RevPro – Quand Josh Bodom & Sha Samuels agressent et blessent sévèrement un arbitre en plein show

Parfois, une bourde peut créer la confusion générale et dans le pire des cas un dérapage total se produit. Le pire des scénarios s’est produit le 30 août dernier lors du Summer Sizzler de la RevPro, une promotion anglaise partenaire de New Japan Pro-Wrestling.  

LE RÉSUMÉ DE L’AFFAIRE 

Alors qu’ils affrontaient Aussie Open dans un combat garantissant une place de choix lors de NJPW Royal Quest – une bourde de Sha Samuels et ce qui en découle ensuite entachera tout un événement. En effet, une décision d’arbitrage n’a pas été vraiment au goût des deux anglais. Lors d’un tombé, Samuels n’a pas relevé l’épaule avant le compte de trois, l’arbitre du combat n’ayant pas cessé de faire le compte, donna la victoire à Mark Davis & Kyle Fletcher.

C’est lors de l’après-match que tout dérape, alors que les vainqueurs célèbrent avec une foule survoltée, Sha Samuels revint subitement sur le ring porter un scoop slam sur l’arbitre, une prise « portée en toute sécurité » selon les dires du lutteur. C’est son partenaire Josh Bodom qui y est allé comme un bœuf à l’extérieur du ring, à la limite d’un passage à tabac comme le montre une vidéo prise par un spectateur présent au York Hall ce soir-là.

Aucun écho de la malheureuse affaire jusqu’à ce qu’Aaren Wilde, l’arbitre agressé n’explique il y a peu sur les réseaux sociaux que l’agression qu’il a subit des mains de Sha Samuels et de Josh Bodom n’était pas du tout scriptée.

« J’ai été attrapé et jeté sur le sol du ring par Sha et ensuite quelque chose est arrivé à l’extérieur » confie Wilde. « Honnêtement je ne sais pas ce qui s’est passé, cette partie reste floue ». L’arbitre explique aussi que la bourde aura écourté le combat que de cinq petites minutes, décrédibilisant encore plus les agresseurs.

 

« Plus de 500 matchs, une fin ratée. Celui là. […] J’ai passé les sept voire huit derniers jours dans mes sentiments. Colère, tristesse, frustration. J’ai vraiment adoré de performer en tant qu’arbitre et maintenant, du moins dans un avenir proche, je suis médicalement incapable de le faire. » raconte Aaren Wilde.

Wilde explique que les coups de Josh Bodom lui ont causé des dommages à la nuque ainsi qu’au niveau des épaules. Des blessures le rendant désormais. inapte d’arbitrer.

ET MAINTENANT ? 

Dans un long communiqué posté sur ses réseaux sociaux, la Revolution Pro Wrestling a révélé son souhait de ne plus jamais vouloir travailler avec Josh Bodom, qui par ailleurs n’était pas à sa première incartade. Son partenaire Sha Samuels, s’est excusé publiquement sur les réseaux sociaux. Une démarche qui lui vaudra le pardon de nombreux fans, saluant le geste du lutteur d’être conscient de ses actions et d’ainsi s’en excuser. Il devra être prochainement entendu par les cadres de la RevPro.

Andy Quilham, promoteur de la compagnie anglaise a lui aussi présenter ses excuses à Aaren Wilde tout en défendant ses employés qui selon lui il n’y avait « aucune intention de causer des blessures ».

De son coté, Josh Bodom nie absolument tous les faits qui lui sont reprochés. Cependant, ce dernier fait toujours le beau sur Instagram en révélant d’avoir le soutien de son patron. Par ailleurs, la promotion française de l’ATLAS Wrestling Club qui devait booker Bodom sur son prochain événement a annoncé aujourd’hui qu’elle se passera de ses services. L’arbitre de l’ATLAS vient de lâcher un grand souffle de soulagement.

Des bourdes dans le catch, cela arrive n’importe où, n’importe quand. Et surtout, n’agressez pas les arbitres et quiconque que ce soit. Sans un arbitre, ça serait l’anarchie sur les rings de catch. Bisous et câlins.

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Neuf ans de passion pour des combats d'hommes en slips parfois fluo. Une passion inébranlable.

Poster un commentaire

nec ultricies elementum efficitur. ut Curabitur libero. dolor.