une erreur de Martin Fourcade. Le catalan ressort à 17 secondes. A plus d’une minute mais à la lutte pour le podium, on retrouve le Russe Dmitry Malyshko, suivi de près par Emil Svendsen.

Sur les skis, l’écart entre les deux hommes de tête se réduit à l’approche du dernier tir. Peiffer est toujours seul en tête, mais Fourcade est à l’attaque et revient à neuf secondes.

Le deuxième tir debout joue donc un rôle décisif. Mais Martin Fourcade ne cède pas à la pression. La pression de décrocher une huitième victoire cette saison, de remporter le petit globe de la poursuite, et surtout de remporter son premier gros globe de cristal. Après un dernier tir maîtrisé et une erreur de Peiffer, le Français peut se retourner vers son entraîneur, serrer le poing et savourer le dernier tour de piste. Il vient de s’assurer la victoire du jour, et donc un premier gros globe de cristal, à seulement 23 ans. Au passage sur la ligne d’arrivée, Martin peut triompher. Arnd Peiffer termine deuxième et Svendsen complète le podium, après avoir résisté au retour de Malyshko.

 

Avec une huitième victoire cette saison, Martin Fourcade remporte donc son premier gros globe de cristal. Il décroche également le petit globe de la poursuite, après avoir déjà remporté celui du sprint. A noter que le catalan devient le troisième Français vainqueur du classement général de la Coupe du monde, après Patrice Bailly-Salins (1994) et Raphaël Poirée (2000, 2001, 2002, 2004).
Cette saison 2011-2012 semble être celle de la confirmation pour Martin Fourcade. Voici trois nouveaux trophées, auxquels il faut ajouter les trois médailles d’or acquises aux mondiaux de Ruhpolding. Le palmarès du Français s’élargit. Nouvel objectif, après avoir atteint le sommet du biathlon mondial ? Y rester, et le plus longtemps possible.

 

Crédit photo : dauphinordique.com

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here